Sporophile bouvreuil

Sporophila bouvreuil - Copper Seedeater

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Thraupidés

  • Genre
    :

    Sporophila

  • Espèce
    :

    bouvreuil

Descripteur

Statius Müller, PL, 1776

Biométrie
  • Taille
    : 10 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 7.6 à 10 g
Distribution

Distribution

Description identification

Sporophile bouvreuil
♂ adulte

Cet oiseau a la silhouette typique d'un sporophile : il a une taille minuscule, un bec épais aussi large que long et un culmen arrondi caractéristique d'un granivore. Le mâle de la race nominale a un capuchon noir qui descend jusqu'au niveau de l'œil et qui tranche très nettement avec la couleur cannelle de la face et de la nuque. La gorge et les parties inférieures sont également couleur cannelle excepté les cuisses qui sont noirâtres. Le bas du dos et les sus-caudales cannelle contrastent fortement avec les ailes et les rectrices noirâtres. Les couvertures alaires et les tertiaires sont bordées de brun-cannelle, ce qui crée une tache alaire en plumage frais. Il y a une tache triangulaire blanche à la base des primaires.
Les iris sont brun sombre, le bec et les pattes sont noirâtres.
Chez la femelle, le dessus est brun-olive terne, le dessous est chamois ocre, virant au blanchâtre sur le ventre. Les parties nues sont semblables à celles du mâle. Les juvéniles ressemblent aux femelles. Les différentes races se distinguent grâce à la coloration du plumage. La race pileata est plus pâle sur le dessous où l'on peu apercevoir du blanchâtre, du crème et du rose. Cette race plus claire a souvent un dos brun grisâtre. En plumage non nuptial, le mâle est assez identique à sa partenaire avec sa tache primaire blanche plus développée. La race saturata est plus sombre que la nominale, ses parties inférieures sont plus châtain que cannelle. La race crypta est assez originale dans la mesure où le mâle en plumage nuptial est semblable à sa compagne.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Copper Seedeater,
  • Corbatita Boina Negra,
  • Caboclinho,
  • Orangepfäffchen,
  • narancsszínű törpepinty,
  • Oranje Dikbekje,
  • Beccasemi pileato,
  • Kalottfrösparv,
  • Kalottfrøeter,
  • kňažík oranžový,
  • kněžík skořicový,
  • Pomeransklerkefinke,
  • kanelisirkkunen,
  • menjagrà borroner,
  • ziarnojadek cynamonowy,
  • Оранжевая вьюрковая овсянка,
  • クロボウシヒメウソ,
  • 黑顶食籽雀,
  • 黑頂桂紅食籽雀,

Voix chant et cris

Sporophile bouvreuil
♂ adulte

Les sporophiles bouvreuils émettent des douces notes qui forment des séries de sifflements agréables résonnant de façon plaisante : "twee tweeta cheew tweeta phwee". Ils produisent aussi parfois un autre type de chant qui est constitué de notes variées, longues et précipitées et qui ont un tempo assez semblable à celui d'un Tarin des aulnes (Carduelis). Le répertoire des cris est limité : un "tslit" strident et une double note que l'on peut retranscrire de la façon suivante : "ewt-eet".

Habitat

Dans le nord de son aire de distribution, le sporophile bouvreuil fréquente les zones de cerrado qui se déploient à la frontière méridionale de la forêt amazonienne. Dans le sud de son aire, on le trouve dans les savanes et les vieilles prairies composées de hautes herbes. Ces oiseaux vivent à des altitudes qui varient du niveau de la mer jusqu'à 1 100 mètres.
e sud-est du Brésil. - S. b. crypta - environs de Rio de Janeiro, dans le sud-est du Brésil. La race pileata est parfois considérée comme une espèce à part entière sous le nom de sporophile à ceinture perlée.

Comportement traits de caractère

En dehors de la période de reproduction, ces oiseaux sont plus grégaires, ils forment des petites bandes. Ils sont sédentaires sur la plus grande partie de leur territoire. Toutefois, dans le sud, et plus particulièrement en Argentine, en Uruguay et dans l'extrême sud du Brésil, on assiste à des mouvements migratoires. Les sporophiles quittent le nord à la fin du mois de février et n'y reviennent qu'en novembre. L'affluence dans les zones visitées augmente lorsque les graines commencent à murir sur les tiges.

Alimentation mode et régime

Le menu est composé principalement de graines herbeuses. Les sporophiles bouvreuils se nourrissent en se laissent pendre aux tiges dont ils extraient les épis. Pendant la saison de reproduction, on les trouve généralement en couples mais ils se joignent parfois à leurs congénères mangeurs de graines.

Reproduction nidification

Pendant la saison de nidification qui est assez longue, les couples mènent à terme de 2 à 4 couvées. Chaque nichée contient habituellement 2 ou 3 œufs. Les oisillons éclosent au bout de 13 jours. On ne possède pas de renseignements supplémentaires.

Distribution

Les sporophiles bouvreuils sont originaires du nord-est et du centre-est de l'Amérique du Sud, des bouches de l'Amazone jusqu'à l'Uruguay et l'extrême nord de l'Argentine en longeant les côtes de l'océan Atlantique. Cette espèce est officiellement subdivisée en 4 races : S. b. bouvreuil - sud du Surinam, est du Brésil à l'embouchure du fleuve Amazone, Maranhão, Rio Grande do Norte, en direction du sud jusqu'au Goiás, le nord-est de São Paulo et Rio de Janeiro. - S. b. pileata - centre et sud du Brésil (est du Pará, sud du Mato Grosso et sud du Minas Gerais), vers le sud jusqu'au nord-est de l'Argentine (Corrientes et Misiones) en passant par l'est du Paraguay, localement au nord de l'Uruguay ainsi que dans le nord-est de la Bolivie (province de Beni). - S. b. saturata - environs de São Paulo, dans le sud-est du Brésil. - S. b. crypta - environs de Rio de Janeiro, dans le sud-est du Brésil. La race pileata est parfois considérée comme une espèce à part entière sous le nom de sporophile à ceinture perlée.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook des oiseaux du Monde, cette espèce n'est pas globalement menacée. Elle est commune ou abondante dans la partie nordique de son aire de distribution, elle est plus rare dans le sud. Son aire de distribution est très vaste. D'après Birdlife international, elle mesure environ 4 millions de kilomètres carrés. Les effectifs ne sont pas connus précisément. Toutefois, ils semblent en léger déclin en raison de la dégradation de leur habitat. Les incendies, le surpâturage, la conversion des broussailles en terres agricoles sont les principales causes de cette évolution.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 25/06/2014 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net