Pic à front doré

Melanerpes aurifrons - Golden-fronted Woodpecker

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Picidés

  • Genre
    :

    Melanerpes

  • Espèce
    :

    aurifrons

Descripteur

Wagler, 1829

Biométrie
  • Taille
    : 26 cm
  • Envergure
    : 43 cm.
  • Poids
    : 63 à 99 g
Longévité

5 ans

Distribution

Distribution

Description de la famille

Les picidés sont des oiseaux de la taille d'un moineau à celle d'une corneille. Ils sont adaptés morphologiquement à la vie arboricole. Leurs pattes solides sont pourvues de quatre longs doigts (rarement trois) terminés de griffes puissantes, deux tournés vers l'avant et deux vers l'arrière, ... lire la suite

Description identification

Les pics à front doré ont des vibrisses nasales jaunes. La partie centrale du capuchon est recouverte d'une petite tache rouge. La nuque est orange doré, devenant plus jaune-orange à l'arrière du cou et parfois sur le haut du manteau. Le reste de la tête, comprenant également le menton et la gorge, est gris pâle, légèrement plus foncé sur l'arrière de la calotte, mais un peu plus clair sur la région qui va du front au menton. Les parties supérieures, y compris les couvertures alaires, sont barrées de noir et de blanc, les barres blanches étant aussi larges que les barres noires. Le croupion et les sus-caudales sont blancs, rarement avec des stries noires. Les rémiges sont noires, les secondaires et les tertiaires rayées de blanc, les primaires tachées à la base formant une barre. Le dessus de la queue est noir, avec des terminaisons blanches en plumage frais. Le gris pâle de la tête se poursuit sur la totalité des parties inférieures. Le bas de l'abdomen porte une vague et étroite tache jaune. Les cuisses, les parties basses des flancs et les sous-caudales sont rayées de noir. Le dessous des ailes est majoritairement gris. Le dessous de la queue est assez semblable au dessus, mais il est plus pâle et souvent teinté de chamois sur les côtés.
Les femelles sont plus petites que les mâles, elles ont une calotte grise où le rouge est absent. La nuque et l'arrière du cou sont plus pâles. Les juvéniles présentent un ensemble plus terne que les adultes, avec des marques moins visibles et moins nuancées. Les barres noires du dessus sont plus larges. La tache jaune de l'abdomen est plus pâle.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Golden-fronted Woodpecker,
  • Carpintero Frentidorado,
  • Pica-pau-de-testa-dourada,
  • Goldstirnspecht,
  • aranyhomlokú küllő,
  • Goudvoorhoofdspecht,
  • Picchio frontedorata,
  • Gulpannad hackspett,
  • Mesquitespett,
  • tesárik zlatočelý,
  • datel proužkohřbetý,
  • Bleg Spætte,
  • raitatikka,
  • picot de front daurat,
  • dzięciur złotoczelny,
  • dzeltenpieres dzenis,
  • Золотолобый меланерпес,
  • キバナシマセゲラ,
  • 金额啄木鸟,
  • 金額啄木,

Voix chant et cris

Pic à front doré
♀ adulte nuptial

Le pic à front doré possède à peu près le même répertoire de cris que le Pic à ventre roux. Il s'en distingue toutefois par sa voix plus puissante et plus rauque. Le cri de reconnaissance est un "pwur-rr-rr" légèrement plus court et plus aigu que celui de son proche cousin. On peut également entendre un "kek-kek-kek-kek" assez similaire à celui du Pic flamboyant ainsi que d'autres cris nasaux et roulants. Le pic à front doré tambourine peu.

Habitat

Le pic à front doré habite normalement les zones arides ou semi-arides constituées d'arbres plus ou moins épars en cours de régénération. Néanmoins, dans certaines parties de son territoire, il pénètre volontiers à l'intérieur de zones humides ou semi-humides et il réside à la limite des forêts pluviales. Il est souvent aussi répandu dans les villes que dans les zones rurales. On le trouve également à l'intérieur des plantations de cocotiers. Au Texas, on le trouve surtout dans les habitats adaptés à la sècheresse où les mesquites constituent l'élément dominant, mais il peut être également présent, bien qu'en nombre plus restreint, dans des habitats plus ou moins humides tels que les galeries riveraines de peupliers, les parcelles mixtes de chênes ou les peuplements de genévriers. L'habitat du pic à front doré se situe du niveau de la mer jusqu'à 2500 mètres d'altitude.

