Ptilope de Fischer

Ptilinopus fischeri - Red-eared Fruit Dove

Systématique
  • Ordre
    :

    Columbiformes

  • Famille
    :

    Columbidés

  • Genre
    :

    Ptilinopus

  • Espèce
    :

    fischeri

Descripteur

Brüggemann, 1876

Biométrie
  • Taille
    : 37 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 177 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez les adultes, le front, les lores et le capuchon sont gris cendré, souvent avec une nuance brunâtre. La nuque est bien séparé du capuchon par une large bande noire qui part d'en arrière des oreillons. Le gris cendré nuancé de vert du cou se fond dans le vert brillant du manteau, des scapulaires et des petites couvertures. Les grandes et les moyennes couvertures, les tertiaires ainsi que les secondaires présentent un vert plus éclatant, souvent avec un lustre bleuâtre sur les tertiaires et les secondaires. Les secondaires ont de très fines et de très nettes bordures extérieures jaunes. Les plumes du dos et des sus-caudales sont vert foncé avec de vagues liserés jaune brunâtre. La queue est vert sombre avec un léger lustre turquoise. La base des rectrices externes est noirâtre. Une fine bande terminale gris clair orne les plumes hormis la paire centrale de rectrices.
Le menton et la gorge sont blancs avec une teinte jaune. Une zone rouge violacé foncé part du devant de l'œil, couvre les couvertures auriculaires et rejoint la bande noire de la nuque, formant une sorte de masque. Le gris cendré de la poitrine rejoint le jaune sale de l'abdomen. Les cuisses sont couleur olive avec de très fins liserés jaune terne. Les plumes des tarses sont grises. Celles de la zone anale et des sous-caudales présentent une couleur chamois-paille avec des centres gris vert. Le dessous de la queue est gris avec une bande terminale plus pâle. Le dessous des ailes est majoritairement gris cendré. Le bec est vert, les pieds violâtres.
Les juvéniles diffèrent des adultes par leur tête plus sombre et plus terne. La bande nuchiale noire est absente, les couvertures auriculaires sont olive brunâtre avec une légère teinte rouge-violacé. Les liserés des secondaires sont d'un jaune plus pâle. Les liserés des primaires sont plus larges et se développent jusqu'aux pointes des plumes.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Ptilinopus fischeri fischeri (n Sulawesi)
  • Ptilinopus fischeri centralis (c and se Sulawesi)
  • Ptilinopus fischeri meridionalis (sw Sulawesi)

Noms étrangers

  • Red-eared Fruit Dove,
  • Tilopo de Fischer,
  • Rotohr-Fruchttaube,
  • vörösfülű gyümölcsgalamb,
  • Fischers Jufferduif,
  • Tortora beccafrutta guancerosse,
  • Sulawesfruktduva,
  • Maskefruktdue,
  • pestroš červenosluchý,
  • holub Fischerův,
  • Sulawesifrugtdue,
  • celebesinhedelmäkyyhky,
  • tilinop de Fischer,
  • owocożer bordowouchy,
  • Пёстрый голубь Фишера,
  • Walik kuping-merah,
  • ハイボウシヒメアオバト,
  • 费氏果鸠,
  • 紅臉果鳩,

Voix chant et cris

Les ptilopes de Fischer émettent un "crrru-up....crrru-up.....crrru-up" sur un rythme lent. Chaque phrase dure environ 2 à 3 secondes. La première note est grave et roulante. Après une courte pause, la seconde partie monte soudainement vers le haut. Ces pigeons produisent également un "ooo" grave et doux dont on ignore la fonction.

Habitat

Les ptilopes de Fischer fréquentent les forêts de montagne et les forêts moussues qui sont caratérisées par une abondance de plantes épiphytes et de fougères. On les trouve entre 1 000 et 3 000 mètres d'altitude, bien qu'ils soient communs surtout au-dessus de 2 000 mètres. On peut aussi parfois les observer dans les parcelles boisées qui ont été récemment exploitées.

Comportement traits de caractère

Très peu de renseignements sont disponibles. Les ptilopes de Fischer vivent généralement en solitaire. Ces oiseaux sont discrets et extrêmenent calmes, si bien qu'ils sont très difficiles à observer. Les mouvements des populations ne sont pas connus mais cette espèce est réputée pour être sédentaire.

Alimentation mode et régime

Les ptilopes de Fischer recherchent leur nourriture à l'étage moyen des arbres, juste en dessous de la canopée. Leur menu n'est pas connu dans le détail mais ils sont supposés être exclusivement frugivores ou végétariens.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule à partir d'octobre dans le nord, elle a lieu en février-mars dans le centre. Le nid est une construction typique de pigeon, il est bâti avec quelques brindilles entremêlées et il est placé à une hauteur très modeste. Habituellement, il n'est jamais situé à plus d'un mètre au-dessus du sol. Certains nids sont posés à terre, entre les racines d'un grand arbre. La femelle y dépose un seul œuf blanc. La durée d'incubation et les mœurs parentales pendant la reproduction sont inconnues.

Distribution

Les ptilopes de Fischer sont endémiques des montagnes de Sulawesi, en Indonésie. Ils sont présents dans presque toutes les régions de l'île, de la pointe nord-est jusqu'à la péninsule sud. Trois sous-espèces sont officiellement reconnues : P. f. fischeri (nord de l'île, dans la péninsule de Minhassa) - P. f. centralis (centre et sud-est de Sulawesi) - P. f. meridionalis (massif Lompohattang, dans le sud-ouest).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les ptilopes de Fischer ne sont pas très communs sur l'ensemble de leur aire de distribution. D'après Birdlife, la population globale n'est pas évaluée, mais il est probable que leurs mœurs extrêmement discrètes et paisibles entraîne une sous-évaluation des effectifs et une pénurie de rapports d'observation. En l'absence de menaces, on suspecte que les effectifs sont stables. Toujours est-il que la plupart des organismes, y compris le Handbook, classe cette espèce comme de préoccupation mineure.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Ptilope de FischerFiche créée le 22/04/2012 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net