Tamatia macrodactyle

Bucco macrodactylus - Chestnut-capped Puffbird

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Bucconidés

  • Genre
    :

    Bucco

  • Espèce
    :

    macrodactylus

Descripteur

von Spix, 1824

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 35 g
Distribution

Distribution

Description identification

Tamatia macrodactyle
adulte

Le capuchon est châtain. Le sourcil, long et étroit, affiche une couleur blanchâtre. En dessous de la joue, il y a une large rayure blanche qui sépare la tache noire de la face en deux parties presque égales, celle du dessous se poursuit en formant une sorte de collier qui recouvre le bas de la gorge. Le menton et le haut de la gorge sont ornés d'une tache blanc roussâtre variant en taille. Les plumes allongées du menton recouvrent en partie le dessous du bec. Il y a un étroit collier roux-orange éclatant sur la nuque. Le reste des parties supérieures est brun sombre, avec quelques barres plus claires sur le dos et d'abondantes barres sur le croupion. On peut également voir des écailles chamois-roux clair sur le bas du manteau, sur les scapulaires et les couvertures alaires. Les rémiges sont brun foncé. La queue, longue et échelonnée sur un tiers de sa longueur, affiche une couleur brun chaud. Le haut de la poitrine est blanchâtre, le reste du dessous est majoritairement chamoisé avec de fines et discrètes barres sombres excepté sur la partie basse de l'abdomen.
Le bec est entièrement noir, les iris varient du brun au rouge. L'anneau orbital est gris foncé. Les pattes évoluent du brun-gris au gris verdâtre.
Les immatures sont semblables aux adultes, mais ils ont un bec plus bref.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Chestnut-capped Puffbird,
  • Buco Cabecirrojo,
  • Rapazinho-de-boné-vermelho,
  • Braunkappen-Faulvogel,
  • ujjas bukkó,
  • Bruinkapbaardkoekoek,
  • Piumino capocastano,
  • Rostkronad trögfågel,
  • Brunkronedovenfugl,
  • lenivka dlhoprstá,
  • lenivka černolící,
  • Brunisset Dovenfugl,
  • naamiolaiskuri,
  • barbacoll de corona rogenca,
  • drzym jarzębaty,
  • Бурошапочная пуховка,
  • クリボウシオオガシラ,
  • 栗顶蓬头鴷,
  • 栗頂噴鴷,

Voix chant et cris

Les tamatias macrodactyles sont généralement assez discrets. Au Pérou, le chant est une série assez abrupte de notes légèrement montantes qui se terminent en une sorte de gazouillis : "pup pup pep pep peep peep pip pip pip pip piz". Il n'est pas très puissant et il est délivré aux premières lueurs de l'aube. Le chant est également décrit comme une série de "wee-a" plaintifs, un peu à la manière des tyrannidés du genre Elaenia qui sont également originaires d'Amérique du Sud.

Habitat

Les tamatias macrodactyles vivent généralement juste en dessous de la canopée ou dans les broussailles qui recouvrent les sous-bois. On les trouve souvent près de points d'eau aux lisières humides de nombreuses sortes de forêts. Ils apprécient particulièrement les varzéas, c'est dire les boisements qui sont envahis périodiquement par les eaux. Dans ce genre d'habitat, on peut les observer aux bord des rivières ou dans les massifs de bambous qui bordent les cours d'eau. Les tamatias macrodactyles fréquentent aussi les igapos qui sont des parties de forêts qui demeurent marécageuses même après le retrait des eaux de crue. Ils ne dédaignent pas les parcelles en cours de régénération, les galeries d'arbres qui longent les rivières, les rives des lacs, les forêts de transitions, les peuplements de saules. Parfois, on peut les observer dans les broussailles des clairières, dans les forêts-galeries, dans les plantations de palmiers et même dans les buissons éloignés de l'eau. L'habitat du tamatia macrodactyle est réparti du niveau de la mer jusqu'à 600 mètres d'altitude.

Comportement traits de caractère

Les tamatias macrodactyles se perchent généralement seuls à une hauteur qui varie de 1 à 6 mètres au-dessus du sol, et parfois plus haut. Ils s"installent sur des branches ouvertes partiellement cachées par le feuillage, à la lisière de broussailles denses ou bien à proximité ou au-dessus de l'eau. Comme les autres espèces du genre Bucco, ils se tiennent immobiles pendant de longues périodes puis ils sortent brusquement du feuillage pour attraper des arthropodes.

Alimentation mode et régime

Son menu insectivore est peu connu dans le détail. Cet oiseau consomme principalement des grosses blattes. Il s'active parfois au crépuscule pour chasser des papillons de nuit. Le tamatia vit presque toujours en solitaire, les 2 membres du couple ne recherchent apparemment pas leur nourriture ensemble. Il n'y a pas d'autres informations.

Reproduction nidification

Les tamatias macrodactyles sont cavernicoles, ils creusent leur nid dans une termitière arboricole située à faible hauteur au-dessus du sol, généralement entre 2 et 3 mètres. La taille de la ponte, la durée d'incubation, le séjour des jeunes au nid et le soin parental ne sont pas connus.

Distribution

Les tamatias macrodactyles sont originaires du continent sud-américain et plus particulièrement de l'Amazonie. Leur aire de distribution couvre le sud du Venezuela, l'est de la Colombie et de l'Équateur, l'est du Pérou et le cours supérieur de l'Amazone au Brésil. La limite sud du territoire se situe au nord de la Bolivie. Ces oiseaux sont considérés comme monotypiques. Les populations qui vivent sur les rives de la rivière Caura, au Venezuela, sont parfois traités comme la race caurensis, mais la plupart des ornithologues la considère comme non valide.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook cette espèce n'est pas globalement menacée. Sa répartition semble irrégulière : elle est localement commune au Venezuela mais rare en Colombie, en Équateur et au Pérou. Au Brésil, dans la région de Manaus et au Rondonia, ses densités sont également faibles.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Tamatia macrodactyleFiche créée le 27/01/2013 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net