Perruche de paradis

Psephotellus pulcherrimus - Paradise Parrot

Systématique
  • Ordre
    :

    Psittaciformes

  • Famille
    :

    Psittaculidés

  • Genre
    :

    Psephotellus

  • Espèce
    :

    pulcherrimus

Descripteur

Gould, 1845

Biométrie
  • Taille
    : 27 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Chez les adultes, il y a un bande frontale rouge. La zone autour des yeux est jaune et la région qui va du capuchon jusqu'à la nuque présente une belle teinte noire. Le reste de la tête et la poitrine sont bleu-turquoise avec une légère nuance plus verte sur les joues et le centre de la zone pectorale. Les parties inférieures, du ventre jusqu'aux sous-caudales sont rouges. Le manteau, le dos et les ailes affichent du brun moyen, excepté les primaires qui sont plus sombres et les couvertures moyennes qui sont tachées de rouge.
Le croupion et les sus-caudales sont bleu-turquoise, la queue bronze est infiltrée de bleu. Les rectrices extérieures ont des bordures bleu blanchâtre.
Chez la femelle, les plumes de la tête et la poitrine sont chamoisées avec de petites bordures orange pâle. La zone médiane du capuchon est brun foncé. Le dessous est bleu clair, la tache rouge sur l'aile est réduite. Il y a une rayure pâle sur le dessous de l'aile.
Les immatures ressemblent aux femelles. Les jeunes mâles ont du vert sur la tête.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Paradise Parrot,
  • Perico del Paraíso,
  • Periquito-do-paraíso,
  • Paradiessittich,
  • paradicsompapagáj,
  • Paradijsparkiet,
  • Pappagallo del paradiso,
  • Paradisparakit,
  • Paradisparakitt,
  • speváčik rajský,
  • papoušek překrásný,
  • Paradissangparakit,
  • paratiisikaija,
  • cotorra del paradís,
  • świergotka rajska,
  • Райский плоскохвостый попугай,
  • ゴクラクインコ,
  • 极乐鹦鹉,
  • 樂園鸚鵡,

Voix chant et cris

Comme cri d'alarme, les perruches de paradis émettent un "queak" métallique. On peut également entendre un "tit-sweet" plaintif et de nombreux types variables de sifflements doux. Pas de renseignements supplémentaires.

Habitat

Les perruches de paradis fréquentent les forêts clairsemées d'eucalyptus et les savanes arbustives qui sont pourvues d'une importante couverture herbeuse. Elles apprécient également les prairies broussailleuses dont la surface est parsemée de termitières terrestres et dont la présence est nécessaire pour la nidification. La proximité de cours d'eau aux berges pentues est également requise.

Comportement traits de caractère

Ces oiseaux recherchent paisiblement leur nourriture sur le sol en couples ou en petits groupes familiaux. On ne possède aucun rapport ni aucun témoignage local concernant de quelconques déplacements. L'espèce est donc considérée à priori comme sédentaire. La disparition de cette perruche à certains endroits pendant les périodes de grande sècheresse a été interprétée plus comme une extinction locale que comme un mouvement migratoire.

Alimentation mode et régime

On possède peu d'informations sur le régime de la perruche de paradis. Selon la plupart des auteurs, cette espèce est majoritairement végétarienne et elle consomme en priorité des graines de plantes indigènes qu'elle va chercher à terre. Selon Chisholm et Edwards qui ont étudié son menu dans les années 20, elle complète sa diète en ingurgitant du miel et du pollen de fleurs, mais cette affirmation semble incorrecte. De même, il semble qu'il n'y ait aucune trace de proies organiques (mouches et insectes) dans son menu.

Reproduction nidification

Les perruches de paradis se reproduisent en septembre, décembre et mars. Le nid est une sorte de chambre creusée dans une termitière terrestre et aménagée à la fin d'un tunnel. Occasionnellement, il est percé dans une berge sableuse de rivière mais ce mode de reproduction n'est pas très précis. La nidification dans des cavités d'arbre ou dans des souches est peu probable.
La ponte comprend entre 3 et 5 œufs de couleur rosâtre. On ne possède aucune information sur la durée d'incubation et la longueur du séjour au nid.

Distribution

Les perruches de paradis sont endémiques de l'Australie. Leur aire de distribution couvre une zone géographique très restreinte dans le centre-est du continent et plus précisément à la frontière entre le sud du Queensland et le nord-est des Nouvelles-Galles du Sud. Au début du siècle, cette espèce était assez répandue dans les environs de Rockhampton mais aussi dans la banlieue de Brisbane.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Bien que Kiernan affirme avoir aperçu un groupe de 5 perruches de paradis dans les années 1990, il semble bien que cette espèce soit définitivement éteinte, le dernier rapport fiable de visualisation datant de l'année 1927. Le déclin et la disparition finale de cette oiseau est dû au cumul de plusieurs raisons : élevage intensif du bétail et surpâturage entraînant une destruction des herbes à graines, braconnage et collecte des œufs, possibles maladies aviaires, le tout combiné avec les effets de la sècheresse. Il n'y avait pas suffisamment d'individus en captivité pour tenter une ré-implantation dans le milieu naturel.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Perruche de paradisFiche créée le 23/01/2015 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net