Cincle d'Amérique

Cinclus mexicanus - American Dipper

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Cinclidés

  • Genre
    :

    Cinclus

  • Espèce
    :

    mexicanus

Descripteur

Swainson, 1827

Biométrie
  • Taille
    : 20 cm
  • Envergure
    : 23 cm.
  • Poids
    : 43 à 67 g
Longévité

5 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Cincle d'Amérique
adulte
Cincle d'Amérique
adulte

Le Cincle d'Amérique est un passereau de taille moyenne (intermédiaire entre le moineau et le merle), rondouillard et trapu, à la queue courte. Les ailes également courtes sont en forme de pagaie. C'est l'équivalent nord-américain du Cincle plongeur, dont il a la taille et l'allure. Le plumage du Cincle d'Amérique est de couleur uniforme, gris ardoisé, la tête étant légèrement teintée de brun. Les pattes sont de couleur chair. Le bec est sombre en période nuptiale, plus clair en dehors. L'œil est brun foncé et possède une membrane nictitante blanchâtre visible quand l'oiseau cligne des yeux. Il n'y a pas de dimorphisme sexuel au niveau du plumage, cependant les femelles sont souvent plus petites. Le plumage du juvénile est plus clair et moins uniforme : le dos a la même teinte que celui de l'adulte, le dessous est gris-brun plus clair, les plumes des ailes ont des liserés gris clair, et le bec est jaune-orangé. Les oiseaux en plumage très frais, juste après la mue (qui a lieu à la fin de l'été), ont un aspect légèrement écaillé. C'est le seul oiseau de la famille des cinclidés dans son aire de répartition. Il est impossible à confondre que ce soit par son aspect ou par son comportement. 5 sous-espèces ont été identifiées, la plus étudiée étant Cinclus mexicanus unicolor, celle que l'on trouve au Canada et aux Etats-Unis, et qui est décrite ci-dessus. On note des variations de la couleur du plumage suivant les sous-espèces. La sous-espèce nominale (que l'on rencontre au Mexique) présente plus de contraste entre la tête brune et le corps gris. Les sous-espèces dickermani et anthonyi sont assez proches de l'espèce nominale, avec quelques variations. La sous-espèce ardesiacus, qui est la plus méridionale des sous-espèces (présente au Costa-Rica et au Panama), a un plumage gris plus clair, quasi uniforme (pas de brun) sauf le dessous qui encore plus clair, gris cendré. Le plumage des juvéniles varie aussi suivant les sous-espèces.

Indications subspécifiques 5 sous-espèces

  • Cinclus mexicanus mexicanus (n and c Mexico)
  • Cinclus mexicanus unicolor (Alaska, w Canada and w USA)
  • Cinclus mexicanus anthonyi (se Mexico, sw Guatemala, e Honduras and nw Nicaragua)
  • Cinclus mexicanus dickermani (s Mexico)
  • Cinclus mexicanus ardesiacus (Costa Rica and w Panama)

Noms étrangers

  • American Dipper,
  • Mirlo acuático norteamericano,
  • melro-de-água-americano,
  • Grauwasseramsel,
  • szürke vízirigó,
  • Noord-Amerikaanse Waterspreeuw,
  • Merlo acquaiolo americano,
  • grå strömstare,
  • Gråfossekall,
  • vodnár tmavý,
  • skorec šedý,
  • Amerikansk Vandstær,
  • amerikankoskikara,
  • merla d'aigua nord-americana,
  • pluszcz meksykański,
  • Amerikas ūdensstrazds,
  • Американская оляпка,
  • メキシコカワガラス,
  • 美洲河乌,
  • 美洲河烏,

Voix chant et cris

Le Cincle d'Amérique a un chant musical et varié, rappelant celui des troglodytes. C'est un chant puissant et sonore, qui est audible au-dessus du bruit des torrents. Mâle et femelle chantent, généralement perchés sur des rochers au milieu du courant ou sur la berge. Ils chantent quasiment toute l'année, sauf pendant la mue et l'incubation des œufs. Le cri de contact est un "dzert" bourdonnant, souvent émis en vol. Les jeunes crient dès l'âge de 4 jours, et ce cri porte facilement à plusieurs mètres malgré le tumulte des torrents.

Habitat

Cincle d'Amérique
juvénile

Le Cincle d'Amérique est inféodé aux ruisseaux et rivières rapides. Il apprécie les eaux claires et froides.

Idéalement, le lit du cours d'eau doit être recouvert de galets, de gravier ou de sable et dépourvu de végétation aquatique. Les rivages doivent fournir des sites adéquats pour la nidification (talus avec anfractuosité, rochers, arbres tombés, canyons étroits, constructions humaines telle que pont ou vestige d'ancien barrage). En Alaska, on le trouve jusqu'au niveau de la mer. Plus au sud, il vit généralement en montagne, mais occupe aussi des ruisseaux côtiers (par exemple en Californie) ou des cours d'eau situés en milieu désertique (Grand Canyon ou parc national de Zion). Dans les régions aux hivers rigoureux, si les cours d'eau sont gelés ou que la quantité de proies est insuffisante, il descend à plus basse altitude (migration altitudinale). Il peut alors passer l'hiver sur des cours d'eau plus calmes, ou parfois sur des lacs, des estuaires, des deltas et sur le bord de mer, à condition que la nourriture soit disponible en quantité suffisante.

