Cochevis de Thékla

Galerida theklae - Thekla's Lark

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Alaudidés

  • Genre
    :

    Galerida

  • Espèce
    :

    theklae

Descripteur

Brehm, AE, 1857

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : 28 à 32 cm.
  • Poids
    : 34 à 37 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Alaudidés sont des passereaux de taille petite à moyenne (10 à 23 cm de longueur, soit de la taille d'un pouillot à celle du merle), assez compacts. Ils occupent tous les milieux ouverts ou semi-ouverts de tous les continents à l'exception de l'Amérique du Sud. Ils ont besoin d'un accès... lire la suite

Description identification

Cochevis de Thékla
adulte
Cochevis de Thékla
adulte plum. nuptial

Le Cochevis de Thékla a la taille du Cochevis huppé. Sa silhouette est plus compacte. On peut le discerner de ce dernier à son bec qui est plus court et qui présente une mandibule inférieure droite ou même légèrement convexe. Les deux sexes sont identiques. Sa huppe est assez fournie et disposée en éventail plus régulier, ce qui lui donne une forme moins pointue que celle du Cochevis huppé. Le patron facial est un peu moins marqué, plus diffus. Le plumage est brunâtre dessus et blanc sale dessous, avec des stries sombres bien marquées sur la poitrine. La netteté et la répartition des stries de la poitrine, la couleur roussâtre des sus-caudales et la nuance grise des couvertures sous-alaires permettent néanmoins à l'observateur averti de le distinguer du Cochevis huppé. D'autres critères ne sont perceptibles que si l'on a l'oiseau en main comme les rectrices externes bordées de crème roussâtre contrastant avec les voisines qui sont brun noirâtre ou la première rémige primaire qui dépasse en longueur les couvertures primaires. La projection primaire est plus courte que chez le Cochevis huppé. Des variations dans certaines sous-espèces peuvent compliquer son identification.
Les juvéniles se reconnaissent à leurs parties supérieures ponctuées de blanc-crème. Leur huppe est moins développée.

Indications subspécifiques 12 sous-espèces

  • Galerida theklae theklae (Portugal, Spain, Balearic Is. and extreme s France)
  • Galerida theklae erlangeri (n Morocco)
  • Galerida theklae ruficolor (c and ne Morocco, n Algeria and n Tunisia)
  • Galerida theklae theresae (sw Morocco and Mauritania)
  • Galerida theklae superflua (e Morocco, n Algeria and e Tunisia)
  • Galerida theklae carolinae (e Morocco through the n Sahara to nw Egypt)
  • Galerida theklae harrarensis (e Ethiopia)
  • Galerida theklae huei (sc Ethiopia)
  • Galerida theklae praetermissa (s Eritrea to c Ethiopia)
  • Galerida theklae ellioti (n and c Somalia)
  • Galerida theklae mallablensis (s Somalia)
  • Galerida theklae huriensis (s Ethiopia and n Kenya)

Noms étrangers

  • Thekla's Lark,
  • Cogujada montesina,
  • cotovia-escura,
  • Theklalerche,
  • kövi pacsirta,
  • Thekla's Leeuwerik,
  • Cappellaccia di Thekla,
  • lagerlärka,
  • Krattopplerke,
  • pipíška vavrínová,
  • chocholouš vavřínový,
  • Theklalærke,
  • kivikkotöyhtökiuru,
  • cogullada fosca,
  • Kamblævirki,
  • dzierlatka iberyjska,
  • Teklas cīrulis,
  • španski škrjanec,
  • Короткопалый хохлатый жаворонок,
  • コバシカンムリヒバリ,
  • 短嘴凤头百灵,
  • 短嘴鳳頭百靈,

Voix chant et cris

Cochevis de Thékla
juvénile

Son chant, souvent émis en vol, est assez similaire à celui du Cochevis huppé mais plus doux et mélodieux. C'est le cri trisyllabique qui est distinctif, le "tju tit tju". Celui-ci est monotone chez le huppé tandis qu'il est modulé chez le Thékla.

Habitat

Cochevis de Thékla
adulte

Aime les zones de garrigues plutôt arides et désertiques. Une végétation maigre lui convient parfaitement mais il peut se complaire dans des plantations de chênes verts ou d'oliviers de préférence clairsemées ou les broussailles. On peut également le rencontrer sur les pentes ensoleillées plus en altitude.

Comportement traits de caractère

Cochevis de Thékla
adulte plum. nuptial

Cette espèce est sédentaire et territoriale. En période de reproduction, le Cochevis de Thékla forme généralement des colonies lâches. En hiver on le trouve en petits groupes d'une dizaine d'individus qui peuvent se mêler à d'autres espèces comme l'Alouette lulu.

Alimentationmode et régime

Cochevis de Thékla
adulte

Régime mixte, granivore et insectivore. Insectes qu'il trouve sous les cailloux et graines au sol.

Reproduction nidification

Cochevis de Thékla
adulte

Les individus peuvent se reproduire dès l'âge d'un an. Les deux parents construisent le nid mais c'est la femelle qui en assure la plus grande part car le mâle se consacre plus à la surveillance du territoire.

Cochevis de Thékla
adulte plum. nuptial
Le nid est situé dans une pelouse ouverte, simplement dissimulé par une plante type Brachypode rameux ou Genêt scorpion. Il est construit avec des brins d'herbes sèches et quelquefois de petits cailloux sont disposés autour pour le soutenir. La femelle pond en avril 3 à 5 œufs. La durée d'incubation est de 12 jours environ. Les jeunes volent à 15 jours. Une seconde ponte en juin est possible.

Distribution

Cochevis de Thékla
adulte

Le Cochevis de Thékla de la sous-espèce nominale est présent dans l'extrême sud-ouest de l'Europe (Espagne [y compris les Îles Baléares] Portugal et France [Aude et Pyrénées orientales] où il atteint la limite nord de son aire de distribution).
11 autres sous-espèces occupent le nord de l'Afrique, du Maroc au nord-est de l'Égypte, et 4 pays de la corne de l'Afrique dont l'Éthiopie est une pièce maîtresse.

Menaces - protection

Cochevis de Thékla
adulte
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Le Cochevis de Thékla n'est pas menacé en tant qu'espèce car sa répartition est vaste et il est commun localement. Néanmoins localement, les activités humaines et la fermeture des milieux peuvent la mettre en danger.

Autres références utiles

QRcode Cochevis de ThéklaFiche créée le 01/11/2010 par
partiellement réécrite le 11/12/2020 par
publiée le - modifiée le 19-12-2020
© 1996-2021 Oiseaux.net