Troglodyte tacheté

Campylorhynchus gularis - Spotted Wren

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Troglodytidés

  • Genre
    :

    Campylorhynchus

  • Espèce
    :

    gularis

Descripteur

Sclater, PL, 1861

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    :
Distribution

Distribution

Description de la famille

A une exception près, celle de notre Troglodyte mignon Troglodytes troglodytes, les Troglodytidés sont endémiques du continent américain. Ce sont des passereaux insectivores de petite taille. Leur plumage, dans des tons de gris et de brun, est discret. Ils possèdent un bec long et fin, et souve... lire la suite

Description identification

Troglodyte tacheté
adulte
Troglodyte tacheté
adulte

Il ressemble beaucoup au Troglodyte de Boucard, mais il s'en distingue par ses parties inférieures nettement moins marquées lorsqu'il est en plumage adulte. D'autre part, les deux oiseaux ont une aire de distribution différente. Le seul troglodyte du genre campylorhynchus qui possède une aire commune, est le Troglodyte des cactus, mais il est bien plus grand et les marques noires sur sa poitrine sont bien plus imposantes. Dans une partie très limitée du centre du Mexique, le nord du Michoacàn, le troglodyte tacheté croise également la route du troglodyte zèbré. Aucune confusion possible, les deux oiseaux sont totalement différents en plumage adulte.
L'adulte tacheté possède un capuchon châtain-brun. Les épaules et le dos sont brun roussâtre avec des marques transversales discontinues noir terne et chamois-blanc. Le croupion brun moyen porte de vagues barres brun sombre et chamois. Les épaules et les couvertures alaires affichent une teinte brun roussâtre avec des barres noir terne et chamois auxquelles viennent s'ajouter quelques stries latérales blanchâtres sur les épaules. Les primaires et les secondaires sont gris-brun terne avec une alternance de marques sombres et chamois sur les filets extérieurs, formant une barre bien marquée lorsque l'aile est fermée. La surface supérieure de la queue est gris-brun avec de nombreuses petites barres sombres. Le dessous des rectrices extérieures est noir brunâtre foncé, avec de larges extrémités gris-blanc.
Le sourcil est blanc chamoisé, les lores et la plage en arrière de l'oeil, brun moyen. Les couvertures auriculaires sont blanc chamoisé. Le menton, la gorge et la poitrine sont blanchâtres, le premier avec un étroit trait malaire sombre. La poitrine est recouverte de points circulaires noirs, plus nombreux sur les côtés que sur le partie centrale et se transformant en barres sur la partie latérale inférieure des flancs. Les flancs sont chamois-cannelle, le ventre et la zone anale chamois roussâtre sans marques. Le dessous de l'aile est chamois. L'iris affiche une teinte rouge, la mandibule supérieure est noir ou brun sombre. La mandibule inférieure est gris bleuâtre clair avec une base jaunâtre. Les pattes sont gris- ardoise.
Les juvéniles sont très différents. Leur capuchon brun terne ne porte pas de marques, alors que leur dos chamois roussâtre est recouvert d'une multitude de stries longitudinales sombres. Les barres sur l'aile fermée sont plus larges et plus visibles, le sourcil est plus épais et plus chamois-cannelle. Les parties inférieures affichent une couleur chamois clair sur le menton et sur la gorge, se nuançant de chamois-cannelle sur le ventre et sur les flancs, mais avec une absence totale de marques.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Spotted Wren,
  • Cucarachero Manchado,
  • Bartzaunkönig,
  • bajszos ökörszem,
  • Gevlekte Winterkoning,
  • Scricciolo macchiato,
  • Fläckgärdsmyg,
  • Eikesmett,
  • oriešok dúbravový,
  • střízlík skvrnitý,
  • Plettet Kaktussmutte,
  • täpläpeukaloinen,
  • cargolet pigallat,
  • strzyż dębowy,
  • Мексиканский кактусовый крапивник,
  • メキシコサボテンミソサザイ,
  • 斑曲嘴鹪鹩,
  • 點斑曲嘴鷦鷯,

Voix chant et cris

Le chant est une série de notes rauques et vrombissantes qui sont exécutées à des vitesses différentes. Il peut être également une suite de notes glougloutantes, à peine plus musicales. Le cri est un 'cheh-cheh-cheht', bourru, sec et plutôt tranquille mais il peut consister aussi en une série plus longues de notes émises sur le ton de la protestation et du bavardage.

