Ptilope casqué

Ptilinopus insolitus - Knob-billed Fruit Dove

Systématique
  • Ordre
    :

    Columbiformes

  • Famille
    :

    Columbidés

  • Genre
    :

    Ptilinopus

  • Espèce
    :

    insolitus

Descripteur

Schlegel, 1863

Biométrie
  • Taille
    : 24 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 115 à 144 g
Distribution

Distribution

Description identification

La cire est très développée et forme une grosse protubérance qui va plus haut que le capuchon. Elle a une couleur rouge écarlate, occupant le front et la partie antérieure des lores. Le capuchon, l'arrière des lores, la nuque et le cou sont olive éclatant avec un léger lustre. Le manteau, les scapulaires et les petites couvertures sont à la fois plus sombres et plus ternes, la partie postérieure des scapulaires et le bord des petites couvertures ayant une base gris cendré avec un liseré olive. Les moyennes, les grandes couvertures et les secondaires sont vert foncé. Les moyennes couvertures ont des bordures olive, les grandes couvertures des liserés jaune vif plus ou moins larges. Les secondaires ont des bordures semblables mais plus étroites. Les tertiaires sont majoritairement gris cendré avec des liserés olive. Les primaires présentent une teinte bleu-vert foncé avec de nets reflets irisés.
Le dos et le croupion sont semblables au manteau. La queue est vert foncé à la base, les deux tiers terminaux sont gris cendré avec des reflets verts sur les filets extérieurs des rectrices centrales. Quelques taches blanches sont visibles sur les vexilles intérieures.
Le menton et la gorge sont gris verdâtre, se fondant dans le vert-olive éclatant des couvertures auriculaires, du cou et de la poitrine. Le ventre est orange brillant, les flancs sont olive et la zone anale jaune. Les plumes des cuisses et des tarses sont gris-vert terne. Le desous de la queue est grisâtre.
Les iris sont blancs, blanchâtres ou chamoisés. Le bec est jaune verdâtre pâle. Les pieds sont rouge violacé. Les sexes sont identiques, les jeunes ne sont pas décrits.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Ptilinopus insolitus insolitus (Bismarck Arch.. except the St. Matthias Is..)
  • Ptilinopus insolitus inferior (St. Matthias Is.. n Bismarck Arch..)

Noms étrangers

  • Knob-billed Fruit Dove,
  • Tilopo Insólito,
  • Knopffruchttaube,
  • bismarck-szigeteki gyümölcsgalamb,
  • Knobbeljufferduif,
  • Tortora beccafrutta tubercolata,
  • Knölnäbbad fruktduva,
  • Karbunkelfruktdue,
  • pestroš hrčozobý,
  • holub knoflíkový,
  • Knopfrugtdue,
  • kyhmyhedelmäkyyhky,
  • tilinop lobulat,
  • owocożer guzodzioby,
  • Шишколобый пёстрый голубь,
  • コブヒメアオバト,
  • 瘤鼻果鸠,
  • 瘤鼻果鳩,

Voix chant et cris

Ptilope casqué
adulte

Le cri de reconnaissance supposé est une série de 4 notes qui montent et qui descendent alternativement, le tout donnant un "hwooooo-hu, wooo-huu" très caractéristique. La phrase entière dure environ trois secondes et demi et est répétée pendant à peine 15 secondes. En Nouvelle-Bretagne, les oiseaux émettent une version plus raccourcie qui peut être retranscrite de la façon suivante : "ooo-i- hoooah". En Nouvelle-Irlande, 2 nouveaux cris sont répertoriés, un "woop-woo" dont la première note est légèrement descendante. Cette vocalise est sans doute une version courte de la série classique de 4 notes. On peut également entendre des séries de "oop-oop-oop-oop-oop-oop" qui s'accélèrent. Les autres cris sont des roucoulements suivis de "rrr" roulants ou de "hoou". Ils sont répétés à intervalles réguliers de 4 à 5 secondes.

