Toucanet à croupion rouge

Aulacorhynchus haematopygus - Crimson-rumped Toucanet

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Ramphastidés

  • Genre
    :

    Aulacorhynchus

  • Espèce
    :

    haematopygus

Descripteur

Gould, 1835

Biométrie
  • Taille
    : 45 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 200 à 232 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez le mâle adulte, le plumage est vert, plus foncé avec une nuance de bronze sur le dessus, bleuté sur la queue et plus clair sur les parties inférieures. Un étroit sourcil blanchâtre parcourt le dessus de l'oeil. La partie basse des lores et l'avant de la région malaire présentent une couleur bleu-violet. Le croupion est rouge cramoisi. Les couvertures sus-caudales ont des terminaisons jaune-vert. La pointe des trois rectrices centrales est colorée de châtain. La poitrine porte une fine bande bleue. Les flancs et les couvertures sous-caudales affichent une couleur jaune-vert, parfois plus jaunâtre sur les flancs. Le dessous des ailes est blanc-jaune avec des traits noirâtres sur les plumes de vol. Le long bec incurvé apparaît entièrement noir. Néanmoins, sous une bonne lumière, on peut apercevoir une tache rouge-bordeaux sur la pointe de la mandibule supérieure, juste en dessous du culmen. La peau orbitale est rougeâtre ou bordeaux clair, entourant un iris sombre. Les pattes et les pieds sont vert, jaune-vert ou gris-vert. La femelle est semblable au mâle, mais plus terne, avec un bec 20% plus court.
Les immatures ont un plumage plus terne que les adultes. Ils ont un sourcil plus jaune, plus de gris sur le menton et sur la gorge. Leur croupion est plus rouge-orange. On perçoit moins de bleu sur leur livrée. Leur bec est généralement plus rouge, moins sombre.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Aulacorhynchus haematopygus haematopygus (Colombia and w Venezuela)
  • Aulacorhynchus haematopygus sexnotatus (sw Colombia and w Ecuador)

Noms étrangers

  • Crimson-rumped Toucanet,
  • Tucanete Culirrojo,
  • Araçari-de-dorso-encarnado,
  • Blutbürzelarassari,
  • Roodstuitarassari,
  • Tucanetto groppacremisi,
  • Rödgumpad tukanett,
  • Rødgumptukan,
  • tukaník veľký,
  • arassari rudokostřecový,
  • Rødgumpet Tukanet,
  • punaperätukaani,
  • tucanet de carpó roig,
  • pieprzojad czerwonorzytny,
  • Малиновопоясничный туканет,
  • コシアカミドリチュウハシ,
  • 绯腰巨嘴鸟,
  • 緋腰小鵎鵼,

Voix chant et cris

Le cri est un 'gaak' guttural, retentissant et répétitif qui possède une partie claire et une terminaison plus bruyante. Il peut être assez variable, prenant parfois l'aspect d'un grognement ('gggruk') ou ressemblant d'autres fois à un son clair ('krek'). Sa longueur, très changeante, peut aller jusqu'à 120 notes émises à la suite. Lorsqu'il délivre son cri, le toucanet à croupion rouge effectue un petit mouvement convulsif de la queue et il pointe le bec légèrement vers le bas.

Habitat

Les toucanets à croupion rouge fréquentent une grande variété d'habitats forestiers. On les trouve principalement dans les forêts tropicales de feuillus, les forêts subtropicales de montagnes et de collines, y compris les forêts de nuages. Il leur arrive également parfois d'habiter les forêts tempérées et secondaires, les fourrés proches des zones boisées, les bordures d'arbres formant des haies, les arbres fruitiers isolés. Ces oiseaux sont endémiques de l'Amérique du Sud, à mi-pente des cordillières centrales et occidentales des Andes, en Colombie, au Vénézuéla et en Equateur. Les toucanets à croupion rouge vivent entre 300 et 2200 m en Colombie et Vénézuéla, et localement jusqu'à 2750 m en Equateur.

