Garrulaxe de Delessert

Pterorhinus delesserti - Wayanad Laughingthrush

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Léiothrichidés

  • Genre
    :

    Pterorhinus

  • Espèce
    :

    delesserti

Descripteur

Jerdon, 1839

Biométrie
  • Taille
    : 26 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    :
Distribution

Distribution

Description identification

Garrulaxe de Delessert
adulte

Ce garrulaxe sans huppe est châtain-brun dessus, cendré et châtain-roux dessous. Chez les adultes de la race nominale, le capuchon et la nuque sont brun-ardoise. Les lores, l'anneau orbital et les couvertures auriculaires sont noirs. Le bec est majoritairement jaune. Le dos affiche du châtain-brun qui tranche légèrement avec le brun-noir de la queue. La gorge blanche contraste avec la poitrine gris cendré. La partie basse du ventre et les sous-caudales sont entièrement rousses. Les 2 sexes sont identiques. Les iris sont écarlates ou brun-bordeaux. La bouche et la mandibule supérieure présentent une couleur brun-corne foncé tandis que la mandibule inférieure est jaune pâle. Les pattes et les pieds sont rose-chair avec une nuance grise. Les couvertures et les bordures des ailes ne sont pas aussi châtain foncé que le reste des parties supérieures.

Chez les adultes de la race gularis, le blanc des parties inférieures est remplacé par du jaune. Les 4 paires de rectrices extérieures sont rousses et le bec est entièrement noir. Vu du dessous, la queue paraît rousse et non pas noire. Chez les juvéniles, les ailes paraissent plus riches en couleur. Le gris de la poitrine est infiltré de roux. Le capuchon noir est bordé à la base par un peu de roux. Les adultes ont un iris brun rougeâtre et un bec noir. Les pattes et les pieds sont orange jaunâtre. Vu ces nombreuses différences physiques, les garrulaxes de la race gularis sont parfois traités comme une espèce à part entière sous le nom de garrulaxes à queue rousse.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Wayanad Laughingthrush,
  • Charlatán de Delessert,
  • Rostflankenhäherling,
  • Roodbuiklijstergaai,
  • Garrulo sghignazzante di Wynaad,
  • Mysorefnittertrast,
  • Malabarlattertrost,
  • timáliovec tmavosluchý,
  • sojkovec šedoprsý,
  • Mysoreskadedrossel,
  • naamionaurutimali,
  • xerraire de Delessert,
  • sójkowiec rdzawoskrzydły,
  • Рыжебокая кустарница,
  • ホオグロガビチョウ,
  • 灰胸噪鹛,
  • 威拿灰胸噪鶥,

Voix chant et cris

Les garrulaxes de Delessert produisent des bavardages stridents et caquetants comme les autres espèces du genre. Les cris commencent par un individu seul. Ce dernier est bientôt suivi par plusieurs comparses qui se joignent à lui a tour de rôle. La partition se termine par un concert discordant de puissants éclats de rire. On peut également entendre des notes basses et mal articulées ainsi qu'un cri de reconnaissance assez semblable à celui d'une jeune grive sur le point d'acquérir son autonomie. La voix est très identique à celle du cratérope roussâtre (Turdoides subrufus). La race gularis émet un sifflement doux portant à une assez longue distance.

Habitat

Les deux sous-espèces occupent des aires de distribution séparées l'une de l'autre par plusieurs centaines de kilomètres, elles fréquentent donc des habitats quelque peu différents. La race nominale préfère généralement les forêts pluviales humides avec un sous-bois épais formé de plantes robustes à floraison tardive appelées strobilanthes. On la trouve également dans les sholas, qui sont des forêts de haute altitude peuplées de cardamomes et de petits arbres rabougris aux feuilles permanentes. Elle peut aussi pénétrer dans les champs de canne. Son habitat varie considérablement en altitude, du pied des collines jusqu'aux plus hautes élévations. La race gularis choisit plutôt les sous-bois denses composés d'arbustes à feuilles permanentes. On la trouve également dans les parcelles secondaires parvenues à maturité et moins souvent dans les massifs de bambous ou dans les jungles de broussailles. Elle vit entre 1000 et 1800 mètres.

Comportement traits de caractère

Les garrulaxes de Delessert sont très grégaires. Ils forment habituellement des bandes de 6 à 15 individus, mais celles-ci peuvent parfois atteindre jusqu'à 40 ou 50 membres. Cette espèce se nourrit surtout à terre où elle farfouille dans la litière, retournant et balayant latéralement les feuilles mortes. Occasionnellement, elle grimpe dans les petits arbres. Parfois, une demi-douzaine d'oiseaux se blottissent affectueusement les uns contre les autres sur la même branche où ils se lissent mutuellement les plumes. Les garrulaxes de Delessert ont l'habitude de rôder furtivement. Au moindre danger, ils se réfugient précipitamment sous le couvert et ils sautillent de branches en branches tout en émettant un concert de cris aigus et grinçants avant de disparaître.

Alimentationmode et régime

Les garrulaxes de Delessert ont un régime mixte. Ils consomment des insectes, des baies et des graines. Il n'y a pratiquement pas de différence dans le menu des 2 sous-espèces.

Reproduction nidification

Chez la race nominale qui vit dans le sud de l'Inde, la saison n'est pas bien définie. Elle se déroule principalement pendant la mousson, c'est à dire d'avril à août au Kerala et de juillet à septembre au Kanara. On possède également des rapports de reproduction pour les mois de décembre, février et mars. Chez la race gularis du nord-est de l'Inde, la reproduction est concentrée d'avril à juillet, avec un pic en mai.

Le nid est une construction massive et peu soignée recouverte d'un demi-dôme. Il est construit avec des brindilles, des plantes rampantes et des racines. L'intérieur est garni avec de fines radicelles. Le nid est placé dans un buisson ou dans une plante du genre Strobilanthes à quelques 2 mètres au-dessus du sol. La ponte comprend 3 ou 4 œufs, de couleur blanche et mesurant en moyenne 27,5 mm sur 21. Les oiseaux de la race gularis ne pondant que 2 ou 3 œufs de couleur bleu pâle et mesurant 29,5 mm sur 20. Pour les 2 sous-espèces, on ignore la durée d'incubation.

Distribution

Les garrulaxes de Delessert vivent sur le sous-continent indien. La race nominale delesserti réside dans le sud-ouest de la péninsule, à partir de Goa en suivant la côte en direction du sud vers le Mysore, le Kerala et le Timul Nadu. La race gularis vit à l'opposé, dans les provinces du nord-est, c'est à dire les collines de l'Himalaya au Bhoutan et dans le NEFA, en Assam, au Nagaland et au Manipur ainsi que dans la région de Chittagong au Bangladesh. Son aire de distribution se poursuit dans le nord de la Birmanie et le nord du Laos.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les garrulaxes sont des oiseaux sédentaires et ils sont localement communs. L'espèce n'est pas globalement menacée. Aucune mesure particulière n'est prise pour sa survie.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Garrulaxe de DelessertFiche créée le 18/08/2010 par
publiée le - modifiée le 08-09-2010
© 1996-2021 Oiseaux.net