Bruant des roseaux

Emberiza schoeniclus - Common Reed Bunting

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Emberizidés

  • Genre
    :

    Emberiza

  • Espèce
    :

    schoeniclus

Descripteur

Linnaeus, 1758

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : 23 à 25 cm.
  • Poids
    : 16 à 25 g
Longévité

11 ans

Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Emberizidés sont une petite famille de petits passereaux de l'ancien monde riche d'un genre, le genre Emberiza, fort de 44 espèces. Ils montrent, sauf exception, un dimorphisme sexuel, avec les mâles plus colorés que les femelles. Le brun est la teinte dominante, mais pas exclusive, des pa... lire la suite

Description identification

Bruant des roseaux
♂ adulte plum. nuptial
Bruant des roseaux
♀ adulte

Le Bruant des roseaux est un bruant de taille assez petite, nettement inférieure à celle du Bruant jaune par exemple. Il est très lié aux zones humides. Il a une vaste répartition et 19 sous-espèces sont actuellement répertoriées. Je ne décrirai que la sous-espèce nominale schoeniclus qui occupe l'Europe.
Le mâle adulte nuptial se reconnaît instantanément à sa tête noire marquée de traits sous-mustaciens blancs de chaque côté du bec. La gorge noire s'élargit en bavette noire qui pointe vers le bas sur la poitrine. Sur la nuque et les côtés du cou, un large demi-collier blanc rejoint les sous-moustaches. On note également une caractéristique comportementale qui aide surtout à l'identification des femelles et des jeunes, à savoir des mouvement nerveux de la queue presque incessants quand l'oiseau est actif. Il étale et referme sa queue comme si c'était un tic, exhibant au passage le blanc des rectrices externes. Le manteau est brun chamois avec de fortes stries noirâtres. Les scapulaires et les couvertures alaires sont très marquées de roux. Le dos et le croupion sont gris et striés de brun. Les rémiges et les rectrices sont brun noirâtre, à l'exception des rectrices centrales qui sont concolores au dos. Les deux paires externes de rectrices montrent beaucoup de blanc. Les parties inférieures sont blanches et striées de noirâtre sur les flancs. L'oeil est sombre, le bec noir et les pattes rosâtres.
La femelle adulte diffère du mâle par la tête et les parties inférieures. Le reste est identique. La tête montre une alternance de bandes brunes et blanchâtres. La calotte et les couvertures auriculaires sont brun châtain, ces dernières plus ou moins marquées de brun noir et soulignées par d'épaisses moustaches brun noir. Entre les deux, un large sourcil blanchâtre prend place. On retrouve les deux traits sous-mustaciens blancs du mâle, soulignés par des traits malaires noirâtres et limités par deux taches noires au bas du cou. La gorge est blanche. Les parties inférieures sont blanc roussâtre et striées finement de brun sur la poitrine et les flancs.
Le mâle adulte en hiver ressemble à une femelle car les plumes noires de la tête ont une large bordure brun gris qui masque le noir qui n'apparaitra qu'avec l'usure du plumage. On le distingue à son collier plus marqué, à ses parties inférieures plus pâles et aux taches noires qui ne manquent pas d'apparaître tôt ou tard dans les futures zones noires.
Le juvénile se reconnait à son plumage neuf, à ses rectrices pointues et aux parties inférieures plus rousses et plus striées que chez la femelle. Les oiseaux de premier hiver se distinguent difficilement des adultes en hiver. Le meilleur critère est la queue aux rectrices externes pointues si pas trop usées.

