Martin à collier

Acridotheres albocinctus - Collared Myna

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Sturnidés

  • Genre
    :

    Acridotheres

  • Espèce
    :

    albocinctus

Descripteur

Godwin-Austen Walden, 1875

Biométrie
  • Taille
    : 25 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Chez cet étourneau, les courtes plumes du front sont dressées de telle façon qu'elles forment une sorte de huppe. Celles du capuchon et de la nuque sont allongées, lancéolées, de couleur noire avec un léger lustre. Le reste du plumage est noir avec des reflets brillants sur les parties supérieures. Les parties inférieures sont plus ternes. Les plumes des côtés du cou sont blanc chamoisé, formant un étroit collier incomplet qui est partiellement masqué sur le haut par les longues plumes de la nuque. Les sous-caudales sont noires avec des terminaisons blanches qui produisent des sortes de barres. Les ailes sont noires mais les bases des primaires sont blanches constituant une tache blanche qui est moins développée que celle du grand martin (Acridotheres grandis) ou celle du martin huppé (Acridotheres cristatellus). Les rectrices ont des pointes blanches qui sont souvent discrètes sur les filets intérieurs mais qui sont très développées sur les filets externes (jusqu'à 1 cm). Le bec est jaune-orange alors que les pattes et les pieds sont jaunes. Les iris sont bleu pâle ou bleu-azur.
Les immatures sont plus bruns. Leur gorge est pâle et les plumes du cou forment une petite tache claire. Les plumes du front sont hérissées mais ne sont pas assez longues pour former une huppe.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Collared Myna,
  • Miná acollarado,
  • Halsbandmaina,
  • nyakörves majna,
  • Witkraagmaina,
  • Maina dal collare,
  • Halsbandsmajna,
  • Kragestær,
  • škorec golierikatý,
  • majna bělokrká,
  • Hvidhalset Maina,
  • sepelmaina,
  • minà de collar,
  • majna obrożna,
  • Ошейниковая майна,
  • シロエリハッカ,
  • 白领八哥,
  • 白領八哥,

Voix chant et cris

Sa voix n'est apparemment pas décrite. Il faut savoir néanmoins que les martins du genre Acridotheres produisent généralement des cris trisyllabiques s'apparentant à des sifflements et possédant une qualité assez musicale. Les vocalisations de cet oiseau sont habituellement assez résonnantes et portent à une assez longue distance.

Habitat

Les martins à collier fréquentent surtout les zones humides. On les trouve également dans les prairies pourvues de longues herbes à éléphant ainsi que dans les parcelles cultivées aux abords des villages. Ces oiseaux vivent principalement entre 800 et 1200 mètres. Au Myanmar, ils peuvent grimper jusqu'à 1525 mètres d'altitude. Les martins à collier accompagnent souvent le bétail dans les pâtures. Cette espèce occupe une zone de transition entre la Chine et le sous-continent indien.

Comportement traits de caractère

Les martins à collier sont souvent aperçus en couples ou en petits groupes familiaux. On peut également les trouver en bandes plus importantes comptant de 30 à 50 individus en association avec des grands martins (Acridotheres grandis). Ces oiseaux recherchent souvent leur nourriture à terre, mais aussi parfois dans les arbres. Les martins à collier sont fréquemment associés au bétail, en particulier les buffles du genre Bubulus.

Alimentation mode et régime

Cet oiseau a un régime mixte : il consomme à la fois des plantes des animaux. La partie organique de son menu est composée essentiellement de sauterelles et d'autres insectes mais elle comprend également des petits vertébrés tels que les grenouilles et les lézards. Parmi les végétaux, il accorde sa préférence aux graines de céréales, au nectar, aux figues et aux fruits en général.

Reproduction nidification

D'après Ali et Ripley les martins à collier affichent des mœurs reproductives assez semblables à celles du martin forestier (Acridotheres fuscus). Ils nichent donc dans des cavités naturelles d'arbres ou dans d'anciens nids de pics, entre 2 et 6 mètres au-dessus du sol. Ils utilisent également des structures construites par l'homme telles que de vieux murs fissurés ou des ponts et ils s'y installent en larges colonies. Le nid est une construction assez grossière de brindilles, de racines, de plumes et d'autres matériaux. La femelle y dépose habituellement 4 œufs de couleur bleu uni, mesurant en moyenne 28 millimètres sur 21. On ne possède aucun renseignement supplémentaire concernant l'incubation et le soin parental.

Distribution

Son aire de distribution couvre le nord-est de l'Inde (vallées du Manipur), le nord de la Birmanie et le sud de la Chine (nord-ouest du Yunan). Elle est majoritairement sédentaire mais elle peut être sujette à des mouvements locaux.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Bien qu'elle soit très locale dans le nord-est de l'Inde, cette espèce n'est sans doute pas menacée. Elle est peu commune ou localement commune en Birmanie. Sa population globale n'est pas quantifiée et on ne possède aucun rapport précis concernant son évolution. Une population exotique existe à Taïwan, impliquant sans doute des oiseaux échappés de captivité.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Martin à collierFiche créée le 26/09/2010 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net