Tangara à ventre jaune

Thlypopsis ruficeps - Rust-and-yellow Tanager

Tangara à ventre jaune
♂ adulte
Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Thraupidés

  • Genre
    :

    Thlypopsis

  • Espèce
    :

    ruficeps

Descripteur

d'Orbigny Lafresnaye, 1837

Biométrie
  • Taille
    : 14 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 9 à 13 g
Distribution

Distribution

Description identification

Tangara à ventre jaune
♂ adulte plum. nuptial
Tangara à ventre jaune
♀ adulte

Le Tangara à ventre jaune est un passereau assez petit (taille et poids d'une Mésange bleue ou un peu plus), faisant partie de la vaste famille de passereaux du Nouveau Monde appelée Thraupidés. Le dos, les ailes et la queue sont vert-olive, le dessous jaune vif. Les rémiges sont gris foncé bordé du même vert-olive que le dos. Chez le mâle, la tête est presque entièrement orange-roux, sauf le menton qui est jaune comme le reste du dessous. Chez la femelle, la calotte est vert-olive comme le dos, les joues et les sourcils sont jaunes avec une nuance orange. Le juvénile a les mêmes couleurs que la femelle en plus terne, avec les joues et les sourcils jaune-vert. Le bec est fin, de couleur grise, les yeux sont sombres, et les pattes sont grises.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Rust-and-yellow Tanager,
  • Frutero Alisero,
  • Goldkappentangare,
  • Goudkaptangare,
  • Tanagra gialloruggine,
  • Soltangara,
  • Soltanagar,
  • stŕňa hrdzavohlavé,
  • tangara hnědožlutá,
  • Gulbuget Rusttangar,
  • keltapilvitangara,
  • tàngara de ventre groc,
  • kapturzyk żółtobrzuchy,
  • Золотошапочная кабанизия,
  • セミドリフウキンチョウ,
  • 红黄灰背雀,
  • 紅頭黃腹灰背雀,

Voix chant et cris

Tangara à ventre jaune
adulte plum. nuptial

Le chant est une courte rafale de notes ténues, aiguës et rapides, souvent émis en duo. La recherche de nourriture est ponctuée de petits "tip" ou "tink".

Habitat

Le Tangara à ventre jaune vit sur les versants est des Andes, à une altitude comprise entre 1 500 et 3 700 m (en Argentine on peut le rencontrer à des altitudes moins élevées). On le rencontre en lisière des forêts humides, en limite de la forêt de nuages, dans les zones arbustives, les fourrés de bambous, les jardins, les repousses forestières, et dans certains bois de Polylepis. Il a besoin de végétation basse de type buisson.

Comportement traits de caractère

Observé seul, en couple ou en petit groupe, souvent en compagnie d'autres espèces (parulines, autres tangaras et bruants), le Tangara à ventre jaune est toujours en mouvement et passe son temps à rechercher de la nourriture dans la végétation basse ou intermédiaire, même si de temps en temps il se perche au sommet d'un arbuste. Les individus du sud semblent migrer vers le nord en hiver, pour rejoindre leurs congénères du centre du Pérou (où la population est plus importante pendant l'hiver austral). Les autres populations sont sédentaires.

Alimentationmode et régime

Tangara à ventre jaune
adulte

Le Tangara à ventre jaune recherche sa nourriture essentiellement sous les feuilles et les fleurs. Son régime semble se composer exclusivement d'insectes.

Reproduction nidification

Très peu de données sont disponibles sur la nidification de l'espèce : des juvéniles ont été observés en juin à Cuzco, en mai et juillet à Puno (Pérou), en février à la Paz et en mai à Cochabamba (Bolivie). Des jeunes à l'envol ont été vus en janvier au nord de l'Argentine. Une étude publiée dans la revue El Hornero mentionne l'observation d'un nid contenant 2 œufs, en décembre, au nord-est de la province de Catamarca, en Argentine. Le nid, en forme de tasse, est construit à quelques mètres du sol dans un arbuste. Assez élaboré, il est constitué de brindilles et l'intérieur est garni de fibres végétales. Les dimensions sont de 9,5 cm de diamètre extérieur et de 12 cm de hauteur. L'intérieur mesure 4,5 cm de diamètre et 3,5 cm de profondeur.

Distribution

L'aire de distribution de l'espèce coïncide avec les versants orientaux de la cordillère des Andes (côté Amazonie), du centre du Pérou au nord de l'Argentine, en passant par la Bolivie. Parmi les Tangaras appartenant au genre Thlypopsis, le Tangara à ventre jaune est celui qui vit le plus au sud.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce n'est pas menacée actuellement. Elle est assez commune dans son aire de distribution en particulier au Pérou. Sa sauvegarde est favorisée par le fait que son territoire comporte un certain nombre de zones protégées (le Parc National de Manu au Pérou, plusieurs parcs nationaux en Bolivie et le Parc National Calilegua en Argentine).

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Tangara à ventre jauneFiche créée le 12/01/2017 par
publiée le - modifiée le 2017-01-12 16:26:19 © 1996-2019 Oiseaux.net