Zostérops de la Réunion

Zosterops olivaceus - Reunion Olive White-eye

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Zostéropidés

  • Genre
    :

    Zosterops

  • Espèce
    :

    olivaceus

Descripteur

Linnaeus, 1766

Biométrie
  • Taille
    : 11 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Deux zostérops sont présents à la Réunion parmi les 84 espèces qui existent à travers le monde, les deux sont endémiques. Il s'agit ici du zostérops de la Réunion que les locaux surnomment Zoizo vert. En effet, il diffère du zostérops gris de la Réunion par la couleur verte qui part de la nuque, s'étend jusqu'aux côtés du cou et descend jusqu'à la queue. Les rémiges et rectrices sont elles plus foncées mais ont de légers liserés vert jaunâtre rappelant la couleur du dessus de l'oiseau. Le zostérops de la Réunion se fait également appelé Zoizo lunette du fait de son cercle orbital blanc immaculé, commun à presque tous les membres de la famille des zostéropidés. Le front et les lores sont noirs. Les parotiques grises. La gorge et la poitrine sont également grises. Les flancs et le bas ventre sont chamois avec du jaune au milieu du ventre. Enfin le menton est jaune. L'iris de l'oiseau est marron. Le bec fin incurvé et les pattes sont sombres. Il n'y a pas de dimorphisme sexuel chez cette espèce. Le juvénile ne possède pas de cercle orbital blanc.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Reunion Olive White-eye,
  • Anteojitos de Reunión,
  • Olivbrillenvogel,
  • olajzöld pápaszemesmadár,
  • Réunionbrilvogel,
  • Occhialino di Reunion,
  • Réunionglasögonfågel,
  • Grønngumpbrillefugl,
  • okánik olivový,
  • kruhoočko olivové,
  • Réunionbrillefugl,
  • reunioninrilli,
  • zostèrops de l'illa de la Reunió,
  • szlarnik krzywodzioby,
  • Оливковая белоглазка,
  • レユニオンメジロ,
  • 橄揽绣眼鸟,
  • 留尼旺橄綠繡眼,

Voix chant et cris

Le chant du zostérops de la Réunion est un bref sifflement monosyllabique. L'appel de contact habituel de l'oiseau isolé est "tsip" ou une série de "tu-tu-tu". Une série de "tchip-tchipt-tchip" est utilisée lors de situations agressives ou pendant une période d'excitation.

Habitat

Le zostérops de la Réunion est un oiseau forestier, il fréquente la forêt pluviale de moyenne et haute altitude jusqu'à 2 500 mètres. Il est visible dans tout le Parc National de la Réunion et dans la forêt de Bélouve. En hiver il se déplace plus bas dans la végétation exotique. Il est plus facile de le rencontrer près des zones fleuries ou autour des cultures d'agrumes.

Comportement traits de caractère

Le zostérops de la Réunion est un oiseau connu pour son asociabilité. Pourtant on le rencontre facilement par petits groupes participant aux rondes d'oiseaux en compagnie du zostérops gris de la Réunion, autre espèce endémique. Pour se nourrir il se déplace d'arbres en arbres en poussant de petits cris aigus, principalement dans les Hypericum lanceolatum, millepertuis arborescent indigène de la Réunion. Il aspire le nectar de ces fleurs grâce à son bec fin et incurvé. Il approche les fleurs de face ou sur le côté en perçant la base de la fleur. Il lui arrive de déchiqueter les feuilles de Solanum mauritianum, appelé localement bringellier marron ou tabac marron mais on ne sait pour quelle raison.
Le vol : Le zostérops de la Réunion possède un vol direct.

Alimentation mode et régime

Zostérops de la Réunion
adulte

Le zostérops de la Réunion est un oiseau nectarivore. C'est l'essentiel de sa nourriture, même si parfois il peut se nourrir de petits insectes et de fruits.

Reproduction nidification

Le zostérops de la Réunion est monogame. Il se reproduit durant l'été austral. Le nid en forme de coupe est construit au bout d'une branche horizontale ou dans une fourche à 1 ou 2 mètres du sol. L'extérieur du nid, entre 70 et 75 mm, est fait de fines brindilles, l'intérieur d'un diamètre de 40 à 45 mm est tapissé de mousse et de duvet. La femelle dépose deux œufs bleu pâle.

Distribution

Le zostérops de la Réunion ne se rencontre que sur cette île où il est commun en altitude.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Le zostérops de la Réunion n'est globalement pas menacé, mais il est difficile d'établir une tendance parce qu'on ne connaît pas aujourd'hui les impacts de la modification des habitats sur cette espèce. Endémique de La Réunion il est protégé par l'arrêté ministériel du 17 février 1989. La chasse, la capture ou la vente sont totalement interdites et sont considérées comme un délit passible d'une peine de prison et d'une forte amende.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 03/11/2015 par Nathalie Santa Maria © 1996-2017 Oiseaux.net