Toucanet émeraude

Aulacorhynchus prasinus - Emerald Toucanet

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Ramphastidés

  • Genre
    :

    Aulacorhynchus

  • Espèce
    :

    prasinus

Descripteur

Gould, 1833

Biométrie
  • Taille
    : 37 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 149 à 239 g
Distribution

Distribution

Description identification

Sous-espèces (15) : Aulacorhynchus prasinus wagler, Toucanet de Wagler - Ouest du Mexique - Aulacorhynchus prasinus prasinus - Est et sud du Mexique - Aulacorhynchus p. stenorhabdus - Mexique, Guatemala et Salvador - Aulacorhynchus p. virescens - Guatemala, Belize, Honduras et Nicaragua - Aulacorhynchus prasinus volcanius - Volcan San Miguel aul Salvador - Aulacorhynchus p. maxillaris - Costa Rica et Panamá - Aulacorhynchus prasinus caeruleogularis, Toucanet à ceinture bleue -Panamá - Aulacorhynchus p. cognatus - Forêts du Darién à Panamá - Aulacorhynchus p. griseigularis - Colombie - Aulacorhynchus p. phaeolaemus - Colombie -
Aulacorhynchus p. lautus - Montagnes de Santa Marta en Colombie - Aulacorhynchus prasinus albivitta, toucanet à bande blanche - Equateur, Colombie et Vénézuéla - Aulacorhynchus p. cyanolaemus - Sud de l'Equateur et nord du Perou - Aulacorhynchus p. dimidiatus - Nord du Perou -
Aulacorhynchus prasinus atrogularis, Toucanet à gorge noire - Ouest du Pérou et nord de la Bolivie. Les mâles et les femelles sont semblables dans la coloration mais différents en taille. Le mâle est légèrement plus grand et plus lourd. Les adultes ont des becs très colorés, avec un contour blanc en ce qui concerne les deux sexes. La partie supérieure est jaune, la mandibule inférieure noire ou rouge sombre selon les sous-espèces. Le plumage est globalement vert avec des reflets blancs, gris ou brun rougeâtre, ce qui les camoufle parfaitement dans les milieux arboricoles où ils demeurent.

Indications subspécifiques 4 Sous-espèces

  • Aulacorhynchus prasinus warneri (se Mexico)
  • Aulacorhynchus prasinus prasinus (e, se Mexico to Belize and n Guatemala.)
  • Aulacorhynchus prasinus virescens (e Guatemala to Honduras and n Nicaragua)
  • Aulacorhynchus prasinus volcanius (e El Salvador)

Noms étrangers

  • Emerald Toucanet,
  • Tucanete Esmeralda,
  • Araçari-de-nariz-verde,
  • Laucharassari,
  • hagymazöld tukán,
  • Smaragdarassari,
  • Tucanetto smeraldino,
  • Smaragdtukanett,
  • Smaragdtukan,
  • tukaník smaragdový,
  • arassari smaragdový,
  • Smaragdtukanet,
  • smaragditukaani,
  • tucanet maragda,
  • pieprzojad szmaragdowy,
  • Изумрудный туканет,
  • キバシミドリチュウハシ,
  • 绿巨嘴鸟,
  • 綠寶小鵎鵼,

Voix chant et cris

Habitat

On trouve en abondance les toucanets émeraude dans les régions méridionales de l'Amérique Centrale, et la plupart du temps le long des côtes orientales alors que dans l'est du Mexique, les populations sont assez clairsemées. Plus précisément, ces oiseaux sont présents en masse dans les régions montagneuses du Costa Rica et du Panama ainsi qu'au nord du Vénézuéla. Leur habitat originel se situe à l'étage le plus élevé des forêts pluviales mais ils ont récemment étendu leur aire de distribution en direction des étages inférieurs des zones boisées. Ils nichent habituellement à des altitudes variant entre 915 et 3050 mètres. Ils sont sujets à des migrations saisonnières altitudinales qui les amènent à se déplacer du pied vers les sommets des massifs.

Comportement traits de caractère

Les toucanets émeraude ne sont pas très grégaires et recherchent leur nourriture en couples ou en petites bandes pouvant atteindre jusqu'à 8 individus. Ce sont des oiseaux très actifs, couvrant une large superficie de territoire chaque jour. Rarement au sol, ils se juchent dans les arbres et se perchent sur les branches. Les toucanets émeraude ont été identifiés comme de grands propagateurs de graines grâce à leurs déjections. Le faucon des chauve-souris (Falco regularis) constitue, à notre connaissance, le seul prédateur des toucanets adultes. Toutefois, il est probable que les serpents et d'autres espèces animales arborescentes représentent également un danger, notamment en ce qui concerne les oeufs et les couvées qui n'ont pas encore quitté le nid.

Alimentation mode et régime

Les toucanets émeraude sont omnivores. Il se nourrissent de lézards, d'oeufs et d'oisillons provenant d'autres couvées quand cela est possible, cependant les insectes et les fruits constituent la partie la plus importante de leur régime.

Reproduction nidification

La saison de nidification intervient de mars à juillet et dépend considérablement du climat, le temps rigoureux contrariant et retardant fortement les couvaisons. A l'instar de nombreuses espèces, le toucanet émeraude déploie une parade nuptiale qui s'apparente à une sorte d'affrontement, le plus souvent inoffensif, au cours duquel les mâles s'opposent dans un entrechoquement de becs qui peut parfois entraîner des blessures tant l'engagement et l'agressivité sont importants. La ponte de trois ou quatre oeufs blancs est déposée dans une cavité d'arbre située entre 2 et 30 mètres au dessus du sol. Très souvent, le toucanet s'approprie le nid de plus petites espèces. Il en élargit l'entrée pour que la femelle puisse y pénétrer. L'incubation dure 16 jours. Les deux parents participent à la couvaison, à l'édification du nid ainsi qu'au nourrissage des petits, mais ne sont jamais présents au nid au même moment. Lors de la couvaison, la femelle est présente au cours de la nuit, le mâle assurant le service de jour. Les jeunes sont complètement aveugles jusqu'à l'âge de 16 jours. Leurs yeux commencent à s'ouvrir à 25 jours mais leur vision demeure trouble jusqu'à ce qu'ils aient atteint 27 jours. De plus, pendant les premiers vingt jours, leur plumage est partiel et ne devient définitifivement vert comme celui des adultes qu'au bout de 35 jours. Cependant, la ligne longitudinale blanche sur la mandibule et la zone de peau nue rose autour de l'oeil demeurent encore absentes. Les oisillons prennent leur envol vers 40 jours, date à laquelle la nourriture fournie par les parents commence sérieusement à décroître. 43 jours après l'éclosion, les jeunes toucanets cessent défintivement de fréquenter le nid.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 28/06/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net