Saphir de Xantus

Basilinna xantusii - Xantus's Hummingbird

Systématique
  • Ordre
    :

    Apodiformes

  • Famille
    :

    Trochilidés

  • Genre
    :

    Basilinna

  • Espèce
    :

    xantusii

Descripteur

Lawrence, 1861

Biométrie
  • Taille
    : 9 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Chez le mâle adulte, le front, les lores, les couvertures auriculaires et le menton sont entièrement noirs, mais le reste des parties supérieures est vert-bronze métallique. Le croupion et les couvertures sus-caudales sont bordés de roux et la paire centrale de rectrices est châtain avec des terminaisons vert-bronze. Les autres rectrices sont châtain, parfois avec des bordures bronzées.
Un évident sourcil blanc sépare les joues noires du capuchon vert métallique. La gorge est également vert métallique mais devient plus jaunâtre sur la poitrine et roux-cannelle sur les parties supérieures du dessus et sur les flancs, quelques taches vertes sont présentes sur les côtés de la poitrine.
La femelle a des touffes fémorales blanches, les iris sont brun sombre, les pattes sont sombres. Le bec est rouge avec une pointe terminale foncée.
La femelle adulte est semblable au mâle mais avec un front gris brunâtre. Les rectrices ont une évidente bordure subterminale noirâtre. Le bas des joues le menton et la totalité du dessous sont châtain-cannelle clair excepté les touffes fémorales.
La mandibule est plus terne que chez le mâle. La moitié terminale est plus sombre.
Chez les immatures, le capuchon est teinté de brun-roux et la gorge est pointillée de jaunâtre Il y a de petits creusets sombres sur la moitié terminale de la mandibule.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Xantus's Hummingbird,
  • Colibrí de Xantus,
  • Schwarzstirnsaphir,
  • Cactussaffierkolibrie,
  • Colibrì di Xantus,
  • Xantuskolibri,
  • Bajakolibri,
  • kolibrík čiernočelý,
  • kolibřík pruholící,
  • Sortisset Safir,
  • naamiosafiirikolibri,
  • colibrí de Xantus,
  • szafirek rudobrzuchy,
  • Чернолобый сапфир,
  • クロビタイサファイアハチドリ,
  • 赞氏蜂鸟,
  • 黑額紅嘴蜂鳥,

Voix chant et cris

Le chant du Saphir de Xanthus est une sorte de gazouillement composé de diverses notes bourdonnantes, rudes et même grinçantes. Son bavardage et sa communication sont assez semblables au Colibri de Circé (Cynanthus latirostris).
Dans les poursuites aériennes ou les chasses, les oiseaux émettent des "ssi ti-ti-ti-ti-ti" ou des "chi-ti ti-ti ti-ti".

Habitat

Les Saphirs de Xanthus fréquentent les broussailles arides, les zones boisées constituées de jardins et de buissons, à des altitudes comprises entre le niveau de le mer et 1 500 mètres. Certains spécialistes de la végétation tropicale affirment que les Saphirs de Xanthus et les arbousiers sont mutuellement dépendants ou complémentaires. Pour la nidification, les saphirs optent pour les peupliers, les saules, les avocatiers et les citronniers. Dans la Sierra de la Laguna, les nids sont construits de lanières d'écorce de chêne, de pétales de fleurs et de lichens qui sont reliés entre eux par des toiles d'araignées.
Ces oiseaux se nourrissent presque exclusivement du nectar de ces arbres durant les derniers mois de l'hiver. Pendant cette période de l'année, peu d'autres sortes de plantes sont en floraison si bien que les arbres ont un besoin flagrant des oiseaux-mouches pour remplir pleinement leur besoin en nectar.

Comportement traits de caractère

Les Saphirs de Xanthus sont sédentaires. Néanmoins, ils effectuent quelques vagabondages en direction du nord, vers le sud de la Californie. Des tentatives plus rares d'implantation ont lieu dans le sud-ouest de la Colombie Britannique. En Californie, on note même des essais exceptionnels pour nicher, débouchant sur des échecs flagrants de mener à terme les couvées.

Alimentation mode et régime

Peu d'informations sont transmises sur l'alimentation de cet oiseau. Essentiellement végétarien, le Saphir de Xanthus est particulièrement friand de Madrone (Arbutus peninsularis), un arbousier fleurissant qui est endémique de la Baja californienne. Ces plantes de moyenne taille que l'on trouve dans les canyons et les versants des collines produisent des fleurs abondantes qui fournissent du nectar lorsque s'entrouvrent les corolles rosâtre pâle.
Au printemps, juste après la chute des précipitations, les saphirs glanent aussi avec leur bec recourbé dans les corolles de nombreuses autres catégories d'arbrisseaux : Callandria, Lobélia et Fouquieria, ce dernier ayant plus ou moins l'apparence d'un cactus. En sondant les estomacs, on a trouvé de nombreuses catégories d'arthropodes.

Reproduction nidification

Les mœurs reproductives de cet oiseau sont peu connues, les informations les plus pertinentes sur ce secteur de son activité proviennent des années 25 à 40. D'après Bent, la plupart des nidifications de plaines se déroulent du début avril à la mi-mai. Celles qui ont lieu dans les zones de montagne interviennent plutôt du 19 juillet au 5 août.
Dan les régions basses situées à 150 mètres d'altitude, l'activité est très précoce. Dès le mois d'avril, on peut apercevoir la présence de 2 œufs sur le point d'éclore et même des petits oisillons. Avant l'accouplement, il n'y a pas de plongeons intégrés dans les parades, par contre les poursuites aériennes sont assez fréquentes.
Les sites de nidification sont installés dans de nombreux types d'arbres, le plupart du temps à proximité d'un cours d'eau, au-dessus duquel ils sont suspendus par des brindilles. Dans de rares occasions, le nid a la forme d'une selle placé à un enfourchement de branches.
Dans les régions de montagnes, les nids sont placés dans des chênes, à l'extrémité d'une branche horizontale, à 2 mètres au-dessus du sol. Leur couverture extérieure est décorée avec du lichen et des mousses, contrairement à ceux des plaines qui sont nues.
La durée d'incubation et la longueur du séjour au nid sont semblables à celles du Saphir à oreilles blanches. La ponte contient 2 œufs qui sont couvés pendant 15 ou 16 jours par la femelle. L'envol a lieu 20 à 22 jours après l'éclosion.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Ces oiseaux ne sont pas globalement menacés. Leur aire de distribution se situe uniquement dans la Baja californienne, dans le nord-ouest du Mexique à la frontière des États-Unis. Vu la localisation, son seul compétiteur est le Calypte costae qui a une apparence physique assez différente.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 10/03/2017 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net