Bienvenue sur le portail ornithologique Oiseaux.net

  • Des milliers de documents d'accès facile à votre disposition. Que vous soyez ornithologue débutant ou confirmé, vous trouverez certainement dans nos pages de quoi satisfaire votre curiosité, apprendre à identifier les espèces, mieux connaître leurs caractéristiques et leurs comportements, ...
  • Accédez aux pages "espèces" par le biais des listes (oiseaux de France, d'Europe ou du monde) pour lesquelles vous pouvez choisir un classement alphabétique ou systématique.
  • Donnez un nom à un oiseau en utilisant notre moteur d'aide à l'identification.
  • Consultez de nombreux articles, jeux, livres.
  • Posez vos questions ou partagez votre expérience sur notre forum.

Les dernières fiches

  • Anserelle naine

    L'Anserelle naine est un petit Anatidé (30-35 cm, pour moins de 300 g), facilement reconnaissable à sa face blanche, la partie visible de ses parties inférieures rousse et son dos vert sombre. Le mâle adulte nuptial se distingue surtout à sa face entièrement blanc pur, son bec orange vif muni d'un onglet noir et à l'arrière de la tête et du cou, 2 taches vertes ovalaires entourées de noir, ce dernier en lien avec la calotte vert noirâtre. Chez la femelle, la face et le cou sont blanc sale, parfois mouchetés ... lire la suite (Rédigé par Dietmar Petrausch)

  • Tourterelle triste

    La Tourterelle triste est la tourterelle typique de l'Amérique du Nord. Plus menue que notre Tourterelle turque, elle a un corps fin, une petite tête et une longue queue effilée, qui permet de la distinguer facilement des autres espèces de tourterelles présentes dans son aire de distribution (y compris les espèces exotiques comme la Tourterelle turque ou la Tourterelle tigrine). Le plumage est globalement gris bruns dessus comme chez de nombreuses espèces de tourterelles et de colombes, avec des taches noires ... lire la suite (Rédigé par Régine Le Courtois Nivart)

  • Petit Gravelot

    Le Petit Gravelot ressemble au Grand Gravelot, mais il est plus petit et a une silhouette plus frêle. Il faut regarder la tête pour faire la distinction. Tout d'abord, le Petit Gravelot adulte montre autour de son oeil sombre un cercle oculaire jaune vif frappant. Ensuite, son bec est noirâtre à l'exception d'une toute petite zone jaune terne à la base de la mandibule inférieure. Son front est plus noir que blanc. De près, on aperçoit très bien une étroite bordure blanche en arrière de la bande noire du front. ... lire la suite (Rédigé par Jean François)

Les derniers dossiers

  • Patrick Fichter

    Est-ce un cri ? Est-ce un chant ? La question semble simple, mais à vrai dire, elle ne l’est pas tout à fait. Ecouter les oiseaux est bien plus difficile que les observer. L’apprentissage est long. La première difficulté tient au fait que l’homme est loin d’avoir des capacités auditives à la hauteur de celles d’un oiseau. La hauteur de la plupart de leurs chants qui se situe dans les aigus dépasse notre acuité auditive dont la meilleure zone se situe entre 1et 4 kilohertz alors que ... lire la suite(Un article de Patrick Fichter)

  • Patrick Fichter

    Quelle est l’espérance de vie d’un oiseau ? On parle d’oiseaux centenaires, mais, en vérité, même si des écarts importants sont constatés, les chiffres réels sont moins impressionnants. Les passereaux ont en général une existence assez brève avec seulement 4 ans pour le Roitelet à triple bandeau, 7 ans pour le Pivert ou 15 ans pour le Martin-pêcheur qui, grâce à sa large fécondité, parvient à compenser les énormes pertes dues aux hivers rigoureux. Chez les rapaces, on peut citer la ... lire la suite(Un article de Patrick Fichter)

  • Lucile Colmiche

    En Bulgarie, les problèmes principaux pour l'Aigle impérial sont en premier lieu l’électrocution due aux lignes électriques et pylônes mal isolés, ainsi que la dégradation des habitats impactant les possibilités de nidification et d'alimentation. Des efforts considérables ont été déployés entre 2013 et 2018 pour réduire la mortalité par contact électrique. Des km de câbles souterrains ont remplacé les lignes aériennes, environ 3 000 pylônes ont été isolés et les lignes électriques aériennes ... lire la suite(Un article de Lucile Colmiche)

Oiseaux.net, c'est à ce jour :

  • 10 476 taxons (95% des espèces connues) concernés par au moins un document.
  • 400 contributeurs (41 rédacteurs et 324 illustrateurs) ; 8,5 millions de visites/an.
  • Nb de documents Nb et % d'espèces concernées
    Fiches 3 171 3 171 28%
    Photos 264 883 8 377 8 980 76% 81%
    Dessins 11 927 5 392 49%
    Sons 80 111 10 034 91%