Puffin du Westland

Procellaria westlandica - Westland Petrel

Systématique
  • Ordre
    :

    Procellariiformes

  • Famille
    :

    Procellariidés

  • Genre
    :

    Procellaria

  • Espèce
    :

    westlandica

Descripteur

Falla, 1946

Biométrie
  • Taille
    : 55 cm
  • Envergure
    : 135 à 140 cm.
  • Poids
    : 1100 à 1200 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Procellariidés (pétrels et puffins) sont des oiseaux marins de taille moyenne à grande. Tous possèdent des narines tubulaires à la base du bec. Avec leurs ailes longues et étroites en moyenne, ils sont profilés pour des déplacements de longue distance au dessus de l'eau, profitant des ve... lire la suite

Description identification

A la mer, le puffin du Westland apparaît comme un grand puffin entièrement sombre, pratiquement noir. De près, la couleur est en fait un brun-chocolat très foncé. Les pattes sont noires. Le bec, blanc-ivoire, a la pointe plus ou moins noire. Des lignes noires sont également visibles entre les différentes plaques constituant le bec. D'un bateau en mouvement, il est loin d'être facile de différencier cette espèce du Puffin à menton blanc (Procellaria aequinoctialis) qui fréquente les mêmes eaux. Chez cette dernière espèce, nettement plus grande par comparaison directe, l'étendue du blanc sous le bec est variable est très rarement visible dans la nature. Par contre le bec n'est jamais terminé de noir. Des risques de confusion existent aussi avec le Puffin de Parkinson (Procellaria parkinsoni) qui a environ la même taille mais paraît beaucoup plus léger en vol. Chez cette espèce aussi le bec a la pointe noire, mais il est beaucoup moins robuste. De plus, ce puffin fréquente généralement des eaux plus nordiques que les deux précédents, mais des individus sont quand même parfois observés sur les mêmes sites. En mer, il arrive que la détermination ne soit pas possible. Les deux sexes sont semblables et les jeunes sont identiques aux adultes.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Westland Petrel,
  • Pardela de Westland,
  • Pardela-de-westland,
  • Westlandsturmvogel,
  • westlandi viharmadár,
  • Westlandstormvogel,
  • Petrello del Westland,
  • Större sotpetrell,
  • Westlandpetrell,
  • víchrovec sadzový,
  • buřňák novozélandský,
  • Westlandskråpe,
  • tasmanianmeriliitäjä,
  • baldriga de Westland,
  • burzyk ciemny,
  • Уэстландский буревестник,
  • ウエストランドクロミズナギドリ,
  • 大黑风鹱,
  • 西地風鸌,

Habitat

Endémique de Nouvelle-Zélande, le puffin du Westland se trouve au pied des collines, dans les forêts côtières du nord-ouest de l'île du sud. Durant la saison de reproduction, il fréquente surtout les eaux proches de la Nouvelle-Zélande. Nous en avons vu de belles troupes au large de Kaikoura, sur la côte est, à moins d'une heure de bateau du port. De décembre à mars, en période internuptiale, les puffins du Westland migrent vers le centre et le sud-est de l'océan Pacifique, jusqu'au Pérou et au Chili. Certains se dirigent vers les eaux situées au large de l'Australie Orientale.

Comportement traits de caractère

Le puffin du Westland est nocturne sur les sites de reproduction. Par contre, en mer, il est actif durant la journée. C'est une des espèces qui suivent les bateaux de pêche, parfois en grand nombre.
Le vol : Le vol dépend étroitement des conditions atmosphériques, plus particulièrement de la force du vent. Si celui-ci est faible, le vol est fait de longs glissés, ailes tendues et raides, entrecoupés de rares coups d'ailes. Par vent fort, l'espèce décrit de larges courbes en cloche dans les airs, toujours avec un minimum de battements d'ailes.

Alimentation mode et régime

Le puffin du Westland consomme toutes sortes de petits animaux marins qu'il capture en plongeant à partir de la surface et qu'il est capable de poursuivre sous l'eau en nageant à l'aide de ses ailes. Il apprécie beaucoup les déchets laissés par les bateaux de pêche. Au large de Kaikoura, nous avons pu les voir se disputer avec force les morceaux de poissons. Ces déchets semblent constituer la moitié de l'alimentation de l'espèce.

Reproduction nidification

La reproduction a lieu durant l'hiver austral. La femelle pond un oeuf en mai dans un terrier, sous des blocs rocheux ou des racines. L'incubation et l'élevage du poussin sont longs et les jeunes oiseaux ne quittent pas le nid avant décembre. Si les immatures commencent à fréquenter les colonies vers l'âge de 5 ans, les puffins du Westland ne se reproduisent pas avant d'avoir atteint 12 ans.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Le Puffin du Westland est classé 'vulnérable' par BirdLife International. Les plus récentes estimations donnent un effectif d'environ 20 000 individus, dont à peu près 2000 couples nicheurs. Les principales menaces qui pèsent sur cette espèce peu productive sont les prédateurs introduits qui consomment les oeufs, les poussins et même les adultes en train de couver. Les cerfs, eux aussi introduits et qui se sont énormément développés en Nouvelle Zélande, sont la cause d'effondrement de terriers. Les techniques de pêche au thon avec de très longues lignes sont également mises en causes ainsi que les illuminations qui attirent à terre nombre d'oiseaux.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 13/04/2006 par Georges Olioso © 1996-2017 Oiseaux.net