Toucan montagnard

Andigena laminirostris - Plate-billed Mountain Toucan

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Ramphastidés

  • Genre
    :

    Andigena

  • Espèce
    :

    laminirostris

Descripteur

Gould, 1851

Biométrie
  • Taille
    : 51 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 275 à 355 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les deux sexes sont rigoureusement identiques bien que la femelle porte un bec d'une taille légèrement inférieure. Le toucan montagnard présente un capuchon et une nuque noire qui contrastent avec le manteau, les couvertures alaires et le dos marron clair. Le croupion jaune-citron précède les rectrices noires dont l'extrémité est brun-chocolat. Les joues, la gorge, la poitrine et les parties inférieures sont entièrement bleues. Les flancs sont marqués d'une tache circulaire jaune-orange. Le bec, brun foncé à la base et s'assombrissant vers la pointe porte une marque rectangulaire jaune visible même en vol. L'iris, la zone oculaire et les pattes ont une teinte bleu sombre. Les oiseaux immatures ont un plumage plus terne.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Plate-billed Mountain Toucan,
  • Tucán Piquiplano,
  • Araçari-bico-de-placa ,
  • Leistenschnabeltukan,
  • laposcsőrű hegyitukán,
  • Zwartkruinbergtoekan,
  • Tucano montano beccoplaccato,
  • Bleknäbbad bergstukan,
  • Platenebbtukan,
  • tukaník horský,
  • tukan modrý,
  • Gulsidet Bjergtukan,
  • kultakuvetukaani,
  • tucà de muntanya,
  • andotukan pstrodzioby,
  • Плоскоклювая андигена,
  • イタハシヤマオオハシ,
  • 扁嘴山巨嘴鸟,
  • 灰嘴山鵎鵼,

Voix chant et cris

Habitat

On trouve les toucans de montagne à des altitudes variant généralement de 1 200 à 2 500 mètres. Toutefois, il peut être observé à des hauteurs aussi basses que 300 mètres et aussi élevées que 3 200 mètres. Ils fréquentent les forêts humides de versants avec un environnement végétal de mousses et de broméliacées. Ils se tiennent à la lisière des forêts ou des massifs d'arbustes. L'aire de distribution du toucan montagnard supporte 4,20 mètres de précipitations annuelles et des températures comprises entre 11 et 25 degrés centigrades. Elle est très réduite et se situe dans le sud-ouest de la Colombie et à l'ouest de l'Équateur.

Comportement traits de caractère

Les toucans montagnards ne sont pas très grégaires. Les regroupements ne dépassent généralement pas six individus. Ils sont très actifs et sans cesse en mouvement. Il est difficile de les apercevoir dans la forêt, bien qu'ils se mettent en évidence lorsqu'ils franchissent un cours d'eau sous la voûte des arbres. Leurs cris discordants et sonores s'entendent de fort loin. Peut-être en raison de ressources limitées et de la compétition importante pour la recherche de nourriture, les toucans défendent énergiquement leur territoire et ne tolèrent aucune intrusion d'autres espèces.

Alimentation mode et régime

Les toucans montagnards se déplacent en petits groupes de 3 à 6 individus pour rechercher leur nourriture à l'intérieur de leur territoire. Ils consomment une grande variété de fruits, de baies, de fruits charnus à noyaux. Ils s'en saisissent sur place à l'aide de leur large bec mais bien souvent ils les emportent pour en déchirer l'enveloppe et les consommer à un autre endroit. Leur régime est quasi exclusivement frugivore mais ils agrémentent leur menu de quelques insectes et d'œufs d'autres espèces. En cas de pénurie, on assiste épisodiquement dans certaines régions à des mouvements saisonniers migratoires.

Reproduction nidification

La saison de reproduction peut s'étendre de mars à octobre mais elle est généralement concentrée de mai à août. Le toucan montagnard niche dans des cavités d'arbres. Certains ornithologistes ont signalé que cette espèce manifeste une fâcheuse tendance à usurper le nid du toucan barbet (Semnornis ramphastinus) et à le rénover selon sa convenance. Cependant, le toucan est connu également pour creuser ses propres excavations dans des bûches de palmiers. Le nid est situé à une hauteur variant de six à trente mètres au dessus du sol. Le mâle entame le rituel amoureux en apportant de la nourriture à la femelle de son choix. Une fois le couple apparié, les deux partenaires achèvent le creusement du nid et agrandissent le trou d'entrée. La ponte comprend deux ou trois œufs d'un blanc pur dont l'incubation dure environ 16 jours. Les jeunes s'envolent entre 46 et 60 jours après l'éclosion et ne reviennent plus au nid. En effet, moins de 20 jours après l'envol de la première couvée, la femelle entreprend parfois une seconde ponte.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Toucan montagnardFiche créée le 03/07/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net