Ninoxe des Andaman

Ninox affinis - Andaman Hawk-Owl

Systématique
  • Ordre
    :

    Strigiformes

  • Famille
    :

    Strigidés

  • Genre
    :

    Ninox

  • Espèce
    :

    affinis

Descripteur

Beavan, 1867

Biométrie
  • Taille
    : 28 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Les ninoxes des îles Andaman ont à peu près la taille d'un pigeon. Tout comme les ninoxes hirsutes, elles ont une silhouette trapue, ramassée. A la différence de celles-ci, elles affichent une taille plus petite et une livrée plus brune. Le caractère discriminant essentiel de cette chouette consiste dans les épaisses stries longitudinales roux brillant qui recouvrent le fond brun clair des parties inférieures de la poitrine jusqu'au bas du ventre.
On peut apercevoir des taches chamois-cannelle sur les vexilles externes des scapulaires. Le disque facial est grisâtre. Le capuchon, le manteau, sont plutôt brun uni hormis quelques discrètes vermiculures ocre. Les rémiges et les rectrices sont barrées de brun et de chamois. Les tarses sont emplumés à la base des orteils. Les yeux et les pattes varient du jaune au jaunâtre. Le bec est noirâtre avec un culmen et une pointe plus ou moins verdâtres.
Chez les juvéniles, le mésoptile est plus ébouriffé et les stries sont moins distinctes sur le dessous.
Les ninoxes des Andaman peuvent être confondues avec les ninoxes hirsutes, surtout avec les populations (N. lugubris) qui vivent dans nord et le centre de l'Inde.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Andaman Hawk-Owl,
  • Nínox de Andamán,
  • Andamanenkauz,
  • andamáni héjabagoly,
  • Andamanenvalkuil,
  • Gufastore delle Andamane,
  • Andamanspökuggla,
  • Andamanfalkugle,
  • sovka mangrovová,
  • sovka andamanská,
  • Andamanhøgeugle,
  • andamaanienhaukkapöllö,
  • nínox de les illes Andaman,
  • sowica namorzynowa,
  • Андаманская иглоногая сова,
  • アンダマンアオバズク,
  • 安达曼鹰鸮,
  • 安達曼鷹鴞,

Voix chant et cris

La plupart des ornithologues s'accordent sur le répertoire qu'il convient d'attribuer à cette espèce : d'après Butler mais également König, ces oiseaux émettent un "craw" ou un "crawu" rude et guttural d'à peine une demi-seconde, répété à intervalle irrégulier après une pause d'une à cinq secondes. Ce cri est très différent de celui de la Ninoxe hirsute du Sri Lanka qui est doux, mélodieux et bisyllabique. Par contre, selon Ripley, il est assez semblable au cri que pourrait délivrer une chevêchette du genre Glaucidium.

Habitat

Les ninoxes des Andaman fréquentent principalement les forêts primaires de plaine. Elles sont tolérantes des forêts secondaires qui ont subi des légères transformations.

Comportement traits de caractère

Sur leur perchoir, ces oiseaux sont souvent très discrets et plus timides que leurs proches voisins géographiques les ninoxes de Nicobar (Ninox obscura). Les attitudes, les postures et les mœurs en général doivent ressembler à celles de la Ninoxe hirsute (Ninox scutulata). De nouveaux renseignements doivent être recherchés.

Alimentation mode et régime

Son régime alimentaire est vraisemblablement dominé par les insectes car il s'engage souvent dans de longues chasses aériennes pour capturer des papillons de nuit et des coléoptères.

Reproduction nidification

D'après le Handbook, il n'y a aucune information sur ce secteur de son activité. Monogame. Vraisemblablement nicheur arboricole.

Distribution

Comme leur nom l'explique bien, ces chouettes de moyenne taille sont endémiques des îles Andaman. On peut les trouver dans Smith island, South Andaman, Rutland, Henry Lawrence et Havelock island en direction du sud jusqu'à Little Andaman.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

En raison de son aire de répartition extrêmement réduite (d'après Birdlife, uniquement 7 300 kilomètres carrés), cette espèce est considérée comme en danger, même si sa grande adaptation aux habitats dégradés suscite un grand optimisme. La population est soupçonnée d'être en déclin lent ou modéré car cette ninoxe tolère et supporte les transformations apportées par les humains à ses lieux de vie.
Les chiffres des effectifs sont pour le moment inconnus, aucun recensement récent n'ayant été effectué.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 29/12/2015 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net