Tamatia à gorge rousse

Hypnelus ruficollis - Russet-throated Puffbird

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Bucconidés

  • Genre
    :

    Hypnelus

  • Espèce
    :

    ruficollis

Descripteur

Wagler, 1829

Biométrie
  • Taille
    : 22 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 41 à 57 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les adultes ont une tête brun sombre, une tache roussâtre au-dessus des narines ainsi qu'une tache rousse et blanche en avant de l'œil. Les joues sont blanchâtres et le capuchon est maculé de brun clair. Il y a un peu de blanc ou de chamois sur l'arrière du cou. Les parties supérieures sont brun terne avec des mouchetures grisâtres, ce qui est particulièrement visible sur les scapulaires et sur les tertiaires. Les couvertures alaires ont des bordures chamois, le croupion et les sus-caudales sont écaillées de chamois. La queue longue, avec un bout carré, est légèrement échelonnée. Elle est brun foncé avec de fines terminaisons pâles.
Le menton affiche une couleur blanche, le bas de la gorge et le haut de la poitrine sont roux éclatant. On peut apercevoir une large bande noire sur le bas de la région pectorale. Le reste des parties inférieures est roux chamoisé avec quelques taches ou barres noires sur les côtés. Le bec est entièrement noir, les iris varient du jaune au blanc. Les pattes sont noires ou vert terne.
Les immatures ont des écailles chamois sur le dessus, ainsi que sur la bande pectorale et les couvertures auriculaires. La gorge est plus pâle, le bec plus court avec une pointe claire. Les flancs sont plus tachetés, les côtés de cou ont des taches sombres plus fines.
La race decolor a un dessus plus clair, notamment sur les joues. Le bas de la poitrine et le centre du ventre sont plus blancs avec moins de barres sur les flancs. La race coloratus ressemble à la nominale, mais elle à des joues plus sombres et une gorge plus orangée. Ses parties inférieures sont chamois-orange plus éclatant.

Indications subspécifiques 4 Sous-espèces

  • Hypnelus ruficollis ruficollis (n Colombia, w Venezuela)
  • Hypnelus ruficollis decolor (ne Colombia, nw Venezuela)
  • Hypnelus ruficollis striaticollis (nw Venezuela)
  • Hypnelus ruficollis coloratus (w Venezuela)

Noms étrangers

  • Russet-throated Puffbird,
  • Buco Bobito,
  • Rostkehl-Faulvogel,
  • rozsdástorkú bukkó,
  • Roestkeelbaardkoekoek,
  • Piumino golarossiccia,
  • Roststrupig trögfågel,
  • Ruststrupedovenfugl,
  • lenivka bielolíca,
  • lenivka pruhoprsá,
  • Ruststrubet Dovenfugl,
  • puuhalaiskuri,
  • barbacoll de Wagler,
  • drzym przepasany,
  • Красногорлая пуховка,
  • ノドアカオオガシラ,
  • 黄喉蓬头鴷,
  • 黃喉噴鴷,

Voix chant et cris

Tamatia à gorge rousse
adulte

Les tamatias à gorge rousse sont des oiseaux bruyants qui s'expriment en duos avec des "woduk" rythmés et répétitifs. Les notes vont crescendo pendant environ 20 secondes puis elle s'atténuent sur la fin avec un seul oiseau qui chante. Le cri est un "seeeeep" qui ressemble à une sorte de bourdonnement d'insecte.

Habitat

Les tamatias à gorge rousse fréquentent les forêts clairsemées et les lisières dans les régions de plaines. On les trouve également dans les savanes arbustives, le long des pièces d'eau, dans les parcelles en régénération parvenues à une bonne densité, dans les zones boisées, les broussailles arides pourvues d'arbres épars. On peut aussi les observer dans les fourrés adaptés à la sècheresse.

Comportement traits de caractère

Les oiseaux du genre Hypnelus semblent plus visibles et plus actifs que leurs parents du genre Bucco. Ils vivent généralement en couples dont les membres se perchent généralement à proximité l'un de l'autre quand ils chantent. Dans les autres circonstances, les 2 partenaires sont bien séparés. Occasionnellement, on peut trouver des groupes familiaux ou des bandes de plusieurs individus. Les tamatias à gorge rousse se perchent la plupart du temps dans le milieu ouvert, sur une branche horizontale où ils demeurent calmes pendant une assez longue période, entre 1 et 8 mètres au-dessus du sol. De temps à autre, ils rompent leur inactivité pour effectuer une sortie à la poursuite d'une grosse proie.

Alimentation mode et régime

D'après le contenu de certains estomacs, les tamatias à gorge rousse consomment de nombreuses sortes de coléoptères. Néanmoins, ils ingurgitent également des graines et leur régime semble assez similaire à celui des autres espèces de la famille des bucconidés. Dans une étude assez récente, le menu était composé de 87% d'invertébrés et de 13% de fruits charnus. Hilty fournit quelques exemples dans la diète : sauterelles, lézards, anoles.

Reproduction nidification

Les tamatias à gorge rousse nichent en mai en Colombie. Au Venezuela, la saison de nidification est peut-être plus tardive : août-septembre. Ces oiseaux cavernicoles creusent leur nid dans une termitière arboricole. Parfois, ils usurpent le nid en argile en forme de four d'un fournier variable (Furnarius leucopus). La ponte comprend habituellement 3 œufs dont on ignore le temps d'incubation. La durée du séjour des jeunes au nid et le soin parental sont pour l'instant inconnus.

Distribution

Les tamatias à gorge rousse sont originaires de l'Amérique du Sud, et plus particulièrement dans l'extrême nord-ouest du continent, en Colombie et au Venezuela. Malgré une aire de distribution très réduite, on compte officiellement 3 sous-espèces : H. r. decolor (extrême nord-est de la Colombie et nord-ouest du Venezuela (district de Falcon) - H. r. ruficollis, la race nominale (nord de la Colombie, nord-ouest du Venezuela, à l'ouest de Maracaibo) - H. r. coloratus (ouest du Venezuela, au sud de Maracaibo). Dans l'est de leur territoire, ces oiseaux cohabitent et s'hybrident avec les tamatias bifasciés (Hypnelus bicinctus).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook, le tamatia à gorge rousse ne semble pas globalement menacé. Il est même considéré comme courant ou abondant dans les bois ouverts qui bordent le littoral de la Colombie. il est moins commun dans les parcelles plus épaisses. On peut le trouver assez facilement dans les zones protégées comme le Salamanca National Park ou le Moroccoy National Park. D'après Birdlife, l'aire cumulée des 2 tamatias du genre Hypnelus mesure plus de 800 000 kilomètres carrés et la population semble stable.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Tamatia à gorge rousseFiche créée le 11/02/2013 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net