Comportement traits de caractère

Le Cincle d'Amérique est un oiseau entièrement aquatique, il nage et plonge très bien, on peut dire de lui que c'est un "passereau au comportement de canard".

Il marche avec la tête sous l'eau, ou plonge en utilisant ses ailes comme nageoire et marche sur le fond, en se stabilisant avec ses ailes, retournant les pierres pour y trouver sa nourriture. Son plumage paraît sec lorsqu'il sort de l'eau pour se poser sur un rocher. Il se perche souvent sur une pierre au milieu du courant, où il se balance d'avant en arrière (attitude typique de tous les cinclidés). À terre, il marche très vite. Le Cincle d'Amérique est un oiseau inféodé aux cours d'eau rapide, qui gèlent très rarement, ainsi il peut se permettre d'être sédentaire y compris dans les régions aux hivers rudes. Il plonge pour rechercher sa nourriture même lorsque la température ambiante est inférieure à 0°C. Son métabolisme est lent, il possède une capacité élevée de transport d'oxygène dans le sang et son plumage épais lui permet d'affronter le froid. Mâle et femelle défendent leur territoire de manière agressive hiver comme été. En général sédentaire, il peut descendre en plaine en cas d'hiver trop rigoureux. Les territoires sur les zones d'hivernage peuvent être plus petits, à condition que la nourriture soit disponible en grande quantité.

Vol

Le Cincle d'Amérique vole presque exclusivement en suivant le cours de la rivière, à environ 2 m au-dessus de la surface. Les vols observés à plus grande hauteur ou au-dessus des terres sont probablement des départs en migrations altitudinales - qui semblent se faire de nuit.

Alimentationmode et régime

Le Cincle d'Amérique se nourrit essentiellement de larves d'insectes aquatiques (trichoptères, éphémères, mouches de pierre, mouches noires, tipules, moustiques, libellules etc.

Cincle d'Amérique
adulte plum. nuptial
en général capturées sous l'eau, soit en plongeant, soit en marchant sur le fond. Il capture aussi des insectes flottants, en nageant en surface. Il retourne les pierres et les débris pour trouver des proies sous l'eau. A l'occasion, il se nourrit d'insectes trouvés sur le rivage ou capturés en vol. Vers, mollusques, têtards, œufs de poissons et alevins complètent le menu dans des proportions variables.

Reproduction nidification

Le Cincle d'Amérique niche près de l'eau. Il est territorial pendant la reproduction et défend un linéaire de 400 m à 4 km le long du cours d'eau. La disponibilité de cours d'eau adéquats et de sites de nid potentiels semble conditionner la densité de population d'un territoire donné. Le plus souvent, le Cincle d'Amérique est monogame, mais il existe des mâles ayant deux femelles, avec chacune leur territoire. Dans ce cas, le territoire du mâle est plus étendu et recouvre celui de ses deux femelles. Les couples peuvent durer plusieurs saisons et se retrouvent en général sur le même territoire que l'année précédente, même pour les individus migrateurs.

Le nid est toujours construit très près de l'eau, sur une corniche, dans une anfractuosité, entre les racines d'un arbre ou derrière une cascade, mais aussi sous les ponts et autres ouvrages construits par les humains sur les cours d'eau. Le site est choisi afin d'éviter la submersion et la prédation. Le nid est une structure en dôme de 20 à 30 cm de diamètre, avec une entrée à la base sur un des côtés. Il est fait de mousses, de brindilles, de racines et d'herbes. Au moment de la parade nuptiale, mâle et femelle se pavanent et chantent l'un en face de l'autre, abaissant les ailes et pointant le bec vers le haut. La femelle pond 3 à 6 œufs blancs, en général 4 ou 5, qu'elle couve seule pendant 13 à 17 jours. Les jeunes sont nourris par les 2 parents. Ils quittent le nid entre 18 et 25 jours. Ils sont capables de nager et de plonger dès la sortie du nid. Les parents peuvent élever 2 couvées par saison, en particulier les individus sédentaires qui commencent la saison de reproduction plus tôt.

Distribution

On trouve le Cincle d'Amérique en Alaska et aux îles Aléoutiennes, dans tout l'ouest du Canada, dans l'ouest des USA de la côte Pacifique aux Montagnes Rocheuses (sauf dans les déserts), dans les montagnes de l'ouest du Mexique et en Amérique centrale jusqu'au Panama (en Amérique centrale, l'aire de répartition est discontinue et restreinte à certaines zones montagneuses). Des individus errants sont régulièrement vus en dehors de l'aire.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce est non menacée actuellement. Cependant, elle a disparu de certains cours d'eau qu'elle fréquentait autrefois. Les principales causes de ce déclin local sont la pollution par l'industrie et les mines, l'assèchement des cours d'eau suite à des prélèvements trop importants pour l'irrigation, et la modification de l'écosystème des rivières suite à la déforestation des berges. Au contraire, l'espèce est en expansion sur certains cours d'eau suite à la construction de ponts ou à l'abandon d'anciens barrages, qui servent de site de nidification.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Cincle d'AmériqueFiche créée le 30/01/2023 par
publiée le - modifiée le 02-02-2023
© 1996-2023 Oiseaux.net