Trogon de Sumatra

Apalharpactes mackloti - Sumatran Trogon

Systématique
  • Ordre
    :

    Trogoniformes

  • Famille
    :

    Trogonidés

  • Genre
    :

    Apalharpactes

  • Espèce
    :

    mackloti

Descripteur

Müller, S, 1836

Biométrie
  • Taille
    : 30 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Apalharpactes mackloti, son nom scientifique commence par une contraction des deux gènes Apaloderma (trogons d'Afrique) et harpactes (trogons d'Asie). C'est Salomon Muller, ornithologue allemand (1804-1864) qui le découvrit en 1835 et le baptisa ainsi en hommage à son ami Heinrich Christian Macklot avec qui il voyagea dans les îles de la Sonde. Le Trogon de Sumatra est très proche du trogon de Java avec qui il forme le genre Apalharpactes, ce sont les seuls trogons asiatiques présentant des teintes "métalliques". Le trogon de Sumatra mesure 30 cm et exceptionnellement le dimorphisme, généralement très marqué chez la majorité des trogons, ne l'est pas pour cette espèce. Le mâle a le bec rouge-vermillon, prolongé par une excroissance de peau bleu-vert qui souligne l'œil, le cercle orbital est très large et d'une couleur bleu-cobalt immanquable, l'iris est marron foncé. Le front, la calotte et la nuque sont brun-gris, nuancés de vert-olive, cette coloration va s'étendre sur la poitrine et entourer la gorge qui est d'un magnifique jaune clair qui teinte tout le ventre. Le manteau, les scapulaires et le haut du dos sont verts avec des reflets bleu-métallique et une curieuse ceinture marron barre le dos jusqu'au croupion vert. Les couvertures noires présentent des vermiculures horizontales jaune pâle assez larges, les rémiges noires sont bordées de blanc aux émarginations, les trois paires de rectrices externes ont une teinte bleu-gris métallique et sont encadrées de blanc sur les bords ; les rectrices centrales sont bleu-vert métallisé et apparaissent souvent bleues avec la lumière. La femelle est très semblable à son compagnon, elle n'a pas de ceinture dorsale marron et les couvertures sont plus vert foncé que noires, les vermiculures étant plutôt brun-chamois que jaunes. Les juvéniles ont une teinte brun-gris très foncée avec quelques plumes bleu-vert sur le dos, le ventre est brun-cannelle parsemé de plumes blanches, les scapulaires et les couvertures sont également vermiculées brun et blanc ; les rectrices externes sont noires et largement marquées de blanc aux extrémités, le bec est marron.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Sumatran Trogon,
  • Trogón de Sumatra,
  • Macklottrogon,
  • szumátrai trogon,
  • Macklots Trogon,
  • Trogone di Sumatra,
  • Sumatratrogon,
  • Sumatratrogon,
  • dravčík sumatranský,
  • trogon sumaterský,
  • Sumatratrogon,
  • trogon de Sumatra,
  • sędzioł sumatrzański,
  • Суматранский азиатский трогон,
  • Luntur sumatera,
  • 苏门答腊咬鹃,
  • 蘇門答臘藍尾咬鵑,

Voix chant et cris

Un chant enroué du type "chierr-chierr" prolongé parfois d'un "turrr" très similaire au chant lancé par le trogon de Java. Le trogon de Sumatra se distingue cependant par un second chant perché très haut : "wiwi...wherr-uu" qui lui est propre.

Habitat

Le trogon de Sumatra navigue entre 750 m et 2 500 m dans les bas étages des forêts montagneuses équatoriales.

Comportement traits de caractère

Uniquement sédentaire.

Alimentation mode et régime

Principalement insectivore, chenilles, orthoptères, phasmes, coléoptères, petits lézards et occasionnellement des fruits.

Reproduction nidification

Il n'y a aucune information sur la reproduction du trogon de Sumatra, seule observation connue : un nid avec deux œufs dans une excavation d'arbre fin mars 1988 dans le parc de Kerinci. Les immatures sont en général vus en mai et juin et on ne sait rien sur l'élevage des petits.

Distribution

Uniquement en Indonésie sur l'île de Sumatra et notamment au sein du Kerinci Seblat National Park.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

LC, le trogon de Sumatra est très mal connu et il n'a pas été étudié, il est souvent considéré comme un trogon "commun" à Sumatra et est fréquemment observé dans le Kerinci Seblat National Park, au centre de l'île. La déforestation et la pression démographique sont ses principaux ennemis.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Trogon de SumatraFiche créée le 04/12/2013 par Anne et Gabriel Leboff © 1996-2018 Oiseaux.net