Comportement traits de caractère

Le pic à front doré est généralement plus timide que le Pic à ventre roux. Il recherche surtout sa nourriture sur les troncs ainsi que sur les grosses et les moyennes branches. Le glanage et l'exploration constituent presque la moitié de l'activité. Le martellement et le picorage représentent environ 28%, le reste du temps étant passé à fouiller les trous et les crevasses. Très occasionnellement, le pic à front doré poursuit également les insectes dans les airs. De temps en temps, il descend à terre pour picorer les fruits qui sont tombés. Il existe quelques petites différences selon les sexes : les mâles picorent moins que les femelles et visitent rarement les petites branches. Au début de l'hiver, ce pic effectue quelques réserves qu'il dissimule dans des trous et des fissures.

Chez cet oiseau les parades ne sont pas bien connues. Le peu d'observations qu'on a pu effectuer suggère qu'elles ne sont guère différentes de celles des autres pics du genre Melanerpes. Les pics à front doré se reposent en solitaire. Ils entretiennent des territoires qui sont souvent communs avec ceux des pics à ventre roux. Tout autre espèce qui s'approche des arbres fruitiers ou des réserves de nourriture est immédiatement attaquée.

Alimentation mode et régime

Comme la plupart de leurs congénères, les pics à front doré sont plutôt omnivores. Ils consomment une grande variété d'insectes de larves, y compris les fourmis, les sauterelles et les coléoptères xylophages. Les fruits, les baies, les noix de pecan et de nombreuses sortes de graines, en particulier les glands, les céréales et les graines de mesquite viennent compléter le menu.

Reproduction nidification

Au Texas, la saison de nidification s'étend de la fin mars jusqu'à juin. Dans le Chiapas, au Mexique, elle commence en janvier. Au Guatemala, elle s'étire de février jusqu'à août. Les deux partenaires creusent le nid dans une vieille souche ou souvent, au sommet d'un poteau téléphonique, à n'importe quelle hauteur jusqu'à 7 mètres au-dessus du sol. Le travail est généralement achevé en moins de deux semaines. Il n'est pas rare que d'anciennes cavités soient également ré-utilisées. La ponte comprend habituellement 4 oeufs, mais la taille peut varier légèrement en fonction de la latitude. L'incubation dure 12 à 14 jours, les deux parents couvant pendant la journée et le mâle pendant la nuit. Les 2 partenaires s'associent également pour nourrir les oisillons. Ils leur apportent des insectes et des fruits qu'ils délivrent du bout du bec. Le mâle reste présent auprès des jeunes pendant toute la période de nidification, c'est à dire, environ un mois. Une deuxième et éventuellement une troisième couvée peuvent intervenir au cours de la saison. Elles débutent environ trois semaines après que les jeunes de la couvée précédente ont quitté le nid.

Distribution

Le pic à front doré est endémique du sud des Etats-Unis et de l'Amérique Centrale. Son aire de distribution s'étend du nord-ouest du Texas et du sud-ouest de l'Oklahoma en direction du sud à travers l'est et le centre du Mexique. Elle se poursuit dans la presqu'île du Yucatan, l'ouest du Honduras et le nord-ouest du Nicaragua. Compte-tenu de la grande variation en latitude, on ne recense pas moins que 10 sous-espèces : M.A. aurifrons (nord de l'aire de distribution jusqu'au Tamaulipas, au Mexique) - M.A. grateloupensis (est du Mexique, San Luis Potosi jusqu'à Vera Cruz) - M.A. dubius (Tabasco, nord-est du Chiapas, péninsule du Yucatan jusqu'au Belize) - M.A. polygrammus (Sud-Ouest Oaxaca, intérieur du Chiapas) - M.A. santacruzi (sud du Chiapas jusqu'au sud-ouest du Honduras et à l'ouest du Nicaragua) - M.A. pauper (littoral nord du Honduras). 4 sous-espèces sont strictement insulaires : M.A. leei (Cozumel) -M.A. turneffensis (Turneffe) - M.A. insulanus (Utila) - M.A. canescens (Roàtan et Babareta).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Le pic à front doré est commun ou assez commun sur l'ensemble de son aire de distribution. Son avenir n'est nullement menacé et, à notre connaissance, aucune mesure spécifique n'a été prise pour sa protection.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 04/04/2009 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net