Râle des Andaman

Rallina canningi - Andaman Crake

Systématique
  • Ordre
    :

    Gruiformes

  • Famille
    :

    Rallidés

  • Genre
    :

    Rallina

  • Espèce
    :

    canningi

Descripteur

Blyth, 1863

Biométrie
  • Taille
    : 34 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Chez les adultes, la tête, le cou, la poitrine et la totalité des parties supérieures, y compris les couvertures alaires et les tertiaires, sont châtain-bordeaux foncé. Quelques-unes des moyennes et grandes couvertures alaires sont un mélange de barres blanches et de barres brun foncé. L'alula est brun sombre, les plumes ont de fins liserés châtain et des barres chamois rougeâtre sur les vexilles intérieurs. Les primaires et les secondaires sont plus ou moins barrées de blanc et bordées de brun sombre. Les axillaires et les sous-caudales noires sont barrées et tachées de blanc.
Le reste des parties inférieures est fortement barré de blanc et de noir, excepté les sous-caudales qui sont châtain foncé.
Les iris sont rouges, le bec vert-pomme brillant, avec une fine pointe de blanc. Les pattes et les pieds ont une teinte olive. Le mâle et la femelle sont identiques.
Chez les immatures, les zones chamois sont plus ternes, les zones rayées sont gris sombre avec des rayures blanc sale. Les juvéniles sont notablement plus pâles que les adultes, les barres des parties supérieures sont brun-olive nuancées de rose-cannelle. Les iris sont brun rougeâtre, le bec et les pattes ont une teinte vert-olive.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Andaman Crake,
  • Polluela de Andamán,
  • Sanã-de-andamã,
  • Andamanenralle,
  • andamáni guvat,
  • Andamanral,
  • Rallina delle Andamane,
  • Andamanrall,
  • Andamanrikse,
  • chriašteľ andamanský,
  • chřástal andamanský,
  • Andamankastanjerikse,
  • andamaanienräikkä,
  • rasclet de les illes Andaman,
  • rudokurka wielka,
  • Андаманский полосатый погоныш,
  • アンダマンオオクイナ,
  • 安达曼秧鸡,
  • 安達曼斑秧雞,

Voix chant et cris

Le cri le plus remarquable est un " kroop ", une sorte de croassement profond. Le cri d'alarme est un " chick " qui a une tonalité assez rude. Lorsqu'ils sont pris en main, les Râles des Andaman émettent un son qui ressemble à celui d'un petit mammifère blessé.

Habitat

Les Râles des Andaman fréquentent habituellement les forêts marécageuses. Des rapports assez récents ont déterminé des formes nouvelles d'habitats : on peut désormais les observer dans de vastes zones humides de marais, à la lisière de forêts en cours de régénération. Dans la catégorie des paysages récemment observés, on peut également noter des zones ouvertes de marais, à la lisière de forêts ou de petits marécages.

Comportement traits de caractère

Les Râles des Andaman aiment bien se dissimuler dans les roseaux et dans les herbages, si bien qu'on peut rarement les observer. Toutefois, il arrive qu'ils soient pris au piège et capturés lorsqu'ils se tiennent de façon rigide sur leurs pattes, avec la tête baissée et les plumes du cou ébouriffées, de façon à former une ligne extérieure arrondie.
Ces oiseaux de taille moyenne sont probablement monogames. On ne possède aucune information sur leur vie sociale et leurs formes de rassemblements.

Alimentation mode et régime

Les Râles des Andaman consomment principalement des vers de terre, des mollusques et des insectes (en particulier des coléoptères, des sauterelles et des chenilles).
Ils ingurgitent possiblement des petits poissons. Les grosses sauterelles sont secouées et battues fortement avant d'être avalées.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule de juin à août, durant la saison estivale.
Le nid est un collection d'herbes et de feuilles placée au pied d'un grand arbres ou dans un amoncèlement de buissons qui composent le sous-bois. Il n'est pas toujours installé à proximité d'une source ou d'un point d'eau.
Les œufs mesurent généralement 40 mm sur 30 et ils pèsent environ 21 grammes. Ils ont une couleur blanc brillant. La taille de la couvée et la durée d'incubation sont inconnues pour l'instant.
Les 2 parents se relaient pour couver et partager les principales tâches domestiques.

Distribution

Comme son nom l'indique bien, cette espèce est originaire de l'archipel des Andaman, à l'ouest des côtes de la Birmanie et de la Thaïlande. Elle est considérée comme monotypique, c'est à dire qu"elle n'est pas subdivisée en races régionales. Toutefois, une nouvelle espèce semble avoir été découverte en novembre 2011, au sud, dans l'île de la Grande Nicobar. Elle ne possède pas de nom précis pour l'instant et on attend de plus amples informations pour l'intégrer comme une sous-espèce du Râle des Andaman.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les Râles des Andaman étaient précédemment considérés comme abondants. De nos jours, ils sont estimés comme Presque Menacés après avoir été classés comme Vulnérables pendant une courte période. La raison principale de ce statut particulier provient du fait que cet oiseau possède une aire de distribution extrêmement restreinte (4600 km²) et non extensible en raison de son insularité.
Comme, en même temps, cette espèce est un gibier très apprécié pour sa chair, il ne faut pas s'étonner que sa population soit constamment en déclin.
D'après Birdlife, la population globale est recensée entre 6 700 et 17 000 adultes reproductibles.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Râle des AndamanFiche créée le 19/07/2016 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net