Habitat

Son habitat est très varié, mais on le trouve en priorité dans les zones boisées de chênes ou dans les forêts mixtes de pins et de chênes. On le trouve également dans les parcelles où se mèlent les cactus tuna et les arbustes légumineux. Dans la partie nord de son aire de distribution, à Sonora, il est présent sur des versants rocailleux couverts de palmiers. Bien que le territoire du Troglodyte des cactus et celui du troglodyte tacheté se chevauchent en grande partie, les deux oiseaux occupent rarement le même habitat, ce dernier marquant une nette préférence pour les zones de végétation plus dense. Le troglodyte tacheté est endémique du Mexique où il occupe deux aires disjointes. Dans l'ouest du pays, il occupe la Sierra Madre Occidentale, de la frontière des Etats-Unis pratiquement jusqu'au Rio Balsa et Mexico, occupant le sud-est de Sonora, l'ouest de Durango, le nord de Michoacan et l'ouest de Mexico. Dans la partie est du Pays, l'aire qu'il occupe dans la Sierra Madre Orientale est plus réduite. Elle commence dans le sud-ouest de Tamaulipas et s'achève dans les états de San Luis Potosi et Hidalgo. Le troglodyte tacheté habite à des altitudes qui varient de 800 à 2500 mètres, localement jusqu'à 3000 mètres dans Colima.

Comportement traits de caractère

Il est actif et facile à observer, comme la plupart des troglodytes du genre campylorhynchus. Il recherche habituellement sa nourriture sur le sol ou à proximité, fouillant dans les fissures d'écorce ou dans les crevasses de rochers. Occasionnellement, il prospecte plus haut dans les sapins, jusqu'à 15 mètres au-dessus du sol. Sa quête de nourriture peut également le mener jusqu'aux chaumes de maïs ou jusqu'à la limite des champs, mais à une distance pas très éloignée du couvert. Le bec du troglodyte tacheté est plus court et plus trapu que celui de certains consommateurs spécialistes des épiphytes comme le Troglodyte zoné. Cet inconvénient mineur n'empêche pas le troglodyte tacheté de fréquenter assiduement les bouquets de ces plantes. Les troglodytes tachetés se regroupent généralement en petites bandes de 4 à 6 oiseaux, jamais plus de 10. Ces bandes défendent collectivement un territoire qui s'étend sur une superficie de plus de 20 hectares, qui est nettement plus étendu que celui du Troglodyte de Boucard.

Alimentationmode et régime

On possède peu d'informations. Son régime est sans doute similaire à celui des oiseaux du même genre qui vivent dans le même type d'habitat. Il est vraisemblablement composé d'invertébrés et d'une grande part de matières végétales que l'on retrouve surtout sous la forme de graines de cactus. Il a été observé capturant de petits lézards.

Reproduction nidification

Peu de renseignements ont été publiés. Le nid est assez semblable d'aspect à celui du Troglodyte des cactus. A Sonora, il a été localisé sous les feuilles d'un palmier mort. A ce jour les oeufs n'ont jamais été décrits, la durée d'incubation et de séjour au nid sont inconnus. Néanmoins, si l'on tient compte du nombre de jeunes qui prennent leur envol, on sait que la ponte peut contenir jusqu'à 4 oeufs. Dans la province de Sonora, la saison de nidification se déroule en juin et en juillet. Les nids de troglodytes tachetés sont parfois parasités par le Vacher à tête brune (molothrus ater).

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Troglodyte tachetéFiche créée le 26/12/2006 par
publiée le - modifiée le 2006-12-26 14:00:31 © 1996-2019 Oiseaux.net