Perruche à ailes d'or

Psephotellus chrysopterygius - Golden-shouldered Parrot

Systématique
  • Ordre
    :

    Psittaciformes

  • Famille
    :

    Psittaculidés

  • Genre
    :

    Psephotellus

  • Espèce
    :

    chrysopterygius

Descripteur

Gould, 1858

Biométrie
  • Taille
    : 26 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 56 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez cette perruche au vol rapide et légèrement ondulant, les sexes ont une apparence quelque peu différente. Les mâles ont un capuchon noir, un front, des lores et une zone orbitale jaunes légèrement nuancés de bleu verdâtre. Le noir de la calotte se fond progressivement dans le gris-brun du manteau, mais l'arrière de la nuque présente quelques petites infiltrations de bleu. Le croupion affiche une belle couleur turquoise qui contraste légèrement avec la couleur verte des sus-caudales. Les couvertures moyennes sont jaune brillant formant une bande alaire bien visible. Les grandes couvertures ont une dominante brun-noir avec quelques petites marques bleu-turquoise clair. Les rémiges sont noirâtres avec une bordure turquoise sur les filets extérieurs. Le dessous des ailes est bleu. Les parties inférieures sont bleu-turquoise, excepté le bas du ventre et les sous-caudales qui sont rouges avec des bases et des terminaisons blanches. Les rectrices centrales présentent généralement une couleur bronze avec des pointes bleu-noir. Les rectrices latérales sont bleu verdâtre avec une pointe blanche. Le dessous de la queue est blanc bleuâtre avec une terminaison sombre. Le bec est gris pâle. Les iris sont brun foncé, les pattes gris brunâtre.
Les femelles présentent un ensemble gris jaunâtre terne avec un lavis brunâtre sur le capuchon. De plus, elles ont un front jaunâtre. Les flancs, le bas de la poitrine et le croupion sont nuancés de bleu clair. Le ventre est gris blanchâtre avec des marques rouges. On peut observer une barre alaire pâle (et non pas jaune). Les immatures ressemblent aux femelles, cependant les jeunes mâles ont un capuchon plus sombre et des joues plus bleues. Les juvéniles font leur première mue à l'âge de 4 mois, ils acquièrent leur plumage adulte définitif à l'âge d'environ 16 mois.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Golden-shouldered Parrot,
  • Perico Aligualdo,
  • Periquito-de-asas-douradas,
  • Goldschultersittich,
  • aranyosvállú papagáj,
  • Geelschouderparkiet,
  • Pappagallo spalledorate,
  • Gulskuldrad parakit,
  • Gulbåndparakitt,
  • speváčik žltoramenný,
  • papoušek žlutoramenný,
  • Guldskuldret Sangparakit,
  • kultaparatiisikaija,
  • cotorra aladaurada,
  • świergotka złotoskrzydła,
  • Золотоплечий плоскохвостый попугай,
  • ヒスイインコ,
  • 金肩鹦鹉,
  • 金肩鸚鵡,

Voix chant et cris

Le cri est de contact est une double syllabe "tchweep" ou "tchirrup". Il n'est pas aussi aigu que celui de la perruche à capuchon noir (Psephotus dissimilis). On peut également entendre une sorte de sifflement "fweep-fweep" ou "few-weep....few-weep".

Habitat

Les perruches à ailes d'or sont des oiseaux sédentaires. Cependant, juste après la saison de nidification, elles peuvent procéder à de courts déplacements qui les conduisent jusque dans les mangroves. Au moment de la reproduction, elles fréquentent principalement les zones boisées ouvertes qui sont pourvues en eucalyptus et en melaleucas et dont le sous-bois est recouvert d'un épais tapis herbeux. A l'intérieur de ces zones, les perruches à ailes d'or nichent en priorité le long de petites cuvettes partiellement envahies par les eaux. Le territoire doit obligatoirement être jalonné de termitières terrestres qui sont indispensables pour la nidification.

