Torquéole de Bornéo

Arborophila hyperythra - Red-breasted Partridge

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Phasianidés

  • Genre
    :

    Arborophila

  • Espèce
    :

    hyperythra

Descripteur

Sharpe, 1879

Biométrie
  • Taille
    : 25 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 270 g
Distribution

Distribution

Description identification

La torquéole de Bornéo a un bec noir et des iris gris. La peau nue qui entoure l'oeil et qui recouvre la gorge est rouge vermillon. Les pattes sont rose-saumon. Les deux sexes sont identiques, toutefois la femelle présente un plumage plus terne et une taille légèrement plus réduite. Les points blancs qui tapissent ses flancs sont plus discrets que ceux de son partenaire. Chez les adultes, le capuchon et la nuque sont noirs avec des mouchetures brunes. Les lores et le sourcil affichent une couleur gris-cendre ou roux sans éclat. Une bande noir brunâtre traverse la région de l'oeil et se poursuit jusqu'aux couvertures auriculaires. La gorge, la poitrine et les joues sont rousses, ces dernières étant parfois surmontées d'un peu de gris. La poitrine et la partie antérieure des flancs affiche une couleur châtain rougeâtre éclatant virant progressivement au blanchâtre sur le ventre. Certains individus ont une poitrine plus brune. Les flancs sont noirs avec de larges taches blanches sur chaque plume, ce qui donne à cette partie un aspect de damier ; les couvertures sous-caudales sont blanches. L'ensemble des parties supérieures est brun terne finement barré de noir. Les plumes des scapulaires, des tertiaires et des couvertures alaires sont recouvertes par de larges taches centrales sombres.
On ne possède aucune description des juvéniles.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Red-breasted Partridge,
  • Arborófila de Borneo,
  • Perdiz-montesa-de-bornéo,
  • Borneobuschwachtel,
  • Borneo-bospatrijs,
  • Pernice pettorosso,
  • Borneosånghöna,
  • Borneohøne,
  • kurička tmavoboká,
  • koroptev bornejská,
  • Borneoskovhøne,
  • borneonpyy,
  • perdiu forestal de Borneo,
  • pstropiór ciemnoboczny,
  • Калимантанская кустарниковая куропатка,
  • Puyuh-gonggong kalimantan,
  • ボルネオミヤマテッケイ,
  • 赤胸山鹧鸪,
  • 赤胸山鷓鴣,

Voix chant et cris

Le cri de défense du territoire est produit habituellement en duo : c'est un "chu" clair, sonnant et montant de façon abrupte qui est répété trois fois par seconde. Il enfle progressivement en volume et en tempo. Chez certains oiseaux captifs, on a répertorié d'autres cris : un appel doux, calme, bouillonnant et musical, un gazouillement plus puissant et flûté mais également un "kuwar" répété rapidement en séries de 12 notes.

Habitat

Les torquéoles de Bornéo fréquentent les forêts primaires et secondaires dans les zones montagneuses et dans les collines entre 600 et 1800 mètres, mais la plupart du temps au-dessus de 1200 m. On les trouve plus particulièrement dans les massifs de bambous et dans les autres fourrés qui recouvrent les sous-bois. Comme son nom l'indique cette espèce vit exclusivement sur Bornéo . Sur cette île, sa répartition n'est pas uniforme et ses effectifs sont plus denses dans le nord-est et le centre de Kalimantan , ainsi qu'à Sabah et dans le centre de Sarawak.

Comportement traits de caractère

On a recueilli peu de renseignements. Apparemment Leur comportement n'est guère différent de celui des autres torquéoles qui fréquentent les collines. Les torquéoles de Bornéo recherchent leur nourriture en groupe dans les fourrés des sous-bois, sur les pistes forestières ou sur les rives des cours d'eau. Elles se reposent en commun dans les buissons à faible hauteur au-dessus du sol.

Alimentation mode et régime

La torquéole de Bornéo possède un régime omnivore. Elle consomme des glands, des graines et des fruits, mais aussi des vers de terre, des termites, des coléoptères, des criquets et des fourmis.

Reproduction nidification

Leur mode de reproduction est inconnu dans la nature. Cependant cet oiseau a la réputation de bâtir un nid en forme de dôme avec une entrée latérale, à une hauteur qui ne dépasse pas trois mètres au-dessus du sol.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Son statut n'est pas bien défini car cet oiseau est si discret qu' il n'a pu être observé depuis un long moment. Toutefois, une récente découverte, à plus de 150 km des sites connus, donne à penser que l'espèce est plus répandue que l'on ne l'avait pensé précédemment. Cette torquéole est protégée dans les nombreuses réserves de Sabah et de Sarawak. Même si son habitat est quelque peu menacé à Kalimantan par la déforestation, elle semble être commune dans les zones montagneuses. La torquéole de Bornéo est considérée comme ne posant aucun souci majeur pour l'IUCN.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 15/07/2008 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net