Pic nain

Yungipicus moluccensis - Sunda Pygmy Woodpecker

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Picidés

  • Genre
    :

    Yungipicus

  • Espèce
    :

    moluccensis

Descripteur

Gmelin, JF, 1788

Biométrie
  • Taille
    : 13 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 13 à 18 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les picidés sont des oiseaux de la taille d'un moineau à celle d'une corneille. Ils sont adaptés morphologiquement à la vie arboricole. Leurs pattes solides sont pourvues de quatre longs doigts (rarement trois) terminés de griffes puissantes, deux tournés vers l'avant et deux vers l'arrière, ... lire la suite

Description identification

Chez l'adulte mâle de la race nanus, le capuchon, du front jusqu'à la nuque et l'arrière du cou, est brun, parfois teinté de jaunâtre. Une large bande brun foncé couvre les couvertures auriculaires, se poursuivant de façon irrégulière jusqu'au cou. Elle est bordée au-dessus et en arrière par une large bande blanche. Les lores, les joues, la zone des moustaches, le menton et la gorge forment un ensemble blanc ou blanc chamoisé. Les parties supérieures sont noir brunâtre, avec de nombreuses barres blanches. Le croupion et les couvertures sus-caudales blanches sont ponctués ou barrés de noir. Les couvertures alaires sont noirâtres avec de longues taches ou de larges stries blanches aux extrémités. Les rémiges sont barrées de blanc. Le dessus de la queue affiche une couleur noir brunâtre, les rectrices centrales et extérieures étant barrées de blanc. Les parties inférieures sont blanchâtres avec d'étroites stries brunes. Le dessous de l'aile et de la queue portent des barres brunes et blanches.
La femelle est légèrement plus grande que le mâle. Contrairement à son partenaire, elle n'a pas de fine ligne rouge à l'arrière du capuchon. Les juvéniles sont très semblables aux adultes, bien que plus ternes et avec des motifs moins contrastés. Les jeunes mâles ont une tache rouge orangé sur la nuque.
Les deux adultes ont des parties nues identiques : bec gris avec une tache plus claire sur la partie antérieure de la mandibule inférieure, pattes et pieds grisâtres, iris blanc entouré d'une peau orbitale rouge-chair.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Yungipicus moluccensis moluccensis (Malay Pen. to Borneo, Sumatra, Java and the Riau Arch.)
  • Yungipicus moluccensis grandis (Lesser Sundas)

Noms étrangers

  • Sunda Pygmy Woodpecker,
  • Pico Crestipardo,
  • Braunscheitelspecht,
  • Bruinkapspecht,
  • Picchio capobruno,
  • Sundaspett,
  • Hinduspett,
  • ďateľ ostrokrídly,
  • strakapoud nejmenší,
  • Sundaflagspætte,
  • ruskolakkitikka,
  • picot garser indonesi,
  • dzięcioł orientalny,
  • Малайзийский дятел,
  • Caladi tilik,
  • マレーコゲラ,
  • 巽他啄木鸟,
  • นกหัวขวานด่างแคระปักษ์ใต้,
  • 巽他斑啄木,

Voix chant et cris

Son cri le plus courant est un 'click-r-r', mais on peut également entendre un 'ti-ti-ti-ti-ti' ou 'hee-hee-hee-hee-hee' de faible puissance. Le tambourinage s'effectue au rythme de sept coups par minute. Le son et le tempo sont assez similaires à ceux du Pic épeichette, mais plus longs et plus rapides que ceux du Pic mineur.

Habitat

On le trouve généralement dans les forêts secondaires et les régions boisées ouvertes. Le pic nain fréquente les plantations, les jardins, les terres laissées à l'abandon sur lesquelles existent beaucoup de bois mort. Il s'installe particulièrement dans les broussailles côtières, les parcelles de casuarinas et les mangroves. Sa densité est plus importante dans les forêts qui bénéficient de larges trouées vers le ciel. Le pic nain est plutôt un oiseau des régions basses et du littoral, ce qui ne l'empêche pas d'habiter les flancs des collines jusqu'à 1200 mètres au Sri Lanka et 2300 mètres dans les îles de la Sonde. L'aire de distribution de ce pic asiatique est nettement scindée en deux parties bien distinctes : d'une part , le sub-continent indien et Sri Lanka ; d'autre part la péninsule malaise et les grandes îles de l'Indonésie. On trouve cinq sous-espèces qui sont réparties dans deux groupes. Dans le groupe occidental ou groupe Nanus, on trouve les 3 espèces suivantes : D.M. Nanus (nord de l'Inde jusqu'au Bangladesh, majorité du sous-continent indien excepté le sud-ouest) D.M. Cinereigula (sud-ouest de l'Inde, Kerala, Tamil Nadu) - D.M. Gymnophtalmus (Sri Lanka). Dans le Groupe Oriental, on trouve deux races : D.M.Moluccensis, la race nominale (Malaisie, Singapour, grandes îles de la Sonde) D.M.Grandis (petites îles de la Sonde, Lombok, Sumbawa, Flores, Lomblen et Alor).

Comportement traits de caractère

Le pic nain vit habituellement en solitaire. Toutefois, il se tient aussi en couple, en groupe familial et il rejoint fréquemment des bandes plurispécifiques composées de mésanges et de sittelles. Il adopte le comportement typique d'un pic de petite taille, se déplaçant lentement au-dessus des arbres morts où il recherche des fourmis ou d'autres sortes d'insectes. Il préfère en général les petites branches ou les ramilles situées à l'étage supérieur mais il lui arrive également de rechercher sa nourriture sur les fines tiges des arbustes situées à proximité du sol. Il martèle fébrilement et puissamment, mais il ne délivre la plupart du temps que quelques coups de bec. Sa méthode la plus courante pour se nourrir consiste à glaner ses aliments directement sur la surface, mais il fouille parfois et il furète aussi sous la couche superficielle de l'écorce. Son vol ressemble beaucoup à celui d'un petit passereau.

Alimentation mode et régime

Son régime est composé d'une grande variété d'insectes, en particulier les fourmis et d'autres espèces d'hymènoptères. Le pic nain consomme également des coléoptères et leurs larves ainsi que des chenilles. Il se nourrit de fruits, de baies et de nectar de fleurs.

Reproduction nidification

Le pic nain niche de mars à avril en Inde, et à peu près à la même période au Sri Lanka. En cas de conditions favorables, il y pond également d'octobre à décembre. En Birmanie et en Malaisie, la saison se déroule de mars à juillet. Dans les grandes et les petites îles de la Sonde, la nidification intervient surtout d'avril à juillet, mais quelques nids apparaissent aussi en octobre. Le trou est creusé dans une branche morte, souvent sur le dessous, à une hauteur qui varie de 2 à 12 mètres au-dessus du sol. La ponte comprend 2 à 3 oeufs, rarement 4. Les deux parents se relaient pour creuser le nid, pour couver et s'occuper des jeunes oisillons.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Pic nainFiche créée le 19/01/2008 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net