Trogon de Malabar

Harpactes fasciatus - Malabar Trogon

Systématique
  • Ordre
    :

    Trogoniformes

  • Famille
    :

    Trogonidés

  • Genre
    :

    Harpactes

  • Espèce
    :

    fasciatus

Descripteur

Pennant, 1769

Biométrie
  • Taille
    : 30 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 62 à 64 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le trogon de Malabar doit son nom à la côte indienne située entre Goa et la pointe de Comorin à l'extrême sud de l'Inde, le nom scientifique de sa sous-famille Harpactes vient probablement du grec harpax qui signifie rapace, ravisseur ou voleur, fasciatus étant un mot latin se traduisant par rayé, le bandit rayé ? Le nom scientifique reste assez énigmatique, notre trogon de Malabar étant assez éloigné d'un rapace, son régime alimentaire majoritairement carnivore et insectivore peut peut-être justifier le nom ? Le dimorphisme est très marqué, mesurant 30 cm, le mâle a la tête, calotte, nuque et gorge d'une même couleur anthracite, le bec est bleu-cobalt avec une pointe noire sur les deux mandibules. L'iris marron foncé est entouré d'un large cercle orbital du même bleu que le bec, ce cercle est un peu plus large sur la partie arrière de l'œil,et surtout la marque distinctive de ce trogon de Malabar, une bande de peau également bleu qui vient souligner l'œil et lui donne un sourire étrange. Une bande blanche très nette sépare la poitrine anthracite du ventre rouge-carmin, le manteau est brun-roux et le dos nuancé chamois-or, l'oiseau est moins spectaculaire de dos mais la palette de couleurs est d'une finesse extrême dans les tons brun-roux. Les scapulaires de la même couleur que le manteau contrastent avec les couvertures noires vermiculées horizontalement de fines vagues blanches, les rémiges sont noires et présentent des émarginations blanches très nettes. Les rectrices inférieures sont à leur base noires et blanches sur la majeure partie de leur surface ; en général l'oiseau présente une queue blanche barrée d'un trait noir à son extrémité lorsque l'oiseau est vu de face. Les rectrices supérieures sont brun-roux et également soulignées de noir à leur extrémité. Madame n'est pas en reste mais d'une élégance plus discrète, la tête, la nuque et la poitrine sont brun-olive clair et le même bleu-cobalt, peut-être un peu plus clair, teinte le cercle orbital ainsi que le bec à la pointe noire, le même trait de peau bleu souligne l'œil. Une marque blanche diffuse sépare la poitrine du ventre jaune d'or, le manteau est chamois, le dos se rapproche de la teinte jaune d'or du ventre, les couvertures inspireront les artistes avec des vermiculures horizontales chamois sur fond brun foncé. Les rémiges sont noires et soulignées de blanc aux émarginations. Les rectrices inférieures blanches montrent des bases noires qui peuvent présenter un trait noir en leur milieu, les rectrices supérieures sont brun-roux clair et barrées de noir à leur extrémité. Suprême coquetterie chez les deux sexes, les tarses bleus qui se marient parfaitement avec le bec et l'œil ! Les juvéniles ressemblent à leur mère, la poitrine et le ventre sont chamois clair, les couvertures sont légèrement vermiculées brun et jaune clair, les jeunes mâles n'ayant pas encore leurs couvertures noires et blanches. Deux ssp sont reconnues, fasciatus, uniquement au Sri-Lanka qui donne son nom à l'espèce nominale décrite précédemment et malabaricus, en Inde, qui a la tête noire et qui est un peu plus grand avec notamment une queue plus longue.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Harpactes fasciatus malabaricus (w and s India)
  • Harpactes fasciatus legerli (c India)
  • Harpactes fasciatus fasciatus (Sri Lanka)

Noms étrangers

  • Malabar Trogon,
  • Trogón Malabar,
  • Malabartrogon,
  • malabári malájtrogon,
  • Malabartrogon,
  • Trogone del Malabar,
  • Malabartrogon,
  • Hindutrogon,
  • dravčík pásikavý,
  • trogon malabarský,
  • Malabartrogon,
  • intiantrogoni,
  • trogon de l'Índia,
  • sędzioł malabarski,
  • Малабарский азиатский трогон,
  • インドキヌバネドリ,
  • 黑头咬鹃,
  • 馬拉巴黑頭咬鵑,

Voix chant et cris

Trogon de Malabar

Un "kyaeeu-kyaeeu" qui vient de la gorge et roule, le démarrage est assez guttural et finit haut. On retrouve ces sons roulants dans les cris d'alarme "krrr-krrr". Souvent les cris et les appels sont accompagnés d'un balancement vertical de la queue.

Habitat

Le trogon de Malabar, même si on peut le voir le long de la côte est de l'Inde à moyenne élévation, reste plutôt en altitude, on le trouve au centre du Sri-Lanka entre 1 500 et 2 000 m ou dans le district de Nilgiris, dans l'état du Tamilnadu à 2 000 m. Il aime les forêts primaires et les forêts secondaires à feuillage persistant. Lorsqu'il se trouve dans des forêts à feuilles caduques, ce sera toujours avec un climat très humide. On l'observe souvent au milieu des bambouseraies. Dans le Kerala, il est vu dans les plantations de tek ou de mahogany.

Comportement traits de caractère

Sédentaire, il est considéré comme partiellement migrant autour de Bombay entre novembre et mars.

Alimentation mode et régime

Plutôt insectivore (chenilles, papillons, coléoptères et tous types d'insectes),il consomme aussi petits amphibiens et reptiles. Il va chasser au crépuscule, parfois en petits groupes de 4 individus ou plus, depuis un perchoir et peut attraper ses proies en vol. Il variera également son régime de fruits et baies.

Reproduction nidification

De février à juin en Inde et de mars à mai au Sri-Lanka, le nid est situé au sein de forêts denses. Le trogon de Malabar fera son nid dans un trou d'arbre mort à une hauteur de 3 à 6 m, la couvée est de 2 à 4 œufs. On a malheureusement très peu d'informations sur la couvaison et sa durée, on pense que le couple couve en alternance.

Distribution

Ssp fasciatus uniquement au Sri-Lanka, ssp malabaricus en Inde (dans les Ghats Occidentaux du cap Comorin à l'extrême sud de l'Inde, dans les états du Tamilnadu et du Kerala en remontant jusqu'à Bombay). Une autre "poche" est propice à l'observation du trogon de Malabar : les Ghats Orientaux du sud du Bengale jusqu'au nord de l'Andhra Pradesh.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

LC, il est considéré comme assez commun en Inde mais il souffre de l'expansion démographique et de la déforestation. Un des principaux bastions où il prospère est le Thattakad Bird Sanctuary dans l'état du Kerala. Au Sri-Lanka les réserves le préserve et sa population reste stable.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 13/10/2013 par Anne et Gabriel Leboff © 1996-2018 Oiseaux.net