Comportement traits de caractère

Les toucanets à croupion rouge recherchent leur nourriture dans l'étage moyen et supérieur de arbres. Occasionnellement, ils fouillent dans la végétation dense et basse. On les trouve généralement en solitaires ou en paires, mais à certains endroits et en certaines saisons, ils se rassemblent en petits groupes pouvant compter jusqu'à six individus pour se nourrir dans les arbres et émettre des chants. Lorsqu'ils se nourrissent, ils bondissent en grimpant dans les branches, orientant différemment leur queue à chaque changement de direction. Les toucanets à croupion rouge sont actifs dans la défense de leur territoire, pratiquant des attaques au cours desquelles ils se laissent tomber d'une position supérieure sur leurs concurrents. Ce territoire n'a pas une superficie très importante et il n'occupe qu'un espace réduit autour du nid. Leur vol paraît plus léger et plus lent que la navigation bourdonnante et laborieuse des araçaris du genre pteroglossus.
Dès que la période de reproduction commence, les toucanets vivent en couples ou en groupes familiaux. Les individus solitaires deviennent alors extrêmement rares. A ce moment précis de la saison, les poursuites impliquent jusqu'à six individus qui produisent des cris. Les couples manifestent leur comportement territorial agressif par de cinglants coups de queue et des poursuites aériennes, délogeant les intrus, dressant leurs rectrices mais n'étant que relativement peu sonores. Le mâle et la femelle prennent appui l'un contre l'autre et se scrutent du regard. Le mâle chante plus que sa partenaire, mais le couple peut chanter en duo. En captivité, deux couples peuvent nicher l'un à côté de l'autre. Dans la nature, les toucanets choisissent des cavités placées dans du bois pourrissant, souvent des anciens nids de pics situés à n'importe quel hauteur au-dessus d'un mètre. La chambre de nidification est installée jusqu'à 16,5 cm de profondeur et le trou d'entrée ne dépasse guère 5 cm de diamètre, si bien que les adultes peuvent à peine y pénétrer. Comme le nid est utilisé pendant plusieurs saisons consécutives, l'entrée est élargie à chaque nouvelle nidification. En captivité, la parade prénuptiale consiste pour le mâle à effectuer des offrandes de nourriture et à lisser les plumes de sa partenaire. La copulation est précédée de nombreux cris et déplacements de la part des 2 oiseaux. Après l'acte sexuel, la femelle fait gonfler les plumes rouges de son croupion.

Alimentation mode et régime

Toucanet à croupion rouge
adulte

Les toucanets à croupion rouge se nourrissent surtout de matières végétales qu'ils trouvent dans les plantes grimpantes et les enchevêtrements. Ils apprécient particulièrement les lauriacées, les cecropias et les noix de palme, mais ils consomment également des insectes et des petits oisillons. Les toucanets trouvent l'eau dont ils ont besoin dans les épiphytes, avalant d'un trait le contenu de leur bec en rejetant la tête en arrière.

Reproduction nidification

En captivité, les toucanets à croupion rouge déposent trois à quatre oeufs sur les copeaux ou la sciure qui sont tombés au fond de la cavité lors de l'excavation du nid par le couple. L'incubation dure 16 à 17 jours. L'éclosion est échelonnée, c'est à dire que les petits ne naissent pas tous en même temps, ce qui prouve que le couple commence à couver avant que la ponte ne soit complète. La femelle prend une part plus importante dans l'incubation. Les petits naissent nus et ont une peau rose, excepté au niveau des yeux fermés. Leurs talons sont équipés de petits coussins rugueux sur lesquels ils s'assoient. Ces derniers disparaissent progressivement peu de temps après l'envol. Dans la nature, la saison de nidification intervient de mars à mai pour la race nominale de Colombie. La race sexnotatus parade en novembre et on trouve les petits au nid entre janvier et février dans le nord et l'ouest de l'Equateur. Les jeunes nouvellement éclos sont nourris par les deux parents qui leur donnent des insectes, des fruits et des petits oisillons. Les matières fécales sont évacuées du nid qui reste relativement propre. Au bout de trois semaines, le duvet a entièrement poussé et les yeux sont ouverts ; à six semaines, les jeunes quittent le nid et continuent à être nourris à l'entrée. L'envol définitif n'intervient qu'au bout de 7 semaines mais les juvéniles retournent au nid pour se reposer. Ils restent au sein du groupe familial jusqu'au début de la saison suivante. Les couples captifs mènent à terme plusieurs couvées par saison.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Toucanet à croupion rougeFiche créée le 02/02/2008 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net