Geai indigo

Cyanolyca viridicyanus - White-collared Jay

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Corvidés

  • Genre
    :

    Cyanolyca

  • Espèce
    :

    viridicyanus

Descripteur

d'Orbigny Lafresnaye, 1838

Biométrie
  • Taille
    : 34 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 82 à 127 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Corvidés sont des passereaux de taille moyenne à grande. C'est dans cette famille que se trouvent les plus grandes espèces (L max. 69 cm). Le bec est fort et les pattes robustes. Une majorité d'entre eux ont un plumage sobre, noir, gris ou blanc et noir, souvent avec des reflets. Mais des ... lire la suite

Description identification

Geai indigo
adulte
Geai indigo
adulte

Cet oiseau est assez semblable au Geai turquoise et au Geai à collier qui appartiennent également tous deux au genre Cyanolyca mais il n'a aucun territoire commun avec eux. Chez les adultes de la race nominale (viridicyana), le bec est relativement faible, la queue est assez longue avec une extrémité graduée. Le front, les lores et les côtés de la tête sont noirs, formant un masque bien visible. La gorge bleu-vert foncé est soulignée par un étroit collier blanc qui est incurvé et rejoint le noir des couvertures auriculaires. Chez certains oiseaux, le blanc du sourcil décrit une large courbe à l'arrière de l'œil et rejoint le blanc du collier. Le devant et les côtés du capuchon sont blancs, formant une bordure de largeur inégale au-dessus des oreillons. Le centre, l'arrière du capuchon et la nuque sont bleu-vert pâle brillant. Le reste du plumage est d'un bleu-vert relativement terne. Le dessous des ailes et de la queue sont noirâtres. Le bec et les pattes sont noirs, les iris sont brun foncé.

Il existe en tout trois races : en plus de la race nominale que nous venons de décrire ci-dessus, 2 autres sous-espèces se distinguent principalement par la nuance de leur plumage corporel. La race cyanolaema est plus bleue, moins verdâtre, sa gorge est bleu foncé. La race joylaea présente un plumage bleu, presque bleu violacé. Le blanc du capuchon est restreint au front. Le menton est très clair, virant au bleu-violet sur la gorge. Le collier blanc est plus étroit que chez la race nominale.

Indications subspécifiques 3 sous-espèces

  • Cyanolyca viridicyanus viridicyanus (nw Bolivia)
  • Cyanolyca viridicyanus jolyaea (n and c Peru)
  • Cyanolyca viridicyanus cyanolaema (se Peru)

Noms étrangers

  • White-collared Jay,
  • Chara andina,
  • Blaukehlhäher,
  • lazúrszajkó,
  • Witkraaggaai,
  • Ghiandaia collare bianco,
  • Vitpannad skrika,
  • Lenkeskrike,
  • kapuciarka indigová,
  • sojka bělolímcová,
  • Hvidpandet Azurskade,
  • indigonaakka,
  • gaig de collar blanc,
  • modrowronka maskowa,
  • Синегорлая мексиканская сойка,
  • カオグロアオカケス,
  • 白领蓝头鹊,
  • 白領藍頭鵲,

Voix chant et cris

Geai indigo
adulte

Le geai indigo possède un répertoire très complexe dont le vocabulaire répétitif diffère assez de celui du Geai à collier (Cyanolyca armillata). Par contre, il se rapproche par bien des aspects à celui du Geai turquoise. La race joyalea produit une conversation rapide mais monotone qui ressemble au bruit que ferait le déclenchement d'une mitrailleuse "chdchdchdchd". Elle émet également à intervalles réguliers un "wau" doux et sifflant. On peut aussi entendre des sifflements perçants ainsi qu'une série de claquement creux et explosifs.

Habitat

Geai indigo
adulte

Le geai indigo fréquente les forêt de nuages humides et luxuriantes. On le trouve également à des altitudes plus importantes dans des zones de petits arbustes rabougris. Cet oiseau apprécie particulièrement les clairières pourvues de buissons. Son habitat se situe généralement entre 2000 et 3000 mètres d'altitude, mais au Pérou, il peut grimper jusqu'à 4000 mètres.

Comportement traits de caractère

On possède peu de renseignements. Les geais indigo vivent habituellement en petits groupes calmes et relativement discrets. Ils se déplacent le long des branches, inspectant les touffes des épiphytes et fouillant à l'intérieur des petites crevasses. Ils semblent indifférents à la présence d'observateurs, se comportant comme si ces derniers étaient totalement absents.

Alimentationmode et régime

Sa diète est virtuellement inconnue : comme la plupart des geais d'Amérique du Sud, il est toutefois probable que son régime soit mixte, composé d'un mélange de matières végétales et d'insectes xylophages qu'il capture sur les branches des arbres.

Reproduction nidification

Comme chez la plupart des geais du genre Cyanolyca, sa reproduction est totalement inconnue. Pour information, son proche cousin, le Geai à collier, natif de Colombie, niche de juin à octobre. autres membres du genre Cyanolyca, le geai couronné (cucullata) et le geai nain (nana), vivant respectivement au Panama et au Mexique, sont des nicheurs solitaires. Ils construisent des nids de brindilles dans les arbres à des hauteurs moyennes comprises entre 3 et 10 mètres au-dessus du sol. Chez le geai nain, les 2 parents unissent leurs efforts pour construire le nid.

Distribution

Le geai indigo occupe le versant oriental des Andes dans l'est du Pérou. Son aire de distribution s'étend au nord jusqu'à la limite de l'Amazonie et au sud jusqu'au nord-ouest de la Bolivie, dans les provinces de La Paz et Cochabamba. On reconnaît officiellement 3 sous-espèces : C.v. viridicyana (nord-ouest de la Bolivie) - C.v. cyanolaema ( sud-est du Pérou) - C.v. joylaea (centre et nord du Pérou).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

En dépit de son aire de distribution relativement réduite (environ 198 000 kilomètres carrés, soit le tiers de la France) et du manque d'informations, cette espèce est considérée comme de "préoccupation mineure". D'après Birdlife, les populations sont assez stables et ne marquent pas de déclin notable, car vivant dans des zones sauvages relativement protégées des humains.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Geai indigoFiche créée le 09/11/2010 par
publiée le - modifiée le 09-11-2010
© 1996-2020 Oiseaux.net