Perruche à ventre jaune

Platycercus caledonicus - Green Rosella

Systématique
  • Ordre
    :

    Psittaciformes

  • Famille
    :

    Psittaculidés

  • Genre
    :

    Platycercus

  • Espèce
    :

    caledonicus

Descripteur

Gmelin, JF, 1788

Biométrie
  • Taille
    : 36 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 90 à 165 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez ces perruches, le bec est blanchâtre, l'épaisse bande frontale affiche une couleur rouge qui contraste avec le gris-bleu du bas de la face et du menton. Le reste de la tête est jaune avec des mouchetures noires sur la nuque. Les parties supérieures et la queue sont vert terne, avec des liserés plus clairs sur le manteau et sur les scapulaires, ce qui forme des écailles discrètes. Les couvertures alaires sont gris-bleu clair, ainsi que les bordures externes des primaires et les rectrices extérieures. Le dessous est jaune avec une légère nuance orange et avec des petites taches orangées sur le pourtour de la zone anale.
La femelle est plus petite que son partenaire. La gorge est habituellement tachée d'orange. Les immatures sont majoritairement vert terne.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Platycercus caledonicus caledonicus (Tasmania, Flinders I.)
  • Platycercus caledonicus brownii (King I.. Bass Strait.)

Noms étrangers

  • Green Rosella,
  • Perico de Tasmania,
  • Rosela-da-caledônia,
  • Gelbbauchsittich,
  • sárgahasú papagáj,
  • Geelbuikrosella,
  • Rosella verde,
  • Grön rosella,
  • Grønnrosella,
  • rozela žltobruchá,
  • rosela žlutobřichá,
  • Grøn Rosella,
  • tasmanianrosella,
  • cotorra de Tasmània,
  • rozella tasmańska,
  • Зелёная розелла,
  • アカビタイキクサインコ,
  • 绿背玫瑰鹦鹉,
  • 綠色玫瑰鸚鵡,

Voix chant et cris

Perruche à ventre jaune
adulte

Chez la perruche à ventre jaune, le cri de contact est un "kushuck" ou un ""cussik" qui est agrémenté par une grande variété de "chweek", de "tweek ou de "kwick-kweek". On peut aussi entendre un sifflement répété qui est débité sur un rythme assez rapide. Le cri d'alarme est composé de notes résonnantes. Les oiseaux qui se restaurent en groupes créent des concerts de bavardages bruyants.

Habitat

Les perruches à ventre jaune fréquentent toutes les sortes d'habitats boisés à l'intérieur du territoire où ils résident. Cependant, de plus en plus souvent, elles pénètrent dans les zones urbaines pourvues de vergers et de jardins et où elles trouvent des conditions favorable pour se nicher et pour s'alimenter. Cependant, leur habitat principal demeure les forêts sclérophylles et les savanes arbustives. Apparemment sur Hunter Island, elles marquent une nette préférence pour les petits ravins pourvus d'amas de rochers.

Comportement traits de caractère

Comme la plupart des oiseaux insulaires vivant sur un superficie réduite, la perruche à ventre jaune est classée comme sédentaire. Toutefois, les individus qui habitent sur les hauteurs de l'île jusqu'à 1 500 m dans les contrées alpines procèdent à des déplacements altitudinaux et se rapprochent des côtes et des régions basses à la saison hivernale. A la fin de la saison des nids, les juvéniles et les immatures vagabondent en petites bandes qui ne dépassent pas plus de 4 ou 5 individus. Les perruches à ventre jaune s'associent parfois aux perruches omnicolores (Platyercus eximius). Bien qu'elles ne soient pas timides et craintives, ces perruches prennent des précautions et se montrent très prudentes lorsqu'elles s'aventurent à terre pour chercher leur pitance. Elles préfèrent rester dans les feuillages pour mener cette activité.
Comme la plupart des psittacidés, la femelle établit avec son partenaire des liens conjugaux solides qui durent de nombreuses années. Elles entretiennent et elles renforcent ces liens en pratiquant des parades qui sont assez semblables à celles des autres rosellas.

Alimentation mode et régime

Les perruches à ventre jaune sont majoritairement végétariennes : elles consomment surtout des graines d'eucalyptus, de myrtes, d'acacias, des séneçons à grandes fleurs aromatiques, du canaigre, de morelle (solanum) et de pimelea dont la plupart des fleurs sont toxiques pour les animaux domestiques. Ces perruches ingurgitent également de nombreuses sortes de graines d'herbes et d'arbustes dont certaines sont trouvées à de plus hautes altitudes. Elles ne dédaignent pas les baies de coprosme et d'aubépines qui représentent une part assez importante du régime en hiver. Le menu est parfois complété avec des psyllides qui sont des petits homoptères et par des larves d'insectes.

Reproduction nidification

Les perruches à ventre jaune nichent pendant la période qui va du mois de septembre au mois de février. Le nid est placé dans un branche creuse ou une cavité de tronc d'arbre, la plupart du temps dans un eucalyptus. Elles occupent également des murs de vieux immeubles dépareillés. Elles se servent des nids de passereaux abandonnés quand elles ne trouvent pas de cavité disponible.
La ponte contient habituellement entre 4 et 6 œufs dont l'incubation dure environ 19 jours. Les oisillons sont nidicoles et ne quittent le nid qu'au bout de 3 semaines après l'éclosion. Il n'y a pas d'informations supplémentaires sur le soin et le développement des poussins.

Distribution

Les perruches à ventre jaune sont endémiques de Tasmanie. On les trouve également dans les plus grandes îles du détroit de Bass, c'est à dire à King Island et Flinders Island. La population qui vit au nord de la Tasmanie est parfois différenciée sous l'appellation brownii, mais les caractères de cette soit-disant sous-espèce ne sont pas sufisamment marqués et cette différence n'est pas retenue. La perruche à ventre jaune est donc maintenue comme un oiseau monotypique.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook alive, bien qu'elle possède une aire assez restreinte, cette espèce n'est pas globalement menacée. Sur l'ensemble de son aire de distribution, elle est même considérée comme assez commune. Il n'y a que sur King Island, où son habitat a été éclairci, que ses effectifs ont subi un déclin et une significative réduction des effectifs.
D'après Juniper, la population totale est estimée à 50 000 individus matures. Il y a peu d'oiseaux captifs.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Perruche à ventre jauneFiche créée le 22/01/2015 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net