Percefleur à gorge noire

Diglossa brunneiventris - Black-throated Flowerpiercer

Percefleur à gorge noire
♂ adulte
Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Thraupidés

  • Genre
    :

    Diglossa

  • Espèce
    :

    brunneiventris

Descripteur

Lafresnaye, 1846

Biométrie
  • Taille
    : 14 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 9.8 à 15 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le percefleur à gorge noire est un passereau de la famille des thraupidés, vaste famille de passereaux du Nouveau-Monde. Comme les autres espèces du genre Diglossa, il possède un bec assez long et fin, crochu à son extrémité, qui lui sert à percer les fleurs pour se nourrir, d'où son nom de percefleur. C'est un passereau de taille moyenne (similaire à celle de notre chardonneret).
Chez les adultes (mâle et femelle), le plumage est globalement noir sur le dessus et roux sur le dessous. Si on rentre dans les détails, on constate que la tête est presque entièrement noire : non seulement la calotte et les joues le sont, mais l'oiseau porte aussi une bavette noire assez large. Seule la partie sous les joues et de chaque côté de la bavette est rousse, comme la poitrine et le ventre. On distingue également un léger sourcil gris clair. Le dos est noir, ainsi que la queue et la majeure partie des ailes. Les épaules, les flancs et le dessus du croupion sont gris clair, formant comme une séparation entre le dessus noir et le dessous roux vif. Les yeux, le bec et les pattes sont sombres.
Les juvéniles quant à eux sont brun clair, avec le dessous strié. Les parties supérieures sont plus foncées que le reste. Certains juvéniles ont déjà une nuance rousse assez marquée sur le dessous.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Diglossa brunneiventris vuilleumieri (nw Colombia)
  • Diglossa brunneiventris brunneiventris (n Peru to n Chile and w Bolivia)

Noms étrangers

  • Black-throated Flowerpiercer,
  • Diglosa de Garganta Negra,
  • Grauschulterhakenschnabel,
  • Zwartkeelberghoningkruiper,
  • Bucafiori golanera,
  • Svartstrupig blompickare,
  • Svartstrupeblomsterborer,
  • kvetárik čiernohrdlý,
  • háčkozobec černohrdlý,
  • Sortstrubet Blomsterborer,
  • ruostepuhkoja,
  • punxaflor golanegre,
  • haczykodziobek czarnogardły,
  • ノドグロハナサシミツドリ,
  • 黑喉刺花鸟,
  • 黑喉刺花鳥,

Voix chant et cris

Le chant consiste en un gazouillis rapide et aigu, complexe et un peu brouillon. Il est souvent émis à l'aube, depuis un perchoir en haut d'un buisson ou d'un arbre.

Habitat

On trouve le percefleur à gorge noire en lisière de forêt, dans les bois y compris ceux de Polylepis en haute altitude, les zones de maquis, les zones cultivées pourvues de haies, les places de villages, les jardins, pour peu que les fleurs qui lui fournissent sa nourriture soient abondantes. Il se déplace suivant les périodes de floraison des différents végétaux et fréquente même les bois d'eucalyptus (introduits en Amérique latine par les Espagnols) lorsque ceux-ci sont en fleur. En général on l'observe à une altitude comprise entre 2 000 et 4 300 m.

Comportement traits de caractère

L'espèce est sédentaire, mais elle peut se déplacer localement en fonction de la disponibilité des sources de nourriture (fleurs essentiellement). Ce percefleur est plutôt solitaire et défend vigoureusement son territoire contre les autres espèces consommatrices de nectar. A la saison de la reproduction on l'observe en couple. C'est un oiseau très actif qui parcourt buissons et arbres en fleur de bas en haut et de haut en bas sans s'arrêter ; à l'aide de son bec terminé par un crochet il perfore les fleurs pour en voler le nectar (et ne participe donc pas à leur pollinisation). Il peut visiter plusieurs fois la même fleur en réutilisant le trou percé la première fois pour se réapprovisionner en nectar. C'est un véritable acrobate qui n'hésite pas à se suspendre la tête en bas et à s'aider de ses ailes pour atteindre une fleur difficile d'accès.

Alimentation mode et régime

Comme indiqué plus haut le percefleur à gorge noire se nourrit essentiellement de nectar qu'il prélève en perçant les fleurs à leur base. Il apprécie les fleurs dont la corolle est tubulaire, mais s'adapte facilement même aux types de fleurs non indigènes (eucalyptus par exemple). Il complète volontiers son régime alimentaire par des insectes prélevés sur les feuilles et les fleurs.

Reproduction nidification

Pour la sous-espèce nominale (péruvienne), la nidification commence probablement au mois de novembre. Des oisillons ont été observés de décembre à juin, et des individus immatures toute l'année (mais on ne sait pas vraiment à quel âge le plumage adulte est acquis). Le nid est une coupe faite de brins d'herbe et de mousse, garnie de lichen, et construite à faible hauteur dans la végétation. Un nid observé au Pérou contenait 2 œufs.

Distribution

Son aire de distribution recouvre la Cordillère des Andes péruvienne, à l'exception des étendues herbeuses de l'Altiplano probablement trop pauvres en fleurs, ainsi qu'une zone au nord de la Bolivie (du nord du lac Titicaca jusqu'à la région de la Paz), et déborde sur la frontière nord du Chili. Une sous-espèce (vuilleumieri) a été découverte récemment (en 1980) au nord-ouest de la Colombie, à environ 1 500 km de l'aire de distribution de la sous-espèce nominale. Physiquement très semblable à cette dernière, la sous-espèce colombienne se différencie par son habitat : elle se plaît dans les zones très humides alors que son homologue péruvien préfère les milieux plutôt arides.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce s'adapte bien aux milieux occupés ou dégradés par l'homme, du moment que les fleurs sont disponibles en quantité suffisante. La population totale n'est pas quantifiée, mais la littérature qualifie l'espèce d'assez commune. Il y a très peu de données concernant la sous-espèce colombienne.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 12/11/2015 par Régine Le Courtois Nivart © 1996-2017 Oiseaux.net