Troglodyte à poitrine tachetée

Pheugopedius maculipectus - Spot-breasted Wren

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Troglodytidés

  • Genre
    :

    Pheugopedius

  • Espèce
    :

    maculipectus

Descripteur

Lafresnaye, 1845

Biométrie
  • Taille
    : 14 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description de la famille

A une exception près, celle de notre Troglodyte mignon Troglodytes troglodytes, les Troglodytidés sont endémiques du continent américain. Ce sont des passereaux insectivores de petite taille. Leur plumage, dans des tons de gris et de brun, est discret. Ils possèdent un bec long et fin, et souve... lire la suite

Description identification

Troglodyte à poitrine tachetée
adulte plum. nuptial

C'est un oiseau assez inoubliable : la mise en relation des couleurs châtain du dos avec les profondes marques sombres de la gorge et de la poitrine étant un phénomène absolument unique chez les trogolodytes. La seule espèce du genre qui partage la même aire de distribution et qui présente quelque ressemblance est le Troglodyte barré. Il s'en distingue assez facilement car ce dernier possède une gorge et une poitrine blanc clair, ainsi que des flancs fortement barrés de noir et non pas tachetés.
Chez l'adulte à poitrine tachetée, la tête et le capuchon affichent une teinte brun rougeâtre terne, qui est moins riche sur le dos mais qui vire au châtain sur le croupion et les couvertures sus-caudales. Les rectrices sont brun terne, avec environ une dizaine de barres brun noirâtre sombre qui s'étendent sur l'ensemble de la queue. Les primaires et les secondaires portent de fines barres sombres à peine visibles. Par contre, le sourcil blanc est très évident et les couvertures auriculaires sont abondamment striées de noir et de blanc. La gorge est blanc grisâtre, avec de nombreuses taches foncées qui s'étendent sur la poitrine et jusqu'au milieu du ventre. Les flancs et la partie basse du ventre affichent une couleur orange-chamois et ne portent pas de marques. Les plumes de la zone anale et des couvertures sous-caudales sont vaguement barrées de chamois-orange et de brun noirâtre. Le dessous des ailes est gris terne. L'iris est rouge brunâtre, les deux mandibules du bec noires, les pattes et les pieds gris-bleu.
Chez les juvéniles, les marques des parties inférieures sont moins bien définies et ne s'étendent pas aussi loin sur la partie centrale du ventre. Les couleurs du plumage sont moins vives et les couvertures auriculaires sont moins fortement marquées, étant simplement légèrement nuancées de gris-brun terne ou de gris blanchâtre.

Indications subspécifiques 5 sous-espèces

  • Pheugopedius maculipectus maculipectus (e Mexico)
  • Pheugopedius maculipectus microstictus (ne Mexico)
  • Pheugopedius maculipectus canobrunneus (se Mexico, n Belize and n Guatemala)
  • Pheugopedius maculipectus umbrinus (s Mexico, s Belize to El Salvador)
  • Pheugopedius maculipectus petersi (n Honduras to n Costa Rica)

Noms étrangers

  • Spot-breasted Wren,
  • Cucarachero Pinto,
  • Fleckenbrust-Zaunkönig,
  • foltosmellű ökörszem,
  • Vlekborstwinterkoning,
  • Scricciolo pettomacchiato,
  • Fläckbröstad gärdsmyg,
  • Flekkbrystsmett,
  • oriešok škvrnitý,
  • střízlík skvrnitoprsý,
  • Pletbrystet Smutte,
  • pisamapeukaloinen,
  • cargolet pintat,
  • strzyżal pstry,
  • Пятнистогрудый кустарниковый крапивник,
  • クロボシマユミミソサザイ,
  • 斑胸苇鹪鹩,
  • 點胸葦鷦鷯,

