Trogon de Cuba

Priotelus temnurus - Cuban Trogon

Systématique
  • Ordre
    :

    Trogoniformes

  • Famille
    :

    Trogonidés

  • Genre
    :

    Priotelus

  • Espèce
    :

    temnurus

Descripteur

Temminck, 1825

Biométrie
  • Taille
    : 25 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 58 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le trogon de Cuba est, comme tous les trogons un oiseau multicolore, mais de là à trouver un oiseau aux couleurs du pays résident, bleu-blanc-rouge, c'est plus rare ! Priotelus temnurus est l'oiseau national de Cuba et nos amis hispanisants ont trouvé un nom plus chantant : Trogon tocororo, en hommage à son chant. Mesurant 25 cm, le dimorphisme est peu marqué, le trogon de Cuba a le front, la calotte et la nuque bleu foncé aux reflets violets, les parotiques sont noires et un trait loral noir assez épais relie l'œil rouge à un très beau bec également rouge, la mandibule supérieure étant nettement colorée de noir. Une caractéristique de l'espèce est la présence de plumes blanc-gris très fines en arrière de l'œil, la gorge est blanche et les plumes de cette dernière sont un peu plus longues, donnant un air "hirsute" à l'oiseau lorsqu'il y a du vent. La poitrine devient blanc-gris avec un aspect légèrement duveteux, une bande blanche très fine sépare la poitrine du ventre vermillon. Le manteau, le dos et le croupion sont verts avec de profonds reflets bronze, avec une certaine lumière l'oiseau apparaît doré ou cuivré sur le dos. Les scapulaires ont la même couleur, parfois plus marquée de nuances bronze, les moyennes couvertures vert foncé ont les extrémités blanches, les grandes couvertures ont aussi cette couleur verte avec un fin liseré bleu foncé aux émarginations, les extrémités de ces couvertures étant blanches. L'alule est marquée de longs traits blanc et noir alors que les couvertures primaires sont blanches avec des extrémités noires. Les rémiges primaires sont marquées verticalement de longs traits blancs avec des émarginations noires, la partie basse de ces rémiges ainsi que les secondaires étant barrées de larges traits noirs horizontaux. La main et les tertiaires sont noires, tâchetées de quelques traits blancs à la base de ces dernières. La queue est exceptionnelle dans sa forme et ses couleurs : divisée en trois parties comme un drapé découpé aux ciseaux ou les ailes d'un cerf-volant, les rectrices inférieures sont blanches avec une pointe noire, tandis que les rectrices supérieures ont les teintes de l'arc-en-ciel, bleu violacé sur les plumes extérieures pour se teinter de vert brillant vers le centre et enfin finir en cuivre doré en son centre. Le trogon de Cuba étant très aimable et toujours perché, vous montrera donc son extraordinaire queue aussi bien de face que de dos ! La femelle est légèrement plus petite avec un ventre un peu plus pâle que son compagnon. Les tarses sont marron foncé et peu visibles. Les juvéniles sont plus ternes que leurs parents, la tête est verte et n'a pas encore de coloration bleue, les couvertures sont plus vertes et moins marquées de points noir et blanc, le rouge vif des parents n'apparaîtra que plus tard, la queue est moins découpée et les rectrices inférieures sont rose terne plutôt que blanches. Deux ssp sont reconnues : Priotelus temnurus temnurus qui est la race nominale, présente sur toute l'île de Cuba et ssp Priotelus temnurus vescus exclusivement sur l'île de Los Pinos au sud-ouest de Cuba, de taille plus petite, au ventre rouge pâle et au bec plus fort.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Priotelus temnurus temnurus (Cuba)
  • Priotelus temnurus vescus (Isle of Pines)

Noms étrangers

  • Cuban Trogon,
  • Trogón Tocororo,
  • Kubatrogon,
  • kubai trogon,
  • Cubaanse Trogon,
  • Trogone di Cuba,
  • Kubatrogon,
  • Kvasthaletrogon,
  • tokororo dôverčivý,
  • trogon kubánský,
  • Cubatrogon,
  • kuubantrogoni,
  • trogon de Cuba,
  • pilik czerwonodzioby,
  • Кубинский трогон,
  • キューバキヌバネドリ,
  • 古巴咬鹃,
  • 古巴咬鵑,

Voix chant et cris

Un chant souriant : "toco-toco-tocoro-tocoro" répété à intervalles réguliers. Lance également un "krr-krr-krr-krr" très rapide à tonalité assez basse qui est difficile à localiser.

Habitat

On trouvera le trogon de Cuba dans tous les types de forêt de l'île, et souvent dans les pinèdes, près des marais et des rivières et à toutes les altitudes mais il préférera rester en hauteur.

Comportement traits de caractère

Son activité est uniquement sédentaire, aucune migration observée.

Alimentation mode et régime

Se nourrit de fruits, baies et bourgeons, il sera insectivore à l'occasion et peut plonger sur les insectes depuis une branche mais il peut également chasser en vol.

Reproduction nidification

Période de nidification de mai à août. Comme tous les trogons, il va rechercher des trous ou excavations dans des arbres à 5 m de hauteur ou utilisera des anciens nids de picidés. La couvée est de 3 à 4 œufs, mais on a peu d'informations sur la reproduction du trogon de Cuba.

Distribution

Exclusivement à Cuba.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

LC. Est probablement moins en danger que son cousin le Trogon damoiseau sur l'île voisine d'Haïti et de République Dominicaine. Cependant la ssp Priotelus temnurus vescus semble diminuer sur l'île des Pins.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 23/06/2013 par Anne et Gabriel Leboff © 1996-2017 Oiseaux.net