Ptilope à front d'or

Ptilinopus aurantiifrons - Orange-fronted Fruit Dove

Systématique
  • Ordre
    :

    Columbiformes

  • Famille
    :

    Columbidés

  • Genre
    :

    Ptilinopus

  • Espèce
    :

    aurantiifrons

Descripteur

Gray, GR, 1858

Biométrie
  • Taille
    : 23 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 136 g
Distribution

Distribution

Description identification

Ce pigeon de petite à moyenne taille, à la queue brève et à la silhouette compacte, est immédiatement identifiable à la grosse tache orange qui orne le front et le devant du capuchon. Le menton et la gorge sont blancs. Le cou est entouré par un large collier gris cendré. Le haut de la poitrine est gris. Le centre des plumes du manteau, des scapulaires et de l'intérieur des couvertures alaires est également gris, produisant un remarquable effet de taches sur le dos. Les parties supérieures sont vert foncé, l'abdomen est couleur olive. Les sous-caudales se distinguent par leur teinte jaune citron. Le dessous de la queue est gris terne. Le dessus de la queue ne porte pas de bande terminale.
Les iris sont blanc laiteux chez le mâle, brun orangé chez les femelles. Chez les 2 sexes, le bec est verdâtre, les pieds sont rouge violacé.
Le ptilope à front d'or ne peut être confondu avec nulle espèce.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Orange-fronted Fruit Dove,
  • Tilopo Frentiáureo,
  • Pomba-da-fruta-de-fronte-laranja,
  • Goldstirn-Fruchttaube,
  • aranyfejű gyümölcsgalamb,
  • Goudvoorhoofdjufferduif,
  • Tortora beccafrutta frontearancio,
  • Orangepannad fruktduva,
  • Gullpannefruktdue,
  • pestroš zlatočelý,
  • holub zlatočelý,
  • Orangepandet Frugtdue,
  • oranssiotsakyyhky,
  • tilinop de front daurat,
  • owocożer złotoczelny,
  • Золотистолобый пёстрый голубь,
  • Walik dahi-jingga,
  • キビタイヒメアオバト,
  • 橙额果鸠,
  • 橙額果鳩,

Voix chant et cris

Les ptilopes à front d'or roucoulent. 2 sortes de cris ont été enregistrées. Les séries de "hoo" ne sont pas très puissantes, elles commencent de façon très lente, chaque note étant parfaitement articulée. Ensuite, soit elles accélèrent soit elles sont délivrées à un rythme constant. Elles sont constituées d'une vingtaine de notes et durent environ 5 à 6 secondes. Les séries de "seesaw" comprennent généralement 6 notes. La première, la troisième et la cinquième sont montantes, les autres sont descendantes.

Habitat

Plus que la plupart des autres pigeons frugivores, les ptilopes à front d'or sont des oiseaux des contrées ouvertes, préférant les mangroves, les zones boisées côtières, les savanes ainsi que les zones cultivées ou dégradées pourvues d'arbres épars. On les trouve également dans les forêts-galeries, les parcelles secondaires en cours de régénération, les espaces verts, les jardins mais rarement les forêts pluviales primaires. Les ptilopes à front d'or fréquentent les régions basses, vivant du niveau de la mer jusqu'à environ 300 mètres d'altitude.

Comportement traits de caractère

Les ptilopes à front d'or sont assez grégaires mais normalement ils ne vivent pas en grandes bandes. Les rassemblements de 3 à 6 individus constituent la norme la plus courante, mais on peut également les trouver en solitaire et en couples. Quand ils se restaurent dans les arbres, ils s'associent parfois avec d'autres pigeons frugivores. Aux premières lueurs de l'aube et plus tard dans la journée si le temps est couvert, on peut les observer perchés sur des branches mortes bien en évidence près de la cime. Quand ils se déplacent, leur vol rapide et direct est accompagné de vrombissements bruyants.

Alimentation mode et régime

Les ptilopes à front d'or ont un régime presque exclusivement frugivore, ils ponctionnent directement les fruits sur les branches des arbres et des palmiers. Dans une étude réalisée récemment près de Port-Moresby, la composante principale du menu est formée par les figues qui peuvent atteindre plus de 65% du total. D'autres arbres comme les Terminalia microcarpa (23%) et les palmiers arenga (9%) fournissent également des ressources importantes.

Reproduction nidification

Il n'y a pas de saison compacte. Les nids peuvent être découverts en janvier, avril, septembre et novembre, ce qui suggère que la période de nidification se déroule de la moitié de la saison sèche jusqu'au début de la saison humide. Le nid est une petite plate-forme de brindilles mortes placée sur la fourche horizontale d'un arbre ou d'un buisson épineux, entre 2 mètres 40 et 4 mètres 60 au-dessus du sol. A l'occasion, le ptilope à front d'or élit domicile dans un pin où se trouve le nid abandonné d'un capucin du genre Lonchura. Les sites de nidification sont situés habituellement dans des paysages ouverts plutôt que dans des endroits où la végétation est dense. Les matériaux qui servent à la construction du nid sont collectés par le mâle. Une fois que le nid est achevé, la femelle dépose un seul œuf blanc dont la durée d'incubation est indéterminée.

Distribution

Ces ptilopes sont endémiques de Papouasie-Nouvelle-Guinée. Dans la grande île principale, on les trouve dans toutes les régions de plaine proches du littoral excepté dans le nord-est, de l'embouchure de la rivière Sepik jusqu'à Morobe. Au large de celle-ci, ils résident dans les îles suivantes : Batanta, Salawati, Yapen, Fergusson, Normanby,Killerton, Sariba et Daru. Sa présence est possible à Misool.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Cette espèce n'est pas globalement menacée. On ne possède aucun chiffre précis mais la population globale est généralement considérée comme assez commune ou localement abondante dans les habitats qui lui conviennent. Les ptilopes à front d'or bénéficient d'un atout majeur : ils sont capables de s'adapter à de nombreuses sortes d'habitats secondaires ou dégradés, y compris la périphérie des villes.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Ptilope à front d'orFiche créée le 20/04/2012 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net