Pénélope aburri

Aburria aburri - Wattled Guan

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Cracidés

  • Genre
    :

    Aburria

  • Espèce
    :

    aburri

Descripteur

Lesson, R, 1828

Biométrie
  • Taille
    : 82 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 1195 à 1550 g
Distribution

Distribution

Description identification

La pénélope aburri a un plumage noir avec de puissants reflets brillants sur le dos et sur la poitrine. Le ton de ce lustre varie assez considérablement selon la région, allant du vert-olive bronzé dans le nord jusqu'au bleu foncé dans le sud de son aire de répartition. La huppe est modérément allongée, avec quelques plumes pointues. La gorge est emplumée, excepté une petite zone de peau nue de laquelle pend une longue caroncule de forme arrondie et de couleur jaune éclatant. Cette caroncule mesure 25 à 50 millimètres, est ornée d'une touffe de vibrisses noires à la base et de quelques plumes raides parsemées à son extrémité. Le base du bec et le pourtour des yeux sont colorés de bleu-turquoise brillant. Les iris sont brun sombre, les pattes jaune éclatant.
Cette description ne s'applique peut-être qu'aux adultes mâles. En effet, Schwartz décrit les femelles du Venezuela comme ayant une peau nue gris violacé autour des yeux, des mandibules couleur corne et un trait malaire chair violacé. La caroncule est jaune-chrome précédée d'une zone de peau nue couleur chair clair. Les pattes sont orange blanchâtre. Par contre, Hilty ne signale aucune différence entre les 2 sexes. Il n'y a pas de variation géographique mais les populations du Pérou semblent nettement plus petites. Les ailes des oiseaux de Colombie et d'Équateur ont un longueur moyenne de 373 mm alors que celles des oiseaux du Pérou n'atteignent environ que 358 mm.
Comme chez la plupart des espèces de la famille des cracidés, les jeunes ressemblent à leurs parents bien avant d'être parvenus à maturité. Ils ont cependant une caroncule beaucoup plus réduite, existant parfois à l'état de vestige.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Wattled Guan,
  • Pava Aburria,
  • Jacu-de-barbela,
  • Lappenguan,
  • lebenyes guán,
  • Lelgoean,
  • Guan dal bargiglio,
  • Flikguan,
  • Gulflikhokko,
  • morkovec lalôčkový,
  • guan aburri,
  • Lappepenelopehøne,
  • helttasaku,
  • guan camagroc,
  • grdacz soplowaty,
  • Серёжчатая абурри,
  • ニクダレシャクケイ,
  • 肉垂冠雉,
  • 肉垂鳴冠雉,

Voix chant et cris

Le chant est un bourdonnement long et montant, un "ba-reeeeer-ah" sec, allongé et se terminant par un claquement sec. Il est répété continuellement, en particulier à l'aube et au crépuscule. Pendant la période de nidification, il est délivré aussi pendant la journée et la nuit, mais de façon plus irrégulière. Les chants sont entendus surtout pendant la période qui va de décembre à avril. La parade nuptiale comporte des bruits d'ailes et plus particulièrement 1 ou 2 claquements secs qui sont suivis de deux crépitements, un peu à la manière des pénélopes siffleuses (Pipile pipile). Ces bruits sont produits principalement dans la semi-obscurité qui précède l'aube.

Habitat

Les pénélopes aburri fréquentent les forêts humides de montagne, les lisières des zones boisées et les parcelles en cours de régénération voisines des forêts primaires. Leur aire de distribution est très étendue en latitude, aussi les trouve-t-on dans de nombreux types de climats tropicaux. Parfois, peut-être en fonction des saisons, elles montent même jusqu'aux limites inférieures du climat tempéré. En Colombie, les pénélopes aburri vivent de 600 à 2 500 mètres d'altitude, presque toujours sur des versants abrupts de montagne. Au Venezuela, elles grimpent jusqu'à 1 400 mètres. Au Pérou, on les trouve habituellement de 1 000 à 1 900 mètres. En Équateur, on peut les observer sur les versants est les plus humides des Andes, ce qui est également le cas au Pérou. Dans la région de Cajamarca, au nord du Pérou, elles sont également visibles sur les versants ouest.

Comportement traits de caractère

Les pénélopes aburri vivent en solitaire,en couple ou en petits groupes familiaux formés de 3 ou 4 individus. Ce sont des oiseaux arboricoles qui vivent principalement à l'étage moyen de la végétation ou dans la canopée. Ils ont tendance à rester dans le feuillage dense où ils sont très difficiles à apercevoir. Cependant, ils sont très bruyants pendant la saison de nidification, ce qui les rend très faciles à localiser.
Ces oiseaux sont présumés sédentaires. Leur présence dans la zone tempérée est attribuée à de probables déplacements saisonniers.

Alimentation mode et régime

Les pénélopes aburri ont un régime frugivore. Ils recherchent leur pitance par couples ou par groupe de 3 à l'étage moyen ou supérieur des arbres fruitiers.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule de septembre à mars au Pérou. On estime qu'elle coïncide avec celle de la pénélope barbue (Penelope barbata) qui vit dans le sud de l'Équateur et le nord du Pérou. Les poussins sont surtout visibles de décembre à février. Dans le sud-ouest de la Colombie, les cris sont surtout audibles de décembre à février et les adultes accompagnent les jeunes au mois de mars. D'après Delacour et Amadon, le nid n'a jamais été décrit. Les œufs, dont on possède certains spécimens dans les muséums, sont de couleur blanc sale, sont plus lisses que la plupart des œufs des autres cracidés et mesurent environ 66 millimètres sur 51.

Distribution

Les pénélopes aburri sont originaires du nord-ouest du continent sud-américain. Leur aire de distribution, assez vaste, s'étend des montagnes de Santa Martha, de la Sierra de Periha en Colombie, des Andes de Mérida dans l'ouest du Venezuela et se poursuit jusqu'à la région de Cuzco, à la latitude 14° sud, à travers toute la Colombie, l'Équateur et le Pérou. Cette espèce est considérée comme monotypique, c'est à dire qu'elle n'est pas divisée en sous-espèces.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook, cette espèce n'est pas globalement menacée. Elle est cependant l'objet de légitimes inquiétudes à cause de la dégradation de son habitat dans une grande majorité de son territoire colombien. Elle était pourtant abondante dans le Parc National de los Guàcharos, dans les années 1980. Au Venezuela, cet oiseau est considéré comme local. Au Pérou, il a quasiment disparu sur le versant ouest des Andes et il est estimé comme assez rare sur le versant est. Dans ce pays, la pénélope aburri demeure courante dans les forêts qui sont en bonne condition. Ce cracidé constitue une cible particulièrement appréciée des chasseurs, car elle est bruyante et facile à repérer. Elle a une assez grande taille et sa chair est considérée comme savoureuse.
D'après Birdlife, la superficie de l'aire de distribution mesure 139 000 kilomètres carrés. Les effectifs totaux sont estimés à 6 700 adultes matures. L'espèce est classée comme presque menacée (NT).

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 16/03/2013 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net