Troglodyte de Cobb

Troglodytes cobbi - Cobb's Wren

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Troglodytidés

  • Genre
    :

    Troglodytes

  • Espèce
    :

    cobbi

Descripteur

Chubb, C, 1909

Biométrie
  • Taille
    : 14 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 17 à 20 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

A une exception près, celle de notre Troglodyte mignon Troglodytes troglodytes, les Troglodytidés sont endémiques du continent américain. Ce sont des passereaux insectivores de petite taille. Leur plumage, dans des tons de gris et de brun, est discret. Ils possèdent un bec long et fin, et souve... lire la suite

Description identification

Bien qu'il possède une morphologie plus adaptée à la vie à terre et dans les grandes herbes, ce grand troglodyte insulaire ressemble par bien des aspects au Troglodyte austral. Chez les adultes, le capuchon et la nuque sont gris-brun, devenant plus chaud sur le dos et sur les épaules et virant au brun-roux plus vif sur le croupion. Au niveau des primaires et des secondaires, on aperçoit 12 à 15 fines barres brunes qui se détachent nettement sur le fond gris noirâtre lorsque l'aile est fermée. Les rectrices brun chaud portent une dizaine d'étroites barres noires qui s'étalent sur l'ensemble de la queue. Les lores, les joues et les couvertures auriculaires sont gris-brun uniforme, sans trait oculaire visible. La poitrine et le ventre sont gris-brun sans marque, mais les flancs et les couvertures sous-caudales présentent une teinte plus éclatante ; le dessous de l'aile est gris-brun. L'iris est brun, le bec noirâtre dessus et dessous. Les pattes sont brun sombre. Les oiseaux en plumage usé sont considérablement plus ternes. L'albinisme partiel est assez courant, dû sans doute au manque de renouvellement et à la reproduction en petites populations dans les îles.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Cobb's Wren,
  • Chochín Malvinero,
  • Falklandzaunkönig,
  • falklandi ökörszem,
  • Cobbs Winterkoning,
  • Scricciolo di Cobb,
  • Falklandsgärdsmyg,
  • Falklandssmett,
  • oriešok falklandský,
  • střízlík falklandský,
  • Falklandgærdesmutte,
  • falklandinpeukaloinen,
  • cargolet de les Malvines,
  • strzyżyk falklandzki,
  • フォークランドミソサザイ,
  • 科氏鹪鹩,
  • 克布氏鷦鷯,

Voix chant et cris

Les troglodytes de Cobb ont un chant puissant. C'est un mélange de trilles rapides et de sifflements composés de notes rauques délivrées rapidement. Il dure environ deux secondes et il reprend après un intervalle régulier de 3 à 4 secondes. Le chant varie considérablement selon les individus : certains émettent un trille rudimentaire qu'ils répètent, d'autres produisent des chants élaborés et mélodieux qui durent 20 secondes sans discontinuer. Les troglodytes de Cobb chantent surtout pendant une période qui va de la fin du mois d'août jusqu'à février, mais des fragments de chants sont parfois audibles à la mi-avril. Le cri d'appel est un 'chiz' rauque et bourdonnant.

Habitat

Les troglodytes de Cobb résident habituellement dans les touffes de hautes herbes, et plus particulièrement dans les paradiochloa flabellata qui sont des plantes spécifiques des Falklands. Ces espèces végétales poussent en gros bouquets sur le littoral humide où elles atteignent jusqu' 2 mètres de hauteur et constituent une composante majeure du paysage. Cet habitat présente peu de sécurité pour les oiseaux car il est susceptible de subir des incendies et d'être piétiné. Pour cette raison, les troglodytes de Cobb s'installent parfois dans d'autres milieux à l'écart des hautes herbes, à condition que les prédateurs introduits dans l'île en soient absents.
Les troglodytes de Cobb vivent exclusivement aux Falklands, distantes à quelques 600 kilomètres du littoral argentin. En raison de la destruction partielle de son habitat et de la prolifération des prédateurs comme les rats noirs, ils sont à présent confinés dans les petites îles qui sont disséminées autour de l'archipel, y compris dans l'île isolée de Beauchêne, située à près de 50 kilomètres au sud des îles principales.

Comportement traits de caractère

Les troglodytes de Cobb sont familiers et assez confiants. Ils se nourrissent dans les herbes mais aussi dans les crevasses et sur les blocs de pierre. On l'aperçoit également sur les plages ou les algues et le varech sont balayés par les vagues.

Alimentationmode et régime

Leur façon de se nourrir au niveau de la ligne de marée est absolument unique, du moins en ce qui concerne les espèces de troglodytes. Les adultes se nourrissent principalement d'invertébrés qu'ils trouvent sous les pierres ou dans les algues en putréfaction. Néanmoins ils s'alimentent également avec des insectes terrestres et des graines herbeuses.

Reproduction nidification

Le nid, qui a la forme d'une noix de coco un peu évasée, possède une entrée qui pointe légèrement vers le haut. Il est construit principalement avec des longues herbes et des poils de phoque et il est abondamment garni de plumes. La plupart des nids sont situés à terre ou à faible hauteur, à 90 cm maximum au-dessus du sol. Ils sont dissimulés à la base des touffes d'herbes ou sous un bloc de pierre. Les oeufs sont au nombre de trois ou de quatre. Ils ont une couleur rosâtre avec de grosse taches rouges ou brun clair. La saison de nidification se déroule en septembre et en octobre. La ponte a lieu vers le 20 octobre. Les jeunes oiseaux naissent vers la fin du mois.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Troglodyte de CobbFiche créée le 29/10/2006 par
publiée le - modifiée le 2006-10-30 08:04:06 © 1996-2019 Oiseaux.net