Troglodyte à tête blanche

Campylorhynchus albobrunneus - White-headed Wren

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Troglodytidés

  • Genre
    :

    Campylorhynchus

  • Espèce
    :

    albobrunneus

Descripteur

Lawrence, 1862

Biométrie
  • Taille
    : 18 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description de la famille

A une exception près, celle de notre Troglodyte mignon Troglodytes troglodytes, les Troglodytidés sont endémiques du continent américain. Ce sont des passereaux insectivores de petite taille. Leur plumage, dans des tons de gris et de brun, est discret. Ils possèdent un bec long et fin, et souve... lire la suite

Description identification

Ils sont très différents des autres troglodytes ou de tout autre espèce d'oiseau vivant sur la même aire de distribution. Néanmoins, dans le sud-ouest de la Colombie, la race aenigmaticus se signale par sa tête sombre et son dessous blanc, gris et obscur. Elle résulte sans doute d'une hybridation entre le troglodyte à tête blanche et le Troglodyte zoné. Elle se distingue de ce dernier par l'absence de barres éffilées sur le dos.
Chez l'adulte, la tête entière, la gorge, la poitrine et la plus grande partie du ventre sont blanc pur, sans taches. La zone anale et les cuisses ont une nuance brun-gris. Les épaules, le dos, le croupion et les couvertures sus-caudales sont uniformément brun grisâtre terne, avec parfois quelques plumes blanches sur les scapulaires. Les rectrices affichent une couleur brun sombre avec de fines et très vagues barres superficielles. Les primaires et les secondaires sont noir brunâtre terne, sans marques, d'une couleur identique à celle du dos et de la queue. Le dessous de l'aile est blanc grisâtre. L'iris varie du brun sombre au rouge. La mandibule supérieure est brun foncé, la mandibule inférieure, grisâtre. Les pattes sont gris-plomb. Le blanc de la tête et de la face est souvent souillé ou nuancé de brun.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Campylorhynchus albobrunneus albobrunneus (c and e Panama)
  • Campylorhynchus albobrunneus harterti (extreme e Panama and w Colombia)

Noms étrangers

  • White-headed Wren,
  • Cucarachero Cabeciblanco,
  • Weißkopf-Zaunkönig,
  • fehérszemű ökörszem,
  • Witkopwinterkoning,
  • Scricciolo testabianca,
  • Vithuvad gärdsmyg,
  • Hvithodesmett,
  • oriešok bielohlavý,
  • střízlík bělohlavý,
  • Hvidhovedet Kaktussmutte,
  • valkopääpeukaloinen,
  • cargolet capblanc,
  • strzyż białoglowy,
  • Белоголовый кактусовый крапивник,
  • シロガシラサボテンミソサザイ,
  • 白头曲嘴鹪鹩,
  • 白頭鷦鷯,

Voix chant et cris

Son chant est une série de notes rudes et rapeuses, très semblable à celui du Troglodyte zoné mais très différent du gloussement explosif du Troglodyte grivelé. Les deux sexes chantent. Le cri est un 'kahk' rude et grinçant.

Habitat

Les troglodytes à tête blanche fréquentent les forêtes humides avec des épiphytes (plantes non parasites qui se développent sur les troncs). Leur habitat peut également intégrer des zones perturbées ou dégradées jusqu'à 1500 mètres d'altitude. Dans les régions plus arides, ils tendent à être remplacés par les troglodytes zonés. Ce troglodyte occupe une zone restreinte en Amérique Centrale et dans l'extrême nord-est du continent sud-américain. Au Panama, il est présent à partir du centre du pays, à l'ouest de Colon, jusqu'au Parc National du Darién. En Colombie, son aire part de Choco et d'Antioquia et se poursuit le long du versant pacifique jusqu'à Narino. Le troglodyte à tête blanche est un oiseau rare et local sur l'ensemble de son territoire. Dans le Darién, il est un peu plus abondant.

Comportement traits de caractère

On peut surtout l'observer dans l'étage moyen et supérieur des arbres, rarement plus bas. Il vit en petits groupes qui sont probablement des familles élargies. Il recherche sa nourriture spécialement dans le fouillis végétal des épiphytes. Le troglodyte à tête blanche est probablement sédentaire.

Alimentation mode et régime

Son régime est composé presque exclusivement d'invertébrés (coleoptères, orthoptères et fourmis). On ne connaît pas la place occupée par les matières végétales.

Reproduction nidification

On connaît vraiment peu de choses sur la reproduction. La couleur et le nombre des oeufs, la durée d'incubation et de séjour au nid, le comportement nuptial, tous ces éléments de renseignements sont à ce jour inconnus. Par contre, on sait que le nid est une structure en forme de globe avec une entrée latérale. Il est situé à la base d'un épiphyte sur l'aspérité d'un tronc mort ou plus fréquemment dans un arbre de petite taille loti dans une clairière. On n'a qu'une idée assez vague sur le déroulement de la saison de nidification. Vers le 25 novembre, on a aperçu des adultes nourrissant de jeunes oisillons. En février, on a constaté l'envol d'oiseaux en plumage juvénile. Certains nids sont utilisés comme dortoirs communs.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Troglodyte à tête blancheFiche créée le 01/01/2007 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net