Méliphage à ventre tacheté

Melipotes gymnops - Arfak Honeyeater

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Méliphagidés

  • Genre
    :

    Melipotes

  • Espèce
    :

    gymnops

Descripteur

Sclater, PL, 1874

Biométrie
  • Taille
    : 22 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Chez les adultes, la tête, le cou, la poitrine et le haut du ventre varient du noir fuligineux au gris très foncé. Il y a une grande étendue de peau nue jaune brillant qui entoure les orbites. Cette tache faciale devient rouge éclatant lorsque l'oiseau est agité. A d"autres moments, elle peut être partiellement rouge et jaune. On peut apercevoir de brèves stries crème ou chamois sur les côtés du haut de la poitrine, le bas de la poitrine, le ventre et les flancs. Ces motifs décoratifs remarquables se fondent dans l'ocre pâle du bas ventre, de la zone anale et des sous-caudales. La teinte noire de la tête et du cou s'intègre dans la couleur gris-brun des parties supérieures. Les tertiaires et les couvertures alaires ont des extrémités plus claires, du moins en plumage frais. Le dessus de la queue est gris foncé, le dessous est gris légèrement plus clair
Les iris varient du brun sombre au brun-roux, le bec et les pattes sont souvent gris-noir.
Le mâle et la femelle ont un plumage identique. La femelle est un peu plus grande, les juvéniles ne sont pas décrits.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Arfak Honeyeater,
  • Mielero de las Arfak,
  • Fleckenbauch-Honigfresser,
  • foltoshasú mézevő,
  • Arfakhoningeter,
  • Succiamiele degli Arfak,
  • Arfakhonungsfågel,
  • Arfakhonningeter,
  • medárik škvrnitobruchý,
  • medáček plodožravý,
  • Arfakhonningæder,
  • keltakaljumesikko,
  • menjamel de les muntanyes Arfak,
  • dziwoliczek złoty,
  • Пятнистобрюхий мелипот,
  • Melipotes arfak,
  • ニシキホオミツスイ,
  • 阿法饮蜜鸟,
  • 阿法飲蜜鳥,

Voix chant et cris

Peu de choses sont connues sur ce secteur de son activité. Le seul cri qui soit vraimment identifiable est un "wee wee wee" qui est délivré lorsqu'il est perché ou lorsqu'il est en vol.

Habitat

Les méliphages à ventre tacheté fréquentent les forêts de montagne, les lisières des zones boisées et les jardins indigènes dans lesquels on pratique les cultures agricoles. Leur habitat, très variable en altitude, s'étend de 1 200 à 2 700 mètres. Dans certaines contrées montagneuses, il peut monter probablement jusqu'à 3 680 mètres.

Comportement traits de caractère

Les méliphages à ventre tacheté cherchent leur nourriture à tous les niveaux de la végétation. Ils marquent cependant une certaine préférence pour la canopée et le sommet des arbres. Ils ne dédaignent pas les buissons et les arbustes qu'on trouve dans les jardin consacrés à l'agriculture. Comme ces oiseaux déploient une activité incessante et qu'ils sont bruyants par la voix, ils sont assez faciles à repérer et à apercevoir. Les méliphages à ventre tacheté ne sont pas très grégaires, ce qui ne les empêche pas de se réunir en petites bandes lorsque les ressources sont relativement abondantes.

Alimentationmode et régime

Le régime de ce méliphage est prioritairement frugivore. Ils consomment surtout des fruits de très faible diamètre mais ils ingurgitent aussi les insectes qui sont attirés par les fleurs. Les graines interviennent également dans la composition du menu.

Reproduction nidification

Le Handbook des oiseaux du Monde ne fournit aucune information sur les mœurs reproductives de cet oiseau. On peut penser que sa reproduction comporte de nombreux caractères communs avec celle de méliphage enfumé et celle du méliphage de Carole. Ces derniers ont un nid volumineux et peu soigné installé dans un arbre à une hauteur qui peut aller jusqu'à plus de 10 mètres au-dessus du sol. Ils se reproduisent à la fin de la saison sèche. Aucune information ni sur la taille de la ponte ni sur la durée d'incubation.

Distribution

Comme leur nom l'indique bien, les méliphages à ventre tacheté, aussi appelés méliphages de l'Arfak, sont endémiques de la Papouasie Occidentale, et plus particulièrement de la péninsule du Vogelkop. Leur territoire couvre les monts de l'Arfak, les monts Tamrau et les monts Vandammen. Ils ont une proche parenté avec le paradisier de Mc Gregor. Ils forment une super-espèce avec les autres méliphages du genre Melipotes : méliphage enfumé, méliphage de Carol, méliphage pailleté. En ce qui concerne l'espèce en elle-même, elle est considérée comme monotypique.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les méliphages à ventre tacheté ne sont pas globalement menacés, en dépit de leur aire de distribution très réduite (7 300 kilomètres carrés selon Birdlife). Ils sont strictement limités à la Papouasie Occidentale. De nouveaux renseignements seraient souhaités, notamment en ce qui concerne le comportement et la reproduction.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Méliphage à ventre tachetéFiche créée le 18/01/2016 par
publiée le - modifiée le 2016-01-19 07:54:02 © 1996-2019 Oiseaux.net