Tamatia bifascié

Hypnelus bicinctus - Two-banded Puffbird

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Bucconidés

  • Genre
    :

    Hypnelus

  • Espèce
    :

    bicinctus

Descripteur

Gould, 1837

Biométrie
  • Taille
    : 21 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 35 à 44 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez les adultes, la tête est brun sombre et il y a du chamois sur la zone qui va des narines jusqu'aux yeux. Une tache blanchâtre recouvre les joues, un collier blanc orne partiellement l'arrière du cou. Les parties supérieures sont brun terne avec des petites mouchetures claires, particulièrement nettes sur les scapulaires et sur les tertiaires. Les couvertures alaires sont liserées de blanc. La queue, longue, légèrement échelonnée et terminée en carré, affiche une couleur brun foncé avec de fines bordures pâles.
Le menton est blanc, virant au chamois-roux sur les parties inférieures. La région pectorale est traversée par deux bandes noires, celle du dessus étant plus large et rejoignant la tache noire qui macule le bas de la face. Celle du dessous est plus fine et souvent incomplète. Il y a une étroite et partielle bande noire sur le centre du ventre et des taches circulaires sombres sur les flancs.
Le bec est noir, les iris jaunes. L'anneau orbital nu est noirâtre, les pieds sont gris foncé.
Les tamatias bifaciés se distinguent des tamatias à gorge rousse par leur double-bande et leurs mouchetures claires sur le dessus. Les immatures ont les zones noires souillées de brun. La race stoicus est légèrement plus brune et plus pâle sur les parties supérieures : elle a un plus gros bec, une face moins marquée et une bande pectorale supérieure dont les plumes ont des terminaisons chamoisées.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Hypnelus bicinctus bicinctus (n Venezuela)
  • Hypnelus bicinctus stoicus (Margarita Is.. Venezuela.)

Noms étrangers

  • Two-banded Puffbird,
  • Buco Bicinto,
  • Doppelband -faulvogel,
  • Baardkoekoek,
  • Piumino doppiabanda,
  • Tvåbandad trögfågel,
  • Tobeltedovenfugl,
  • lenivka dvojpása,
  • lenivka dvoupruhá,
  • Tobåndet Dovenfugl,
  • barbacoll de dues bandes,
  • drzym dwuobrożny,
  • 二斑蓬头鴷,
  • 雙帶噴鴷,

Voix chant et cris

Tamatia bifascié
adulte

Le chant est un "tak-ta-toooo" rythmé et répétitif. Le cri le plus courant est une note croâssante et étonnamment puissante qui est parfois délivré en vol. Les tamatias bifasciés semblent s'exprimer plutôt à l'aube. D'après Hilty, ils ont un répertoire qui n'est guère différent de celui du Tamatia à gorge rousse (Hypnelus ruficollis) dont il est un proche parent.

Habitat

Les tamatias bifasciés occupent les savanes pourvues d'arbres clairsemés (llanos), les fourrés, les jachères et les terres cultivables abandonnées, les rangées d'arbres qui bordent les cours d'eau ainsi que les étages supérieurs et les lisières des boisements composés d'arbres à feuilles caduques. Ils se perchent sur de fines branches ombragées juste en-dessous de la canopée.
Ces oiseaux sont confinés aux régions de plaine, à des altitudes inférieures à 500 mètres. A Margarita Island, on les trouve dans les zones de buissons ainsi que dans les régions boisées de plaine et de collines.

Comportement traits de caractère

Les espèces du genre Hypnelus (tamatias bifasciés et à gorge rousse) semblent plus faciles à apercevoir que leurs parents du genre Bucco ou Notharchus. Ils sont plus actifs dans les feuillages et ils perchent plus en évidence. Contrairement aux autres bucconidés, la femelle et le mâle se tiennent plus près l'un de l'autre surtout quand ils chantent. De temps à autre, ils forment des groupes familiaux ou des petites bandes.
Les tamatias paraissent être sédentaires : en tous cas, on n'a repéré aucun mouvement migratoire, bien qu'ils aient un habitat saisonnier. Néanmoins, ils disparaissent de certaines régions pendant plusieurs années puis ils y redeviennent courants, ce qui suggère des déplacements.

Alimentation mode et régime

Les tamatias bifasciés mangent des petits coléoptères, des libellules et d'autres sortes d'insectes qu'on trouve dans leurs gésiers et dans leurs estomacs. Ils chassent à l'affût à partir de perchoirs élevés et bien en vue situés sur de fines branches. Il leur arrive parfois d'utiliser également des perchoirs ombragés placés à l'étage moyen des arbres ou juste en dessous de la canopée.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule habituellement de mai à juin. Au Venezuela, des jeunes qui ont pris récemment leur envol sont visibles en décembre. Les tamatias bifasciés creusent leur nid dans une termitière arboricole. Aucune information n'est disponible, concernant la taille de la ponte, la durée de l'incubation et celle du séjour des jeunes au nid. Ces oiseaux s'hybrident avec les tamatias à gorge rousse au Venezuela dans la région de Maracaïbo et en Colombie dans le nord du département de Santander, et plus précisément le Catatumbo.

Distribution

Les tamatias bifasciés occupent une aire de distribution assez réduite dans l'extrême nord-ouest du continent sudaméricain. Malgré la relative exiguité de la superficie, 2 sous-espèces sont officiellement reconnues : H. b. bicinctus, la race nominale (nord-est de la Colombie, à l'intérieur des llanos et nord du Venezuela (Bolivar et nord-ouest de l'Amazonas) - H. b. stoicus (Margarita Island, au large du Venezuela). A l'ouest de leur aire, ils cohabitent avec les tamatias à gorge rousse (Hypnelus ruficollis) avec lesquels ils étaient considérés il ya peu comme conspécifiques.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook, cette espèce n'est pas globalement menacée. Elle est même commune dans les llanos du Venezuela, ou de vastes espaces habitables demeurent à disposition. Dans ce pays, les territoires occupés par les humains ne semblent pas poser problème ni même constituer de périls pour cet oiseau. Dans Margarita Island, il était très courant dans les années 30, mais à défaut de rapports récents, son statut y est devenu incertain.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Tamatia bifasciéFiche créée le 25/01/2013 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net