Petit-duc indien

Otus bakkamoena - Indian Scops Owl

Systématique
  • Ordre
    :

    Strigiformes

  • Famille
    :

    Strigidés

  • Genre
    :

    Otus

  • Espèce
    :

    bakkamoena

Descripteur

Pennant, 1769

Biométrie
  • Taille
    : 20 à 66 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 125 à 150 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez ce rapace de moyenne taille, le plumage varie du brun-sable au brun chamoisé, et il est recouvert de taches et de mouchetures noires et brun sombre. Les ailes sont arrondies et les aigrettes sont particulièrement saillantes. Le disque facial est particulièrement remarquable et il nettement bordé par un bandeau noirâtre.
En ce qui concerne la forme grise, les parties inférieures affichent une teinte chamois-gris clair. Dans la forme rousse, le ventre est plus nuancé de chamois-roux. Les légers motifs en forme de flèches qui le décorent sont interconnectés avec des fins ornements en forme de vagues et avec des discrètes vermiculures.
Un double collier cerne discrètement le derrière de la tête, le premier au niveau de la nuque et le second sur le haut du cou. Les yeux sont brun foncé ou varient du noisette au jaunâtre. Les pattes sont emplumées jusqu'à la base des pieds.
Les petits-ducs de la Sonde (Otus lempiji), les petits-ducs indiens et les petits-ducs à collier sont similaires en taille et en coloration avec les petits-ducs japonais. Ces trois espèces ont cependant des aigrettes variables.
Le mésoptile des jeunes est gris pâle à fauve, avec de petites décorations qui couvrent même la face. Les parties nues sont majoritairement brunes ou brun-corne.

Indications subspécifiques 4 Sous-espèces

  • Otus bakkamoena deserticolor (s Iran, s Pakistan)
  • Otus bakkamoena gangeticus (nw India to Nepal)
  • Otus bakkamoena marathae (c India)
  • Otus bakkamoena bakkamoena (s India, Sri Lanka)

Noms étrangers

  • Indian Scops Owl,
  • Autillo Indio,
  • Mocho-de-orelhas-da-Índia,
  • Hindu-Halsbandeule,
  • hindu füleskuvik,
  • Indische Dwergooruil,
  • Assiolo indiano,
  • Indisk kragdvärguv,
  • Landsbyugle,
  • výrik obojkový,
  • výreček indický,
  • Halsbåndsdværghornugle,
  • sepelpöllönen,
  • xot de l'Índia,
  • syczek długouchy,
  • Indijas pūcīte,
  • Ошейниковая совка,
  • オオコノハズク,
  • 印度领角鸮,
  • 印度角鴞,

Voix chant et cris

Le mâle produit des "what?.... what?...wwatt" légèrement interrogatifs et à des intervalles réguliers. Le chant du mâle ressemble à celui d'une grenouille. Ces séries de notes dubitatives sont entrecoupées de pauses. Il émet également et de façon occasionnelle des sortes de bavardages et de "barbouillements" doucement répétés. Ces "ackackackakak" qui montent en échelle forment des chaînes de 5 secondes qui alternent souvent avec les notes normales. Parfois, ils sont aussi émis indépendamment.

Habitat

Les petits-ducs indiens fréquentent les forêts et les zones boisées en cours de régénération. On les trouve également dans les végétations désertiques, dans les groupes d'arbres à la végétation épaisse qui sont situés dans les jardins.
Ces rapaces de petite taille apprécient aussi les vergers de mangues et d'autres arbres fruitiers qui sont en bordure des villages et des terres cultivées.
Ils sont capables de vivre à des altitudes diverses, du niveau de la mer jusqu'à 2 200 mètres.
Comme leur nom l'indique bien, ces petits-ducs sont originaires du sous-continent indien. On peut les apercevoir dans le nord-ouest de l'Himalaya, dans les plaines du nord jusqu'au Bengale, au Pakistan et au Népal, dans toute la péninsule jusqu'au Sri Lanka.
Ils sont présents vraisemblablement au sud du Pakistan (Sind) et dans le sud-est de l'Iran où ils sont connus par de très vieux rapports.
Il existe officiellement 4 races différentes :

Comportement traits de caractère

Les petits-ducs indiens sont strictement nocturnes. Il est extrêmement rare de pouvoir les apercevoir pendant la période diurne et, durant la nuit, ils ne sont repérables que par leurs cris. Leur présence est trahie par des petits "wii wii" monosyllabiques. Pendant le jour, il se dissimulent dans les coins ombragés ou sur les branches qui possèdent un feuillage très développé. Ils se maintiennent de façon rectiligne et ils restent immobiles.

Alimentation mode et régime

Les petits-ducs indiens consomment des coléoptères et des sauterelles de même que d'autres sortes d'insectes. Les lézards, les souris et les petits oiseaux font également partie du menu. Les chauves-souris et les rongeurs sont occasionnels. Les larves d'insectes sont assez appréciées.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule de décembre au mois de mai, mais elle est sensiblement variable selon les régions. Le paroxysme dans les pontes se déroule aux mois de mars et d'avril. Dans le sud de leur aire de distribution, ces oiseaux sont très influencés par les précipitations. Au Pakistan, les pontes et le parades les plus nombreuses ont lieu en mars.
Les nids sont généralement installés dans des cavités naturelles creusées dans des troncs d'arbres, entre 2 et 7 mètres au-dessus du sol. Ils utilisent aussi parfois des bâtiments abandonnés non éloignés des habitations et des souches tombées à terre.
La ponte comprend habituellement 3 à 5 œufs. Ils sont couvés entre 25 à 27 jours. Il sont de forme arrondie et mesure 31 millimètres sur 27. Selon toute évidence, les 2 parents se partagent les différentes tâches telles que l'incubation et le nourrissage des jeunes, mais cela demande confirmation.

Distribution

Comme leur nom l'indique bien, ces petits-ducs sont originaires du sous-continent indien. On peut les apercevoir dans le nord-ouest de l'Himalaya, dans les plaines du nord jusqu'au Bengale, au Pakistan et au Népal, dans toute la péninsule jusqu'au Sri Lanka.
Ils sont présents vraisemblablement au sud du Pakistan (Sind) et dans le sud-est de l'Iran où ils sont connus par de très vieux rapports.
Il existe officiellement 4 races différentes :
O. b. deserticolor - Pakistan, Sud-Est-Iran, peut-être Oman.
O. b. gangeticus - nord-ouest du Pakistan, nord-ouest de l'Inde jusqu'au Népal.
O. b. marathae - nord-centre de la péninsule indienne jusqu'au Bengale.
O. b. bakkamoena - sud-ouest, sud-est de l'Inde et Sri Lanka.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook des oiseaux du Monde, cette espèce n'est pas globalement menacée. D'après Konig, elle est même répandue au Pakistan et localement commune dans la péninsule indienne.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 30/11/2015 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net