Psittacule de Desmarest

Psittaculirostris desmarestii - Large Fig Parrot

Systématique
  • Ordre
    :

    Psittaciformes

  • Famille
    :

    Psittaculidés

  • Genre
    :

    Psittaculirostris

  • Espèce
    :

    desmarestii

Descripteur

Desmarest, 1826

Biométrie
  • Taille
    : 18 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 108 à 126 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez ce perroquet de moyenne taille, le front est orange enflammé mais le reste du capuchon devient plus pâle en direction de la nuque. Les lores sont rouge-orange. La zone qui entoure le devant et le derrière de l'œil est turquoise pâle brillant et bleu violacé. Les joues et le bas des couvertures auriculaires sont vertes avec de légères infiltrations orange sur le centre. Un étroit collier bleu encercle l'arrière du cou. Les parties supérieures sont vert foncé avec une vague nuance olive sur le bas du dos et sur le croupion. Les couvertures alaires sont vertes avec des petites taches orange sur l'extrémité des grandes couvertures. Les filets extérieurs des rémiges ont une teinte plus vert bleuâtre que les couvertures et ils ont un fin liseré jaune. Les filets intérieurs sont brun noirâtre. La courbure de l'aile est bleu clair. Le dessous des ailes est bleu-turquoise avec une bande jaunâtre sur les filets intérieurs hormis ceux des primaires. Les parties inférieures sont d'un vert plus pâle que le dessus. Le cou et la poitrine sont séparés par un collier continu bleu pâle souligné par une large bande rouge écarlate qui déborde quelque peu sur le haut de la poitrine. Les sus-caudales sont vertes, les sous-caudales vert grisâtre.

Le bec est noir, les iris brun sombre. Les pattes ont la même couleur que les sous-caudales.

Les différentes races se distinguent principalement grâce à leurs ornements faciaux et aux différents colliers qui encerclent la base du cou. En effet les joues et les couvertures auriculaires ont un apport plus ou moins important d'orange ou de couleur dorée. Chez quelques-unes d'entre elles (intermedia, occidentalis), le collier bleu qui orne l'arrière du cou est absent. Chez d'autres (blythii, godmani), les taches bleu violacé en arrière de l'œil n'existent pas. Chez la race cervicalis, la tête paraît presque entièrement orange et le collier pectoral est plus foncé et plus important que chez les autres races.

Indications subspécifiques 5 Sous-espèces

  • Psittaculirostris desmarestii desmarestii (e Vogelkop. nw New Guinea.)
  • Psittaculirostris desmarestii blythii (Misool I.. w Papuan islands.)
  • Psittaculirostris desmarestii occidentalis (Salawati and Batanta Is., w Vogelkop. nw New Guinea.)
  • Psittaculirostris desmarestii godmani (s New Guinea)
  • Psittaculirostris desmarestii cervicalis (e New Guinea)

Noms étrangers

  • Large Fig Parrot,
  • Lorito de Desmarest,
  • Lóris-da-cabeça-dourada-de-desmarest,
  • Buntbrust-Zwergpapagei,
  • Desmarest-papagáj,
  • Desmarests Vijgpapegaai,
  • Pappagallo dei fichi maggiore,
  • Större fikonpapegoja,
  • Oransjekronet Fikenpapegøye,
  • palori ohnivohlavý,
  • loríček červenohlavý,
  • Orangekronet Figenpapegøje,
  • kaunoviikunakaija,
  • lloret de Desmarest,
  • figówka tęczowa,
  • Клинохвостый карликовый попугай,
  • Nuri-ara besar,
  • クサビオヒメインコ,
  • 德氏果鹦鹉,
  • 大金頂無花果鸚鵡,

Voix chant et cris

Les psittacules de Desmarest produisent des cris aigus, fins et descendants. Ils émettent également des bavardages et des notes sonnantes. Leur communication est plus bruyante que celle des petits loriquets et des psittacules de moindre taille. Toutefois, leurs cris sont moins stridents que ceux des perruches de Geoffroy ou des loriquets à tête bleue (Trichoglossus haematodus). Au nid, ces oiseaux lancent des "chet-chet" répétés.

