Moqueur plombé

Mimus saturninus - Chalk-browed Mockingbird

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Mimidés

  • Genre
    :

    Mimus

  • Espèce
    :

    saturninus

Descripteur

Lichtenstein, MHK, 1823

Biométrie
  • Taille
    : 26 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 55 à 73 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les adultes présentent un capuchon, une nuque, un dos, des épaules et un croupion gris terne, avec quelques imperceptibles stries sombres. L'alula, les petites couvertures et une partie des grandes couvertures sont liserés de gris-blanc. La base des primaires est blanche. Le reste des primaires et les secondaires sont sont gris noirâtre avec des bordures pâles sur les filets extérieurs. Les tertiaires ont des franges rousses et des extrémités blanches. La queue est noir brunâtre terne avec de larges pointes blanches sur les quatre rectrices les plus extérieures. Le sourcil blanc chamoisé, est plus large est plus visible en arrière de l'œil, contrastant fortement avec la couleur des plumes adjacentes. Les lores et la zone en arrière de l'œil affichent une couleur noir brunâtre. Les oreillons sont mouchetés de chamois-brun. Les parties inférieures, du menton jusqu'au ventre forment un ensemble gris qui vire légèrement au chamois sur la zone anale. Le dessous des ailes est blanc-chamois. L'iris est jaune à jaune-vert. Le bec et les pattes sont noirs.
Les juvéniles ressemblent aux adultes, cependant leur iris est gris ou gris-jaune. Leur poitrine est recouverte de stries sombres, leur sourcil est moins proéminent. Les plumes du dos ont des liserés chamois

Indications subspécifiques 4 Sous-espèces

  • Mimus saturninus saturninus (s Suriname and n Brazil)
  • Mimus saturninus arenaceus (ne Brazil)
  • Mimus saturninus frater (c Bolivia to c Brazil)
  • Mimus saturninus modulator (e Bolivia and n Argentina to s Brazil and Uruguay)

Noms étrangers

  • Chalk-browed Mockingbird,
  • Sinsonte Calandria,
  • Arrebita-rabo,
  • Camposspottdrossel,
  • Camposspotlijster,
  • Mimo cigliabianche,
  • Camposhärmtrast,
  • Langbrynspottefugl,
  • spevák obočnatý,
  • drozdec bělobrvý,
  • Camposspottedrossel,
  • kylämatkija,
  • mim de celles clares,
  • przedrzeźniacz białobrewy,
  • Белобровый певчий пересмешник,
  • マミジロマネシツグミ,
  • 淡褐小嘲鸫,
  • 淡褐小嘲鶇,

Voix chant et cris

Moqueur plombé
adulte

Chez le Moqueur plombé, le chant est très changeant et il comporte souvent des imitations d'autres espèces. Les phrases sont parfois répétées plusieurs fois. Bien que le chant n'atteigne jamais la qualité mélodique de celui du Moqueur à ailes blanches, certains individus sont capables d'effectuer des interprétations remarquables. Les cris sont des "chripp chripp" rauques et caractéristiques.

Habitat

C'est sûrement le plus adaptable de tous les moqueurs sud-américains. Il fréquente les zones suburbaines, leurs parcs et leurs jardins, les zones ouvertes avec arbres clairsemés et arbustes buissonnants. On ne le trouve ni dans les forêts épaisses ni dans les régions dépourvues totalement d'arbres. Le Moqueur plombé vit du niveau de la mer jusqu'à essentiellement 1 000 m. On peut le trouver jusqu'à 2 500 mètres en Argentine.

Comportement traits de caractère

De tous les moqueurs d'Amérique du Sud, c'est sans doute celui qui possède le plus d'assurance et qui se montre le moins timoré dans son comportement. On a l'occasion de le voir courir fréquemment sur les pelouses des parcs. La plupart du temps, il recherche sa nourriture à terre ou dans les buissons bas. Les oiseaux chanteurs s'adonnent à des vols de parade assez semblables à ceux des moqueurs polyglottes. Au cours de ce rituel, ils bondissent verticalement dans les airs puis ils effectuent une descente ponctuée de lents battements d'ailes. En d'autres occasions, ils s'installent fréquemment sur un perchoir bien en vue pour émettre leurs sons. Les Moqueurs plombés font souvent preuve d'un comportement agressif, surtout vis-à-vis des Vachers luisants (Molothrus bonariensis).

Alimentation mode et régime

Contrairement à la plupart des autres moqueurs, on possède peu de renseignements sur son alimentation. Le Moqueur plombé a un régime mixte. Il consomme surtout des invertébrés et quelques matières végétales.

Reproduction nidification

Le nid est une grosse coupe ouverte construite avec des brindilles et garnie avec des fibres végétales. Les murs extérieurs sont souvent tapissés de branchettes chatoyantes. Il est placé habituellement dans un arbuste isolé ou dans un arbre au feuillage épais, à une hauteur qui varie de 0,5 à 3,7 mètres au-dessus du sol. La ponte comprend 3 ou 4 œufs de couleur variable. Ils sont vert bleuâtre clair à bleu-vert foncé avec des taches plus ou moins châtain qui paraissent plus nombreuses sur la partie pointue. L'incubation dure 14 ou 15 jours. Le séjour des oisillons au nid est compris entre 12 et 15 jours.
Les nids sont régulièrement parasités par les Vachers luisants. Dans une étude réalisé dans la région de Cordoba, en Argentine, près de 88% d'entre eux contenaient des œufs de vachers. Dans d'autres rapports datant de la même période, le taux de parasitisme était un peu moins élevé. Les vachers luisants pondent deux sortes d'œufs, soit des œufs tachés ressemblant beaucoup à ceux des moqueurs, soit des œufs blancs ou bleu clair complètement immaculés. Cette remarque n'est pas anodine car les moqueurs ont tendance à éjecter les œufs du nid, surtout ceux qui ont un aspect trop différent des leurs. Plusieurs études ont démontré que le taux d'implantation et de réussite des œufs blancs immaculés était proche de zéro.
Dans le nord de l'Argentine, la saison de nidification se déroule du début du mois d'octobre jusqu'au début du mois de janvier. La période de pleine activité est surtout octobre-novembre. Bien qu'on ne possède pas la preuve irréfutable de l'existence d'une reproduction coopérative, plusieurs oiseaux supplémentaires se joignent parfois au couple nicheur pour l'assister dans la défense du nid.

Distribution

Cet oiseau est endémique d'Amérique du Sud. Son aire couvre tout l'est et le sud du Brésil, l'est de la Bolivie, le Paraguay et l'Uruguay, le nord de l'Argentine jusqu'au Rio Negro. Des populations isolées vivent dans le provinces de Parà et Roraima ainsi que le sud du Suriname. 4 sous espèces sont officiellement reconnues : M. s. frater (est de la Bolivie, Brésil, du Maranhào jusqu'à Rio de Janeiro et le Matto Grosso) - M. s. saturninus (nord du Brésil, état de Parà) - M. s. arenaceus (est du Brésil, état de Bahia) - M. s. modulator (sud du Brésil, état de Rio Grande do Sul, Uruguay, Paraguay, extrême sud-est de la Bolivie, Argentine).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Commun ou abondant sur la plus grande partie de son aire de distribution.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Moqueur plombéFiche créée le 27/04/2008 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net