Toucanet à bec sillonné

Aulacorhynchus sulcatus - Groove-billed Toucanet

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Ramphastidés

  • Genre
    :

    Aulacorhynchus

  • Espèce
    :

    sulcatus

Descripteur

Swainson, 1820

Biométrie
  • Taille
    : 37 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 150 à 200 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le plumage est presque uniformément vert, même si la face et les parties inférieures paraissent plus pâles que le dessus. Font toutefois exception le sourcil qui forme une ligne blanc bleuâtre en arrière de l'oeil et l'extrémité sombre des rectrices qui sont teintées de bleu surtout sur la partie centrale. Le dessous de l'oeil porte une tache bleu foncé qui se développe jusqu'aux lores et à la région malaire. Le menton et la gorge sont blanchâtres avec de fins liserés gris-bleu. Le ventre, les flancs et les couvertures sous-caudales sont plus jaune verdâtre que la poitrine et les côtés. Le dessous des ailes est blanc-jaune avec une tache jaune pâle sur le poignet. Le dessous de la queue a des bordures bleu pâle. Le bec est long, présente un culmen courbé et de profondes rides sur les côtés du maxillaire. Il n'est pas de couleur uniforme. Le dessus du culmen porte une longue tache rouge vineux, alors que les côtés des mandibules sont majoritairement noir brunâtre. La base du bec est traversée par une très fine ligne blanche qui est parfois absente. La peau orbitale est grise ou gris-olive. L'iris est brun-rouge, rouge ou bordeaux. Les pattes et les pieds affichent une couleur verte, et occasionnellement gris-olive.
Les femelles sont identiques aux mâles mais avec un bec plus court. Les immatures ressemblent aux adultes bien qu'ils aient un plumage plus vague, des couleurs plus ternes et une tache en arrière de l'oeil plus claire. Le bec présente un culmen plus bas à la base. Les rides profondes sur les côtés et les dentelures du bord tranchant sont absentes. Il est moins bariolé, de couleur corne. La peau orbitale est plus claire, probablement de couleur orangée.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Aulacorhynchus sulcatus sulcatus (n Venezuela)
  • Aulacorhynchus sulcatus erythrognathus (ne Venezuela)
  • Aulacorhynchus sulcatus calorhynchus (nw Venezuela, ne Colombia,)

Noms étrangers

  • Groove-billed Toucanet,
  • Tucanete Picosurcado,
  • Araçari-de-bico-sulcado,
  • Blauzügelarassari,
  • Geeloogarassari,
  • Tucanetto beccosolcato,
  • Strimnäbbad tukanett,
  • Furenebbtukan,
  • tukaník vrúbkozobý,
  • arassari modrolící,
  • Furenæbbet Tukanet,
  • vihertukaani,
  • tucanet de bec estriat,
  • pieprzojad zmienny/czerwonodzioby,
  • Голуболицый туканет,
  • ミネアカミドリチュウハシ,
  • 沟嘴巨嘴鸟,
  • 溝嘴小鵎鵼,

Voix chant et cris

Toucanet à bec sillonné
adulte

Le chant est une série assez variable de notes profondes et gutturales qui s'apparentent à des grognements, des coassements, des aboiements ou des cancanements de canards. Ce sont des suites de 'aaaa', de longs 'eh', de 'aakt' ou de 'rekt' qui sont délivrés au rythme de 135 à 155 notes par minute. Ordonnées en paquets de 8 à 20 notes, ces séries sonnent de la façon suivante : 'raak-raak-rek', 'wek-wek-wek' ou 'wik-wik-wik'. Elles peuvent être produites par les deux partenaires de concert. Il n'y a pas de différences notables dans le chant des trois sous-espèces : sulcatus et calorhynchus produisent des notes presque identiques, alors que celles d'erythrognathus sont très apparentées.

Habitat

Le toucanet à bec sillonné fréquente surtout les forêts subtropicales humides. Dans certaines régions, il peut atteindre les plus hautes forêts tropicales et la lisière des forêts tempérées. On le trouve également dans les zones boisées en cours de régénération, à la lisière des forêts, dans des arbres isolés qui jouxtent des forêts et même dans les jardins. Autrefois, son territoire s'étendait jusque dans les banlieues de Caracas. Il est absent des zones largement ouvertes. Cet oiseau, endémique d'Amérique du sud, vit plus particulièrement dans les régions fortement accidentées du nord-est de la Colombie, dans les Andes vénézueliennes et dans les chaînes montagneuses qui bordent le littoral du Venezuela, de Falcon jusqu'à Carabobo et Miranda. En Colombie, il vit à des altitudes qui varient de 900 à 2000 m, mais il a été repéré jusqu'à 2440 mètres. Dans la cordillière côtière du nord du Venezuela, on le trouve généralement de 800 à 2000 mètres, avec des descentes jusqu'à 400 mètres.
Malgré la faible superficie de son aire, pas moins de 3 sous-espèces sont officiellement reconnues : race nominale Aulacorhynchus sulcatus sulcatus (centre et nord du Venezuela) - A.s. erythrognathus (zones montagneuses proches du littoral du nord-est du Venezuela) - A.s. calorhynchus (sud-ouest du Venezuela et nord-est de la Colombie, dans les montagnes de Perija et Santa Marta).

Comportement traits de caractère

On connaît peu de choses sur les habitudes du toucanet à bec sillonné. Il a la réputation d'être à la fois timide et familier, cela dépend des moments de l'année. Il recherche sa nourriture en solitaire, en couples ou en petits groupes pouvant compter 10 individus ou plus. Il prospecte calmement dans tous les étages de la végétation, de la canopée jusqu'aux sous-bois. Quand ils quêtent leur pitance, les toucanets à bec sillonné se déplacent en file indienne dans la forêt. Comme la plupart des espèces du genre Aulacorhynchus, ce sont des oiseaux très actifs pendant toute la journée et ils n'hésitent pas à parcourir d'assez longues distances pour trouver les ressources dont ils ont besoin pour se nourrir. Hormis les balancements de tête et les dressages de queue qui sont courants chez ces espèces lorsqu'elles sont perchées, on ignore tout des différentes parades. Le toucanet à bec sillonné est probablement territorial, mais on ne sait pas s'il utilise ses cris et ses vocalises pour marquer cette territorialité.

Alimentation mode et régime

Le régime n'est pas connu dans son détail. C'est un omnivore qui privilégie toutefois les proies animales (insectes, invertébrés) par rapport aux végétaux (graines, fruits). C'est un pilleur de nids qui visite fréquemment ceux des autres espèces pour prélever les oeufs et les jeunes oisillons.

Reproduction nidification

On possède peu de renseignements. Les nids et les oeufs sont inconnus mais on présume qu'il ne sont guère différents de ceux de ses congénères. On suppose donc que son mode de nidification est carvernicole, que la ponte comprend 3 ou 4 oeufs blancs qui sont couvés par le couple pendant une période de 16 jours. Sur presque toute la superficie de son aire, la saison se déroule de mars à juillet, les immatures étant nombreux en juin-juillet et les subadultes de juillet à novembre. Toutefois, dans le nord-est du Venezuela, la période de reproduction est légèrement décalée et se déroule de mai à août. On ne sait rien de plus.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Malgré la faible superficie de son habitat, l'espèce n'est pas menacée. En Colombie et au Vénézuela, elle est même assez commune.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Toucanet à bec sillonnéFiche créée le 06/03/2008 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net