Habitat

Les psittacules de Desmarest fréquentent les forêts de plaines et de collines, les boisements qui bordent les cours d'eau, les lisières des forêts et éventuellement les savanes arborées. Leur habitat se situe généralement au-dessous de 1100 mètres mais localement, ils peuvent grimper jusqu'à 1650 m. Ces oiseaux s'aventurent parfois dans les parcelles partiellement éclaircies et dans les plantations de casuarinas.

Comportement traits de caractère

Ces oiseaux se regroupent en petites bandes pour se nourrir. Dans ce cas là, on peut les observer à l'étage supérieur des figuiers et au sommet des arbres fruitiers où ils bondissent de branches en branches. Lorsqu'ils quittent un arbre, ils jaillissent rapidement et ils traversent la canopée en petits groupes de 2 à 6 individus qui produisent continuellement des cris.

Alimentation mode et régime

Les psittacules de Desmarest on un régime majoritairement frugivore : ils consomment surtout des figues et des graines. D'après World Parrot Trust, ils ingurgitent également du nectar et sans doute des insectes. Dans leur met préféré qui est composé par les figues, ces oiseaux consomment partiellement le péricarpe épais et dur qui entoure la chair du fruit. Les psittacules de Desmarest sont friants d'une variété de figue qui pousse en grappes.

Reproduction nidification

Les psittacules de Desmarest sont en état de se reproduire à divers moments de l'année. Toutefois, les parades et les comportements amoureux se déroulent principalement en juillet et en août. Pendant ces rituels, les lissages de plumes sont très courants. Pendant l'accouplement, le mâle place une patte sur le dos de sa partenaire et l'autre sur son perchoir. Les nichées sont nombreuses au mois de septembre. A cette période de l'année, les groupes sont bruyants à proximité des sites qu'ils ont choisis pour se reproduire. Les psittacules de Desmarest nichent en petites colonies qui regroupent habituellement 3 couples. Le nid est placé la plupart du temps dans une cavité naturelle d'arbre, à une assez grande hauteur au-dessus du sol. La ponte comprend en moyenne 2 œufs mais on ignore tout sur la durée d'incubation et du séjour de jeunes au nid.

Distribution

Le psittacule de Desmarest est endémique de Nouvelle-Guinée où on ne le trouve que dans l'extrême ouest (Vogelkop) et le sud de l'île. Néanmoins, il vit également dans les îles de la Papouasie Occidentale qui longent la côte méridionale (Batanta, Salawati, Misool). Par contre, il est totalement absent de la côte nord et de la chaîne montagneuse centrale. 6 sous-espèces sont officiellement reconnues : P.d. blythii (Misool, îles de la Papouasie Occidentale) - P.d. occidentalis (Batanta, Salawati et ouest de la Péninsule du Vogelkop) - P.d. desmarestii (est de la péninsule du Vogelkop) - P.d. intermedia (péninsule d'Onin, Irian Jaya) - P.d. godmani (sud de la Nouvelle-Guinée du sud-est d'Irian Jaya jusqu'à la rivière Fly) - P.d. cervicalis (de la rivière Fly en direction de l'est jusqu'à l'extrême est de la Nouvelle Guinée).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce n'est pas globalement en danger. En dépit des divergences qui existent sur les chiffres de ses effectifs, il semble toutefois que cette espèce soit rare ou locale sur l'ensemble de son territoire. Ce psittacule est particulièrement prisé par les amateurs de cages et de volières. Près de 5000 oiseaux ont été capturés et exportés en Europe dans la période 1985-1990. A la suite de ces abus, l'espèce est interdite à l'importation dans la Communauté Européenne depuis novembre 1987.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Psittacule de DesmarestFiche créée le 27/11/2010 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net