Sarcelle tachetée

Anas flavirostris - Yellow-billed Teal

Systématique
  • Ordre
    :

    Ansériformes

  • Famille
    :

    Anatidés

  • Genre
    :

    Anas

  • Espèce
    :

    flavirostris

Descripteur

Vieillot, 1816

Biométrie
  • Taille
    : 45 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 388 à 830 g
Distribution

Distribution

Description identification

Approximativement de la taille de la Sarcelle d'hiver mais plus lourde et trapue, la Sarcelle tachetée est un petit canard de surface au plumage brun rehaussé d'un bec jaune vif. 2 sous-espèces sont admises dans la classification : la sous-espèce nominale, au plumage peu contrasté, vit à basse altitude, en Patagonie, alors que la sous-espèce oxyptera, au plumage foncé dessus et clair dessous, se rencontre dans la cordillère des Andes. Mâle et femelle ont un plumage presque identique, les couleurs de la femelle étant cependant plus ternes. La tête est brun foncé. Les ailes et le dos sont également brun foncé, mais les plumes sont bordées d'un liséré brun-roux clair ce qui lui donne un aspect écaillé. La poitrine, le dessous et la queue sont brun-gris clair (gris très clair chez la sous espèce oxyptera, tandis que chez la sous-espèce nominale, le dessous tire sur le brun-roux et se rapproche de la couleur du dessus). La poitrine est tachetée de brun foncé, par contre les flancs, le ventre et la queue sont unis. Cette dernière caractéristique permet de différencier facilement la Sarcelle tachetée du Canard à queue pointue, de coloris assez similaire mais dont les flancs sont tachetés (par ailleurs le Canard à queue pointue est plus grand et sa tête est aussi claire que son corps). Le bec de la Sarcelle tachetée est jaune, avec une rayure noire longitudinale sur le dessus. L'extrémité du bec est bordée de noir. Les pattes sont gris foncé, les yeux sombres. Les ailes portent un miroir noir bordé de blanc à l'arrière et de cannelle à l'avant, avec une tache vert métallique sur la plume supérieure, visible surtout en vol.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Anas flavirostris oxyptera (n Peru to n Chile and n Argentina)
  • Anas flavirostris flavirostris (Southern Cone, Falkland Is., South Georgia Is.)

Noms étrangers

  • Yellow-billed Teal,
  • Cerceta Barcina,
  • Marreca-pardinha,
  • Andenente,
  • dél-amerikai csörgő réce,
  • Chileense Taling,
  • Alzavola marezzata,
  • Gulnäbbad kricka,
  • Gulnebbkrikkand,
  • kačica žltozobá,
  • čírka kropenatá,
  • Gulnæbbet Krikand,
  • harmaatavi,
  • xarxet becgroc,
  • cyraneczka żółtodzioba,
  • Желтоклювый чирок,
  • キバシコガモ,
  • 斑头鸭,
  • 斑頭綠翅鴨〔黃嘴鴨〕,

Voix chant et cris

Le mâle émet des sifflements brefs et clairs, alors que la femelle cancane à un rythme assez rapide.

Habitat

La Sarcelle tachetée fréquente les zones humides et fraîches telles que les lacs, rivières, marécages, tourbières avec étangs et ruisseaux, estuaires. La sous-espèce oxyptera se rencontre surtout en altitude (entre 2 500 et 4 800 m). La sous-espèce nominale s'observe du niveau de la mer aux zones montagneuses.

Comportement traits de caractère

La Sarcelle tachetée s'observe en couple ou en petit groupe, souvent en compagnie de Sarcelles de la puna et de Canards à queue pointue (dans les régions où ces espèces sont présentes). Les populations nichant très au sud (Terre de Feu par exemple) sont migratrices et passent l'hiver plus au nord (Uruguay et sud du Brésil). Les populations andines et des îles Malouines sont sédentaires.

Alimentation mode et régime

Ce petit canard se nourrit souvent hors de l'eau, sur les berges des rivières et des mares, où il broute comme les Canards siffleurs. Dans l'eau, il consomme des invertébrés, des larves, des graines, des plantes aquatiques et des œufs de poissons.

Reproduction nidification

La reproduction a lieu pendant le printemps et l'été austral : au Chili, d'août à janvier ou février, dans le sud (Patagonie) plutôt à partir de fin octobre ou novembre, et pour la sous-espèce andine, d'octobre à mars. Monogame, le couple reste uni pendant plusieurs années et revient souvent nicher au même endroit d'une année sur l'autre. Le nid peut être une simple dépression dans le sol, cachée dans les herbes, mais il peut aussi être construit dans une cavité ou un arbre. La Sarcelle tachetée aime réutiliser les nids de perruche, en particulier ceux des Conures veuves (Argentine, Brésil) et des Conures à long bec (Chili). La compétition pour les nids peut être rude entre espèce : les conures défendent avec agressivité leur nid, les sarcelles doivent se rabattre sur les nids de perruches abandonnés et il s'en suit des conflits entre plusieurs couples de sarcelles pour occuper un nid. Malgré cette compétition avec les perruches, ce mode de nidification a l'avantage de protéger les nids des inondations et des prédateurs terrestres. Il y a en général 2 couvées par an, de 5 à 13 œufs chacune. Seule la femelle couve, pendant 24 à 35 jours. Les jeunes peuvent voler à l'âge de 6 à 7 semaines, et peuvent se reproduire à l'âge d'un an.

Distribution

L'aire de distribution de la sous-espèce oxyptera se superpose à la cordillère des Andes dans sa partie nord (Pérou, Bolivie, nord du Chili et de l'Argentine). Plus au sud, on rencontre la sous-espèce nominale à toutes les altitudes : Chili jusqu'à la Terre de Feu, Argentine (sauf la zone centre nord, frontalière avec le Paraguay), îles Malouines et Géorgie du Sud, Uruguay ainsi que l'extrême sud du Brésil.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

La sous-espèce nominale est commune dans toute son aire de distribution et compterait plus de 1 million d'oiseaux sur le continent sud-américain, et plusieurs dizaines de milliers aux îles Malouines. C'est un des canards les plus commun au Chili. La sous-espèce oxyptera comprendrait entre 25 000 et 100 000 oiseaux. Cette sous-espèce est commune et répandue dans les Andes péruviennes. L'espèce n'est pas globalement menacée.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 30/12/2016 par Régine Le Courtois Nivart © 1996-2017 Oiseaux.net