Indications subspécifiques 19 sous-espèces

  • Emberiza schoeniclus schoeniclus (w, n and nc Europe to n European Russia)
  • Emberiza schoeniclus lusitanica (nw Spain and Portugal)
  • Emberiza schoeniclus passerina (nw Siberia)
  • Emberiza schoeniclus parvirostris (c Siberia)
  • Emberiza schoeniclus pyrrhulina (sc Siberia and ne Mongolia to Kamchatka Pen., Kuril Is. n Japan and ne China)
  • Emberiza schoeniclus pallidior (sw Siberia and n Kazakhstan)
  • Emberiza schoeniclus stresemanni (e Austria, Hungary, n Serbia and nw Romania)
  • Emberiza schoeniclus ukrainae (Moldavia and Ukraine to c European Russia)
  • Emberiza schoeniclus incognita (se European Russia to nw, c and ne Kazakhstan)
  • Emberiza schoeniclus witherbyi (Spain. except nw. , s France, Sardinia, Balearic Is. and Morocco)
  • Emberiza schoeniclus intermedia (Italy and the Adriatic coast to Albania)
  • Emberiza schoeniclus tschusii (Bulgaria, Romania and the n Black Sea region)
  • Emberiza schoeniclus reiseri (se Albania, nw Greece, Macedonia and w and c Turkey)
  • Emberiza schoeniclus caspia (e Turkey, the Caucasus and n Iran)
  • Emberiza schoeniclus korejewi (sw and e Iran, s Turkmenistan)
  • Emberiza schoeniclus pyrrhuloides (w Kazakhstan to se Kazakhstan)
  • Emberiza schoeniclus harterti (e Kazakhstan to c Mongolia and nw China)
  • Emberiza schoeniclus centralasiae (w China)
  • Emberiza schoeniclus zaidamensis (wc China)

Noms étrangers

  • Common Reed Bunting,
  • Escribano Palustre,
  • Escrevedeira-dos-caniços,
  • Rohrammer,
  • Nádi sármány,
  • Rietgors,
  • Migliarino di palude,
  • Sävsparv,
  • Sivspurv,
  • strnádka trstinová,
  • strnad rákosní,
  • Rørspurv,
  • pajusirkku,
  • repicatalons,
  • Seftittlingur,
  • potrzos (zwyczajny),
  • niedru stērste, svilsprāklītis,
  • trstni strnad,
  • Камышовая овсянка,
  • オオジュリン,
  • 芦鹀,
  • 蘆鵐,

Voix chant et cris

Bruant des roseaux
♂ adulte plum. nuptial

Le chant du Bruant des roseaux consiste en l'émission de quelques notes simplistes et monotones. Il existe autant de chants différents que de chanteurs mais le rythme et la sonorité des notes sont typiques, surtout associés à un milieu palustre. Un exemple "tchru tsitsi tsritsritsu".
Il possède deux cris commun, un "tsiii" aigu et incisif, et un "tju" doux et mélancolique.

Habitat

Bruant des roseaux
♂ adulte

Le Bruant des roseaux en période de reproduction recherche le bord des eaux courantes ou dormantes et les zones marécageuses et humides associées.

On le trouve ainsi dans la roselière au sens large (phragmitaie, joncaie, cariçaie,...), également dans les hautes herbes et mégaphorbiaie sur sol humide et friches humides. En Sibérie, il apprécie la saulaie basse. Il fuit les milieux fermés de type forestier.
En migration et en période hivernale, il fréquente les mêmes milieux, mais en plus les prairies et champs humides, y compris loin de l'eau, et des milieux plus anthropisés comme les bassins de lagunages, les tas de fumiers, etc.

Comportement traits de caractère

Bruant des roseaux
♂ adulte plum. transition

Espèce sédentaire en France. Dans certaines roselières, le Bruant des roseaux est le passereau le plus commun et ne se gêne pas pour le faire savoir ! Dans ces cas, l'ambiance sonore des marais est bien dominée par son chant lancé à longueur de journée.

Bruant des roseaux
♂ adulte plum. nuptial
En évidence sur un phragmite ou une branche d'arbuste pour chanter, il étale largement sa queue et met ainsi en évidence les bords blancs contrastant avec la partie centrale sombre.
En période postnuptiale (lors de la migration et en hivernage), il peut former des dortoirs parfois importants de plusieurs centaines voire plusieurs milliers d'individus en roselière. Son grégarisme contraste alors avec sa territorialité en saison de reproduction.

