Diamant queue-de-feu

Stagonopleura bella - Beautiful Firetail

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Estrildidés

  • Genre
    :

    Stagonopleura

  • Espèce
    :

    bella

Descripteur

Latham, 1801

Biométrie
  • Taille
    : 11 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 11 à 16 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les sexes sont quasiment identiques mais séparables. Chez le mâle, la tête porte un masque noir qui couvre la partie basse et les côtés du front et les lores jusqu'en dessous de l'oeil. Le reste du front jusqu'au capuchon et à la nuque présente une couleur brun-olive terne avec de fines barres grises sur la nuque. Les joues, les couvertures auriculaires et les côtés du cou affichent une couleur chamois-brun chaud avec de fines rayures sombres. Le manteau, le dos, les scapulaires et les couvertures alaires affichent la même couleur que la nuque et le capuchon, mais avec des barres noires plus prononcées et une vermiculure continue. Les plumes de vol sont gris foncé, avec des nuances brunes et des bordures brun-olive barrées de noir. Le croupion et les couvertures sus-caudales sont d'un rouge éclatant, cette couleur se prolongeant sur les rectrices externes et à la base des plumes centrales. Le reste de la queue est brun-olive avec des barres sombres, devenant brun-noir à l'extrémité. Le menton présente la même couleur que les couvertures auriculaires et les côtés du cou, devenant finement barrée de blanc et de noir sur la gorge et jusqu'aux flancs. Le ventre et les couvertures sous-caudales sont noirs. Le bec, court et pointu, affiche une teinte rouge écarlate. L'iris est brun sombre, entouré par un cercle oculaire bleu clair. Les pattes et les pieds sont rose clair ou rose-brun clair.
La femelle adulte ressemble beaucoup au mâle mais ses parties inférieures diffèrent légèrement. La zone qui part de la face jusqu'à la poitrine est plus chamois et seules les couvertures sous-caudales sont noires. Les juvéniles sont assez semblables aux femelles. Ils sont toutefois plus ternes et possèdent une petite marque noire autour de l'oeil. Le bec est sombre ou noirâtre avec une petite tache rose ou rouge clair à la base.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Stagonopleura bella bella (se Australia and Tasmania)
  • Stagonopleura bella interposita (s to se Australia)
  • Stagonopleura bella samueli (sc Australia)

Noms étrangers

  • Beautiful Firetail,
  • Diamante hermoso,
  • Rabo-de-fogo-formoso,
  • Feuerschwanzamadine,
  • tűzfarkú pinty,
  • Огненнохвостая (очковая) амадина,
  • 艳火尾雀,
  • Vuurstaartastrild,
  • Diamante magnifico,
  • Bandad eldstjärt,
  • Bandittastrild,
  • kraśniczek falisty,
  • diamantovka vlnkovaná,
  • amadina vlnkovaná,
  • Ildhalefinke,
  • raitatuliperä,
  • ,
  • サザナミスズメ,

Voix chant et cris

Le cri du diamant à queue-de-feu est un 'wiiiiiii' plaintif, perforant et flûté, très semblable dans sa tonalité à celui du diamant oculé, mais uniquement monosyllabique. Il émet également une phrase constituée de 2 ou 3 notes aiguës avec un trille descendant que l'on peut retranscrire de la façon suivante 'piii-oo, piii-oo'.

Habitat

Peu abondant ou rare, bien qu'il puisse être assez commun localement, on trouve cet oiseau dans d'épais massifs forestiers ou dans des régions de broussailles denses, dans des landes de bruyères composées de fourrés, des sous-bois bien fournis ou des champs de fougères, situés souvent dans des zones humides à proximité des marécages et des étangs. Il peut être également présent dans les jardins en Tasmanie. Le diamant queue-de-feu est en endémique du sud-est de l'Australie, le long du littoral des Nouvelles-Galles-du-Sud, dans l'état de Victoria et dans le sud-est de l'Australie Méridionale. On le trouve également à Kangaroo Island, en Tasmanie sur Flinders Island et sur les autres îles du détroit de Bass, excepté King Island.

Comportement traits de caractère

Cet oiseau cachottier et insaisissable se dissimule dans les sous-bois épais. Il se déplace généralement en couples ou en petits groupes, mais en dehors de la saison de reproduction, les regroupements prennent de l'ampleur pour atteindre jusqu'à 20 individus, souvent en association avec des diamants oculés. Le diamant à queue-de-feu sautille rapidement dans les hautes herbes, son vol est rapide et direct, souvent en direction du couvert.

Alimentation mode et régime

Le diamant queue-de-feu recherche sa nourriture à terre et dans l'étage inférieur de la végétation. Il consomme surtout des graines herbeuses, mais il prélève également sa pitance sur les plantes, les arbres et les petits arbustes tels que les casuarinas que l'on trouve au bord des rivières et le long des côtes. Occasionnellement, il ingurgite des petits insectes et des escargots.

Reproduction nidification

Les diamants queue de feu atteignent la maturité sexuelle et sont capables de se reproduire entre 9 et 12 mois d'âge. On connaît pas les rituels de la parade nuptiale, mais une fois qu'ils sont appariés, les couples sont permanents. Sur le continent australien, la période de reproduction se déroule du mois d'octobre au mois de janvier. Le nid a la forme d'un flacon sphérique avec une entrée latérale qui forme un couloir. Il est construit avec des herbes vertes et des fines brindilles. La femelle y dépose 5 à 8 oeufs. La période d'incubation n'est pas parfaitement connue mais elle dure probablement entre 12 et 14 jours. Les jeunes s'envolent vraisemblablement 15 à 17 jours après l'éclosion mais ils restent encore avec leurs parents pendant quatre semaines avant d'être totalement indépendants.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 08/07/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net