Habitat

Sur l'ensemble de son aire de distribution, c'est un oiseau des plaines et des régions côtières. En Nouvelle-Bretagne, il grimpe néanmoins jusqu'à 1 200 mètres et en Nouvelle-Irlande juqu'à 700 mètres d'altitude.
Le ptilope casqué vit principalement dans les forêts primaires inviolées mais on le trouve également dans les parcelles en cours de régénération, dans les boisements qui subissent une exploitation raisonnable et sur les terres cultivées qui possèdent de grands arbres. Ils visitent aussi les figuiers à l'intérieur des villages. Dans les endroits où ils subissent la concurrence d'autres espèces du genre Ptilinopus, ils ont tendance à se spécialiser dans les boisements secondaires de plaine, comme c'est le cas à Umboi et à la Nouvelle-Bretagne. Dans les petites îles comme Sakar, la compétition est moins rude et on le trouve alors dans tous les types d'habitats boisés.
Par contre, à Crown Island, le ptilope casqué fréquente plus volontiers, les forêts de colline, laissant la place au Carpophage meunier (Ducula pistrinaria) dans les régions basses et profitant de l'absence du Ptilope de Rivoli dans les zones semi-montagneuses.

Comportement traits de caractère

Comme son proche congénère le Ptilope à ventre orange (Ptilinopus iozonus), le ptilope casqué est un oiseau très grégaire qu'on trouve parfois en bandes pouvant atteindre jusqu'à 40 individus ou plus. Il vit également en solitaire, en couples ou en tout petit groupe. Son vol est rapide et direct. Le ptilope casqué se déplace à une grande hauteur, souvent bien au-dessus de la canopée.
Il se perche habituellement bien en évidence sur une branche peu fournie en feuilles à proximité de la cime. On peut apercevoir des bandes assez importantes sur les branches exposées pendant les grandes pluies. Après les fortes averses, les ptilopes casqués lissent leurs plumes qui sont abondamment mouillées.
Les parades ne sont pas décrites mais on suppose qu'elles ne sont guère différentes de celles du Ptilope à ventre orange.

Alimentation mode et régime

Les ptilopes casqués sont presque exclusivement végétariens. Ils consomment des baies et des petits fruits dont le diamètre est compris généralement entre 11 et 17 millimètres. En certaines occasions, ils ingurgitent également des fruits dont la dimension peut aller jusqu'à 26 millimètres. Le menu n'est pas bien connu dans le détail mais on sait que ces oiseaux sont très friants de figues.

Reproduction nidification

Peu de nids ont été découverts. Cependant, on estime généralement que la saison de nidification se déroule pendant tous les mois de l'année. Comme chez la plupart des pigeons, le nid est une plate-forme fragile et désordonnée. Il est construit avec des brindilles entrelacées et placé dans un arbre ou dans un arbuste dont le feuillage épais le dissimule parfaitement.
La femelle pond un seul œuf blanc qu'elle couve pendant environ 19 jours. Les petits acquièrent la totalité de leur plumage et prennent leur envol à partir de 14 jours. Le soin parental n'est pas connu, on ne connaît pas la période de dépendance des oisillons.

Distribution

Les ptilopes casqués sont endémique de l'archipel Bismarck, en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Voici la liste des îles dans lesquelles ils sont présents : Crown, Long Island, Tolokiwa, Umboi, Sakar, Nouvelle-Bretagne, Loloban, Duc d'York, Nouvelle-Irlande, Nouvelle-Hannovre, Tabor, Mussau et Emira. Cette énumération n'est pas exhaustive. Des vagabonds son également observés sur l'île principale de Nouvelle-Guinée dans la province de Madang. 2 sous-espèces sont officiellement reconnues : P. i. insolitus, la race nominale (ensemble de l'aire excepté là où inférior est présente) - P. i. inférior (Mussau et Emira).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les ptilopes casqués sont assez communs dans les habitats qui leur conviennent à basse latitude. Ils sont plus rares dans les zones de moyenne montagne. Dans l'île de Mussau, les rapports concernant la race Inferior sont peu nombreux, ce qui suggère qu'elle est très clairsemée. Ces oiseaux sont capables de s'adapter à des habitats dégradés. On les trouve assez fréquemment à la périphérie des villes. L'espèce est classée comme de préoccupation mineure.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Ptilope casquéFiche créée le 01/05/2012 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net