Voix chant et cris

Habitat

Cet oiseau fréquente une grande variété d'habitats forestiers, des forêts arides et calcaires du nord du Yucatan jusqu'aux zones boisées plus humides du Vera Cruz et du Belize. On le trouve également dans les forêts secondaires en cours de régénération, à la lisière des boisements, dans les plantations de citronniers et de cacaoyers. Il est présent du niveau de la mer jusqu'à 1300 m au Mexique, 1050 m au Guatemala, 1300 mètres au Honduras mais simplement 200 m au Costa Rica.
Le troglodyte à poitrine tachetée est exclusivement endémique de l'Amérique Centrale, majoritairement sur le versant caraïbe. Son aire débute au sud de Tamaulipas et du Nuevo Léon, se poursuit dans toute la péninsule du Yucatan jusqu'au Belize, le nord du Guatemala, le nord du Honduras, le nord du Nicaragua et l'extrême nord du Costa Rica. Il est également présent sur le versant pacifique au Mexique, dans les provinces d'Oaxaca et du Chiapas, au Guatemala et au Salvador jusqu'au golfe de Fonseca.
Six races ou sous-espèces sont officiellement reconnues : la race type Maculipectus vit dans l'est du Mexique, de la province de Vera Cruz jusqu'à celle de Puebla. La race Microstictus est présente dans le nord-est du Mexique, dans le Tamaulipas. La race Canobrunneus vit dans la péninsule du Yucatan et le nord du Guatemala. On peut observer la race Umbrinus au sud du Mexique dans les provinces de Tabasco et le nord du Chiapas. La race Varians vit sur le littoral pacifique, dans le Chiapas, au Guatemala et au Salvador. La race Petersi occupe le nord du Honduras jusqu'au nord du Costa Rica.

Comportement traits de caractère

Le troglodyte à poitrine tachetée recherche sa nourriture relativement bas dans l'enchevêtrement de la végétation et des plantes grimpantes. Il poursuit également sa quête à la lisière des clairières, généralement en couples ou en petits groupes familiaux. C'est un oiseau exclusivement sédentaire.
Lorsqu'il chante, le troglodyte à poitrine tachetée émet une série de sifflements clairs et gargouillés, 'chii chii chii cheweo' qui sont plutôt brefs dans leur développement. Les oiseaux chantent de façon antiphonique, le mâle produisant entre 4 et 7 notes, la femelle lui répondant par 3 ou 4 phrases brèves. La note d'appel est un trille ascendant et bourdonnant, émis sur le ton de la réprimande. Le chant n'est pas très éloigné de celui du Troglodyte joyeux, par contre il est très différent de celui du Troglodyte barré. Ces deux derniers partagent la même aire de distribution.

Alimentationmode et régime

Les renseignements ne sont pas très nombreux. On pense néanmoins que son régime est constitué presque exclusivement d'invertébrés.

Reproduction nidification

Le nid est une construction en forme de dôme de 15 cm de long sur 10 cm de large. L'entrée de 4 cm de diamètre n'est pas obligatoirement en forme de tunnel. La plupart du temps, il est situé à la fourche d'un arbre, à une hauteur qui varie entre un et six mètres au-dessus du sol. La saison de nidification se déroule d'avril à juin et en juillet au Costa Rica et dans la province de Oaxaca au Mexique. La découverte d'un nid en cours de construction vers la fin du mois de mars, d'oeufs déjà bien incubés au début du mois de mai et de jeunes au nid vers la fin de juillet au Chiapas viennent confirmer ces dates.
La femelle pond 3 ou 4 oeufs blancs avec des taches et des stries brun rougeâtre. La durée de l'incubation et la date d'envol des petits est indéterminée. Les jeunes sont nourris par les deux parents. Les nids sont parfois également utilisés comme dortoirs. On ignore si des nids spécifiques sont construits à cet effet et s'ils sont différents des nids qui servent uniquement à la ponte.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Troglodyte à poitrine tachetéeFiche créée le 21/10/2006 par
publiée le - modifiée le 2006-10-21 19:05:11 © 1996-2019 Oiseaux.net