Motmot oranroux

Baryphthengus ruficapillus - Rufous-capped Motmot

Motmot oranroux
Systématique
  • Ordre
    :

    Coraciiformes

  • Famille
    :

    Momotidés

  • Genre
    :

    Baryphthengus

  • Espèce
    :

    ruficapillus

Descripteur

Vieillot, 1818

Biométrie
  • Taille
    : 42 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Baryphthengus ruficapillus, nom scientifique du motmot oranroux, peut se traduire comme motmot à la voix profonde et la tête rousse. L'identification répertoriée en 1818, de notre motmot est attribué à Louis Jean Pierre Vieillot, ornithologue français (1748-1831) qui localisait l'oiseau au Pérou ! Deux explorateurs, naturalistes et ornithologues sont en fait à la base du motmot oranroux ; Félix Manuel de Azara, explorateur espagnol (1746-1821) explora le Brésil de 1781 à 1801 et découvrit Baryphthengus ruficapillus, puis François Levaillant, ornithologue français (1753-1824) reprit le travail de son collègue espagnol pour citer et donner le nom français. Le motmot oranroux est un très proche cousin du Motmot roux, avec qui il forme le genre Baryphthengus, de grande taille, 42 cm, doté d'un long bec noir légèrement dentelé et prolongé d'un épais trait loral noir qui entoure complètement l'œil à l'iris ambré. L'oiseau, comme tous les motmots apparaît masqué, un mince sourcil bleu-turquoise surligne le masque, le front et la calotte sont d'un magnifique roux qui donne son nom au motmot oranroux, la nuque et le manteau sont vert-olive alors que le dos et les couvertures sont vert tirant sur le kaki. Les rémiges primaires sont bleu-turquoise. Le menton est légèrement teinté de roux tandis que la gorge et la poitrine sont vert-olive, deux points noirs marquent cette poitrine et sont un élément remarquable du motmot oranroux comme de tous les momotidés. Une large bande roux clair marque la partie ventrale sous la poitrine, le bas-ventre redevenant bleu-vert, les rectrices externes sont grisâtres alors que les rectrices centrales gardent une teinte bleu à bleu-vert, il est à noter que le motmot oranroux n'a pas de raquettes à l'extrémité de la queue. Il n'y a pas de dimorphisme, les juvéniles, peu observés sont plus ternes que leurs parents.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Rufous-capped Motmot,
  • Momoto Yeruvá Oriental,
  • Juruva-verde,
  • Rotkopfmotmot,
  • rozsdás motmot,
  • Roodkopmotmot,
  • Motmot caporossiccio,
  • Rosthuvad motmot,
  • Brunkronemotmot,
  • momot hrdzavohlavý,
  • momot rezavohlavý,
  • Rustbåndet Motmot,
  • punamomotti,
  • motmot de coroneta rogenca,
  • piłodziób rdzawogłowy,
  • Красноголовый момот,
  • オオハチクイモドキ,
  • 棕顶翠鴗,
  • 褐頂翠鴗,

Voix chant et cris

Il chante à l'aurore et au crépuscule, un "hoo-oo-oo-oo-oo" très rapide répété cinq à six fois toutes les vingt secondes. Ce chant se rapproche parfois du hululement d'une chouette.

Habitat

Comme la majorité des motmots, il affectionne les forêts denses et humides où il se tient sur les bas-étages de la canopée, on le voit souvent le long des ruisseaux et à proximité de mares ou d'étangs, ce n'est pas un oiseau d'altitude et il ne monte pas à plus de 1 200 m.

Comportement traits de caractère

Sédentaire.

Alimentation mode et régime

Un redoutable prédateur, principalement insectivore, il mangera les insectes et leurs larves mais aussi des batraciens, des petits reptiles, des mollusques et tous types de petits mammifères tels que des opossums. Comme le motmot à bec large, il suit les colonies de fourmis (army ants en anglais) pour voler leurs proies ! A l'occasion il variera son menu de fruits.

Reproduction nidification

Le motmot oranroux creuse son nid ou plutôt son terrier d'environ un mètre de long dans des talus meubles de janvier à avril, souvent après les pluies denses de l'été brésilien. La couvaison de 2 à 3 œufs a lieu probablement en septembre-octobre, on a observé des parents nourrir leur couvée en novembre et des juvéniles voleter autour de nids en décembre.

Distribution

Principalement au Brésil et notamment dans la seconde forêt brésilienne la Mata Atlantica, depuis l'état de Bahia jusqu'au Rio Grande do Sul, également plus au centre état de Goias. Il est aussi observé à l'est du Paraguay et au nord-est de l'Argentine.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

LC, n'est pas encore considéré en danger par Birdlife, mais la déforestation fait décroître sa population en diminuant son aire et en morcelant son territoire, les parcs nationaux, comme le Parc national d'Iguazu en Argentine, restent les refuges privilégiés du motmot oranroux.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Motmot oranrouxFiche créée le 22/02/2014 par Anne et Gabriel Leboff © 1996-2018 Oiseaux.net