Perruche des rochers

Neophema petrophila - Rock Parrot

Systématique
  • Ordre
    :

    Psittaciformes

  • Famille
    :

    Psittaculidés

  • Genre
    :

    Neophema

  • Espèce
    :

    petrophila

Descripteur

Gould, 1841

Biométrie
  • Taille
    : 22 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 47 à 54 g
Distribution

Distribution

Description identification

Perruche des rochers
adulte

Les perruches des rochers ont l'honneur peu enviable d'avoir un des plumage les plus ternes. Ces oiseaux trapus et dodus affichent un mélange de brun-olive verdâtre, de jaune avec une petite pointe caractéristique de bleu sur la face et front.
Sur le front, la bande bleu foncé qui surmonte l'œil est légèrement bordée de bleu clair, y compris sur les lores et le pourtour des iris. Le reste de la tête et les parties supérieures exhibent une pauvre couleur brun-olive qui est nuancée de gris sur la poitrine et qui se fond sans transition dans le jaune peu éclatant du dessous. Les couvertures extérieures externes et les secondaires ont des liserés bleu clair. Les couvertures primaires et les filets externes des rémiges sont bleu foncé. La queue est bleuâtre avec des pointes latérales jaunes.
La femelle est encore plus fade que son partenaire. Les immatures n'ont pas de bande frontale bleu. Le seul ornement caractéristique est un anneau orbital blanchâtre.

Indications subspécifiques 2 sous-espèces

  • Neophema petrophila petrophila (sw Western Australia)
  • Neophema petrophila zietzi (c and w South Australia)

Noms étrangers

  • Rock Parrot,
  • Periquito Roquero,
  • Periquito-da-rocha,
  • Klippensittich,
  • kövi fűpapagáj,
  • Rotsparkiet,
  • Pappagallo di roccia,
  • Klipparakit,
  • Klippeparakitt,
  • tráviar skalný,
  • neoféma skalní,
  • Klippegræsparakit,
  • rantakaija,
  • periquito roquer,
  • łąkówka skalna,
  • Скальный травяной попугайчик,
  • イワクサインコ,
  • 岩鹦鹉,
  • 岩鸚鵡,

Voix chant et cris

Les perruches des rochers produissent des "zit-zit", des "sit-tee" ou des "tsi-tseet" répétés et rapides quand elles s'enfuient en volant précipitamment. Leur vol ressemble par bien des égards à celui du lori à couronne pourpre (Geospitta porphyrocephala). Ces oiseaux assez discrets produisent également des "titter-titter" quand ils se restaurent.

Habitat

Les perruches des rochers fréquentent les dunes côtières, les mangroves, les marais salants, les zones broussailleuses pourvues d'arroches ou de pourpriers de mer (atriplex). Elles visitent aussi le littoral où les petites rivières se jettent dans les estuaires.
Elles apprécient les boisements de casuarinas, les marges des eaux saumâtres, les habitats qui bordent les rivages et les îlettes rocailleuses où leurs nids sont moins sensibles à la prédation. Tout au long de l'année, ces oiseaux ne s'éloignent guère de la mer (pas plus que quelques centaines de mètres).

Comportement traits de caractère

De grands rassemblements se forment parfois à terre, quand il y a abondance de nourriture. Toutefois, comme la plupart de leurs congénères, ces oiseaux peuvent être difficiles à apercevoir jusqu'à ce qu'ils prennent leur envol à cause du danger. Leur plumage n'est pas anti-absorbant et il est souvent imprégné d'eau, ce qui lui donne une teinte plus sombre. Comme les perruches des rochers utilisent les mêmes terriers que les puffins fouquets, les 2 espèces ont parfois les mêmes habitudes et les mêmes parades, notamment les distributions rituelles de nourriture.

Alimentationmode et régime

Les perruches des rochers sont par dessus tout végétariennes. Elles aiment à consommer des graines cultivées, des fruits et une grande variété d'herbes. Elles ingurgitent aussi des jeunes pousses, des broussailles et des plantes qui sont tolérantes aux milieux salins. Tôt le matin, et assez tard dans l'après-misi, elles recherchent paisiblement leur pitance.

Reproduction nidification

Les perruches des rochers se reproduisent d'août à décembre, parfois en février. Occasionnellement, on assiste à une seconde couvée. Le nid est placé dans la crevasse d'une falaise basse, dans une façade ou un surplomb rocheux. Depuis une période assez récente, elles ont pris l'habitude de nicher dans de petites îles calcaires, le trou d'entrée étant souvent dissimulé derrière un rideau de végétation. Dans un lieu très particulier, les entrées abandonnées d'un terrier de Puffin fouquet (Puffinus pacificus) étaient utilisées pour l'accès au site. Dans un autre cas, Les perruches usurpaient le nid en activité d'une Océanite frégate (Pelagodroma marina).
La ponte contient 4 ou 5 œufs dont l'incubation dure environ 18 jours. Les oisillons sont nidicoles et restent au nid pendant 30 jours.

Distribution

Les perruches des rochers sont endémiques de la côte occidentale et méridionale de l'Australie. Leur aire de distribution est séparée en 2 parties distinctes de part et d'autre de la Grande Baie Australienne. La population de l'ouest occupe les côtes de l'Australie Occidentale qui vont de Denham jusqu'au Cape Arid. La population de l'est occupe la côte de l'Australie Méridionale qui va de Port-Lincoln jusqu'aux alentours d'Adelaïde. Les 2 populations n'ont pas de différences très marquées et forment donc une espèce monotypique.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook Alive, cette espèce n'est pas globalement menacée. Elle est même généralement commune. Son absence surprenante dans la région de la Grande Baie Australienne peut s'expliquer par le manque de sites disponibles. Dans ces lieux, les rochers sont en effet en nombre très limités et les nids mal protégés ne bénéficient pas d'éboulis et de crevasses pour s'abriter contre les attaques des prédateurs. Les perruches ne considèrent donc pas ces lieux comme convenables. Elles préfèrent nicher dans les îlettes au large du rivage, sûres de ne pas avoir affaire aux rats, aux renards, aux chats, aux lézards moniteurs et aux varans.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Perruche des rochersFiche créée le 28/01/2015 par
publiée le - modifiée le 2015-01-29 19:05:53 © 1996-2019 Oiseaux.net