Comportement traits de caractère

Les perruches à ailes d'or vivent généralement en solitaire, en couples ou en petits groupes familiaux, mais elles se rassemblent aussi parfois en bandes pouvant compter jusqu'à 30 individus. Ces oiseaux s'alimentent et se désaltèrent au petit matin ou en fin d'après-midi. Ils se reposent dans les feuillages pendant les moments les plus caniculaires de la journée. Les perruches à ailes d'or recherchent surtout leur nourriture sur le sol où elles s'aventurent en toute confiance. Elles trouvent refuge dans les arbres si elles sont perturbées. Elles marchent et elles pataugent dans les petits trous d'eau où elles viennent étancher leur soif.

Alimentation mode et régime

En dehors de la saison de reproduction, les perruches à ailes d'or ont un régime presque exclusivement végétarien. Elles subsistent grâce aux graines des herbes du genre Panicum ou Eragostris. Souvent, elles recueillent à terre les graines qui sont tombées des épis. Pendant la saison humide, lorsque ce genre de ressources se fait plus rare, elles dépendent probablement des espèces de végétaux que l'on peut trouver tout au long de l'année.

Reproduction nidification

La saison de reproduction se déroule du mois d'avril au mois d'août. Pendant la période nuptiale, le mâle effectue des vols brefs autour de la femelle, dressant ses plumes frontales en une courte crête. Il peut également lui faire face en ébouriffant les plumes de sa poitrine. Les perruches à ailes d'or creusent leur nid dans une termitière terrestre encore humidifiée par les récentes précipitations. Deux sortes de termitières sont généralement utilisées : les termitières coniques construites par les termites du type scopulus ou les termitières semi-circulaires qui sont bâties par les termites du type laurensis. Les premières sont habituellement préférées car la température y est plus constante alors que dans les termitières semi-circulaires, l'entrée fait souvent face au nord, ce qui provoque des contrastes thermiques parfois très importants. La termitière peut contenir plusieurs chambres de ponte, certaines étant inachevées. L'entrée du nid est situé entre 45 et 125 cm au-dessus du sol. Un tunnel long de 15 à 60 cm mène à une chambre ronde qui mesure environ 25 cm de long. La femelle y dépose entre 4 et 7 œufs qu'elle couve seule pendant près de 20 jours. Les jeunes mettent environ 5 semaines pour acquérir la totalité de leur plumage et quitter le nid. Une semaine après l'éclosion, le mâle se joint à la femelle pour nourrir les petits. Il monte la garde sur le sommet de la termitière pendant de longs moments dans la journée. Lorsqu'il apporte la nourriture, il avertit la femelle de son arrivée en émettant des cris. Quand vient le moment de quitter le nid les jeunes sont capables de voler à l'intérieur du tunnel sans atterrir. Après l'envol, ils continuent à être nourris par les adultes pendant au moins 2 semaines. Ils restent au sein du groupe familial pendant encore quelques temps. A la dispersion des groupes familiaux, les jeunes mâles s'éloignent plus de leur lieux de naissance que les jeunes femelles.

Distribution

Les perruches à ailes d'or sont endémiques du nord-est de l'Australie. Elles occupent une superficie très restreinte, ne dépassant pas les 800 kilomètres carrés, au nord de la rivière Morehead, dans le nord du Queensland et plus particulièrement dans la presqu'île du cap York. Au cours du siècle dernier, leur aire de distribution était nettement plus développée et se poursuivait en direction du sud jusqu'à Normanton et en direction du nord jusqu'à la rivière Pascoe.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Actuellement, les perruches à ailes d'or sont repartis en 4 populations distinctes comptant chacune de 30 à 100 individus. On peut donc estimer que les effectifs mondiaux ne doivent pas dépasser 500 oiseaux ou 150 couples reproducteurs. La superficie de l'aire de distribution est en constante diminution. L'espèce a souffert terriblement du braconnage dans les années 1960 et le début des années 70. Bien que cet oiseau soit désormais protégé, ce genre de pratiques subsiste encore. De nos jours, les perruches à ailes d'or doivent faire face à de nouvelles menaces : la mise en valeur de nouvelles terres agricoles et la destruction des habitats traditionnels où elles avaient leur place. Elles sont classées comme gravement en danger.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Perruche à ailes d'orFiche créée le 08/05/2010 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net