Vol

Bruant des roseaux

Ce bruant alterne des séries de battements rapides et énergiques avec de brèves phases "ailes fermées", d'où un vol onduleux. Pour l'identification en vol, il faut être attentif à la silhouette, au vol et surtout au "tsiii" émis régulièrement. Ses ailes relativement courtes sont adaptées aux déplacements dans le végétation palustre.

Alimentationmode et régime

Bruant des roseaux
♂ 1ère année

Le Bruant des roseaux est insectivore et granivore, comme tous les bruants, insectivore à la belle saison pour profiter de la profusion en invertébrés de toutes sortes et en nourrir les jeunes, granivore à la mauvaise saison pour profiter de l'abondance des graines tombées au sol où il recherche sa nourriture en progressant par petits bonds.

Bruant des roseaux
♀ adulte

Pour se faire une idée de la diversité des proies, il suffit de regarder les photos de la galerie. Les graines consommées sont surtout des graines de plantes herbacées, particulièrement de poacées et cypéracées, mais à l'occasion il peut manger des graines d'arbres, aulnes, épicéas,...

Reproduction nidification

Bruant des roseaux
♀ adulte plum. nuptial

La saison de reproduction varie beaucoup selon la latitude. En Europe de l'Ouest tempérée, elle commence en avril et se poursuit jusqu'en août, laissant place à 2 voire 3 nichées successives.

Bruant des roseaux
adulte
En revanche, en Sibérie et en Mongolie, la reproduction se déroule sur juin et juillet et il n'y a pas de temps pour une seconde nichée.
Le mâle affirme son territoire par le chant, émis inlassablement à longueur de jour, tandis que la femelle s'occupe de la nidification. Elle construit le nid au sol ou près du sol dans un fouillis végétal, des phragmites secs couchés, une touffe dense ou encore au pied d'un buisson. Le nid est fait de brindilles, de tiges et feuilles sèches de plantes palustres auxquelles elle ajoute de la mousse. Elle soigne la coupe en la tapissant d'extraits de panicules de phragmites, de radicelles, de brin de mousse et de poils. Elle y pond 4 à 5 oeufs beiges vaguement tachés de gris et fortement marqués de taches noirâtres irrégulières dont certaines linéaires. L'incubation est assurée par les deux adultes pendant 12-13 jours. Les jeunes sont nourris au nid par le couple pendant 9 à 12 jours. Les parents s'en occuperont encore pendant quelques jours mais le cas échéant, la femelle commencera ses recherches pour une seconde nidification.

Distribution

Bruant des roseaux
♂ adulte plum. internuptial

Le Bruant des roseaux est un oiseau des latitudes tempérées et boréales, présent sur la longueur du continent eurasiatique, des Îles britanniques au Kamtchatka. 19 sous-espèces se partagent ce vaste espace. Il est rare et localisé dans le biome méditerranéen (Espagne, sud de la France et de l'Italie, Grèce...). La limite sud de l'aire passe par le sud de la Mer Caspienne, le sud de l'Asie centrale, le NW et le NE de la Chine.
Les oiseaux du nord de l'aire sont migrateurs et viennent hiverner au sud, en Europe tempérée, dans le NW de l'Afrique, sur la bordure nord de la Méditerranée, descendant jusqu'au Golfe persique, à la Mer d'Arabie, à la Mer de Chine et au Japon.

Menaces - protection

Bruant des roseaux
♂ adulte plum. transition
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce est commune dans son habitat et non menacée globalement. Néanmoins, un déclin a été noté en Europe au cours des dernières décennies du 20e siècle. Espèce à surveiller donc.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Bruant des roseauxFiche créée le 01/12/2020 par
publiée le - modifiée le 01-12-2020
© 1996-2021 Oiseaux.net