Tamatia de Cassin

Notharchus ordii - Brown-banded Puffbird

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Bucconidés

  • Genre
    :

    Notharchus

  • Espèce
    :

    ordii

Descripteur

Cassin, 1851

Biométrie
  • Taille
    : 20 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 51.5 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez les adultes, les parties supérieures noires sont légèrement lustrées. Le front et la nuque sont traversés par une très fine barre blanche. Une étroite ligne noire parcourt le mileu de la face de la commissure du bec jusqu'à l'œil. Les couvertures sus-caudales sont liserées de blanc. La queue, légèrement graduée, est noire avec des extrémités blanches.
La face, le menton et le haut de la poitrine forment un ensemble blanc. Une bande transversale noire orne la partie moyenne de la poitrine, virant au brun-olive à sa lisière inférieure, se transformant en taches brunes puis redevenant noire sur les côtés. La partie centrale du ventre et les sous-caudales affichent une couleur blanche. Le dessous de la queue est traversé par une bande centrale blanche. Les couvertures sous-alaires sont majoritairement noires, mais avec une large barre alaire blanche au niveau des rémiges.
Le bec et les pattes sont noirs, les iris brun sombre. Les 2 sexes sont apparemment identiques. Les immatures ne sont pas décrits.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Brown-banded Puffbird,
  • Buco Pechipardo,
  • Macuru-de-peito-marrom,
  • Braunbinden-Faulvogel,
  • Bruinbandbaardkoekoek,
  • Piumino bandacastana,
  • Brunbandad trögfågel,
  • Brunbeltedovenfugl,
  • lenivka hnedopása,
  • lenivka hnědopásá,
  • Brunbåndet Dovenfugl,
  • ruskovyölaiskuri,
  • barbacoll de pit bru,
  • drzym czarnoczapkowy,
  • Бурополосая нотарха,
  • チャオビオオガシラ,
  • 褐斑蓬头鴷,
  • 褐斑噴鴷,

Voix chant et cris

Le chant est plein de longueurs, ils est introduit par de nombreux sifflements clairs et puissants. Il se poursuit par des doubles ou des triples notes cadencées. D'après Hilty, au Brésil, il est formé de doubles notes énergiques et rythmées, ce qui donne les phrases suivantes "KUEEP KUEEP kee-kee-kee-kee-kee, quaaa, kée-kée-quaa, kée-kée-quaa, kée-kée-quaa" qui peuvent durer jusqu'à 15 secondes. Les "KUEEP" et les "kee" sont plus élevés que les "quaa". Le cri de contact est un "yank" nasal.

Habitat

Les tamatias de Cassin fréquentent principalement la canopée et la lisière des forêts pluviales. On les trouve également dans les boisements de transition, dans les forêts ouvertes de petits arbres rabougris qui poussent sur des substrats de sable blanc ou dans des zones rocheuses. Ils occupent aussi les clairières forestières, les broussailles situées à la limite des parcelles qui ne sont jamais envahies par les eaux.
Les tamatias de Cassin sont considérés comme des oiseaux de plaine et leur habitat est réparti entre 150 et 300 mètres d'altitude.

Comportement traits de caractère

Les tamatias de Cassin ont un comportement assez similaire à celui de son cousin le tamatia à gros bec. Le mâle et la femelle ont tendance à rester bien séparés, perchant à une assez grande hauteur sur les aspérités des arbres et demeurant partiellement cachés par le feuillage. Ils restent immobiles pendant de long moments, effectuant de temps en temps des mouvements de tête pour scruter les environs. Quand ils chassent, ils surgissent rapidement du feuillage ou des branches, espérant créer un effet de surprise et réduire le temps de poursuite.
Les tamatias de Cassin sont probablement sédentaires.

Alimentation mode et régime

Le menu de ce tamatia n'est pas connu dans le détail, on sait simplement qu'il est majoritairement insectivore. L'observation de certaines expéditions aériennes permet toutefois d'affirmer que la composition du régime est assez semblable à celle des autres espèces du genre Notharchus ou Bucco.

Reproduction nidification

Les tamatias de Cassin sont cavernicoles : au Venezuela, ils creusent leur nid en décembre. Ces oiseaux sont dans de bonnes dispositions sexuelles pour se reproduire au mois de février. Ils installent parfois leur nid dans une termitière arboricole, à 4 ou 5 mètres au-dessus du sol. Les deux parents s'investissent avec une égale détermination dans la tâche. On ne possède aucune information sur la taille de la ponte, sur la durée de l'incubation et sur la période de séjour des jeunes au nid.

Distribution

Les tamatias de Cassin vivent dans le bassin de l'Amazonie. Leur aire de distribution est extrêmement morcelée, au sud du Venezuela (province de Amazonas), au nord-ouest et au centre-nord du Brésil (au nord du fleuve Amazone et au Mato Grosso), dans l'est du Pérou, le nord de la Bolivie et probablement dans l'est de la Colombie. Ces oiseaux sont monotypiques, c'est à dire qu'ils ne sont pas divisés en sous-espèces.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook, cette espèce n'est pas globalement menacée. A l'évidence, elle vit en faibles densités, même si elle est assez répandue dans tout le cours supérieur de l'Orénoque et du fleuve Amazone. Au Brésil, ses effectifs sont assez réduits dans l'état d'Amazonas et au nord du Mato Grosso. Cependant, elle a été récemment découverte dans le nord-est du Pérou, près d'Iquitos, ce qui représente une expansion assez significative de son aire de distribution. Ce site a été aussitôt érigé comme réserve protégée. Bien que ces tamatias soient probablement présents dans l'est de la Colombie, leur statut dans ce pays est incertain et demande de plus amples informations.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Tamatia de CassinFiche créée le 23/01/2013 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net