Langrayen à tête noire

Artamus monachus - Ivory-backed Woodswallow

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Artamidés

  • Genre
    :

    Artamus

  • Espèce
    :

    monachus

Descripteur

Bonaparte, 1850

Biométrie
  • Taille
    : 20 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Chez les adultes, la plus grande partie du plumage présente une belle couleur blanche. La tête et la gorge sont gris brunâtre, les lores et le menton sont noirs. Les ailes et la queue ont la même nuance gris brunâtre que la tête.
En ce qui concerne les parties nues, les iris sont brun sombre, le bec gris-bleu pâle avec une pointe noire. Les pattes sont bleu-gris. Le mâle et la femelle sont identiques. Les juvéniles ne sont pas décrits.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Ivory-backed Woodswallow,
  • Artamo cabecinegro,
  • Weißrücken-Schwalbenstar,
  • fehérhátú fecskeseregély,
  • Witrugspitsvogel,
  • Rondine boschereccia dorsoavorio,
  • Vitryggad svalstare,
  • Hvitryggsvalestær,
  • hmyziar kapucňový,
  • lasolet bělohřbetý,
  • Hvidrygget Svalestær,
  • celebesinleiju,
  • artami dorsiblanc,
  • ostrolot białogrzbiety,
  • Белоспинный артам,
  • Kekep sulawesi,
  • セレベスモリツバメ,
  • 白背燕鵙,
  • 白背燕鵙,

Voix chant et cris

Les Langrayens à tête noire émettent des séries de notes monosyllabiques, plus métalliques et plus profondes que celles du Langrayen à ventre blanc (Artamus leucorhynchus). On peut également entendre un "tschirr-woouit" répété à deux reprises. Le reste du répertoire n'est pas connu.

Habitat

Les Langrayens à tête noire fréquentent les forêts, les lisières, les clairières, à des altitudes qui varient de 200 à 2 000 mètres. A Sulawesi, ils occupent des habitats légèrement différents de ceux qui sont fréquentés par les Langrayens à ventre blanc. En général, ils choisissent des zones boisées dont la végétation est plus épaisse.

Comportement traits de caractère

Ces oiseaux vivent en solitaire, en petits groupes familiaux ou en bandes qui peuvent rassembler jusqu'à une vingtaine d'individus. Ils planent et ils volent au-dessus de la canopée de forêts éparses. Ils se perchent en bordure de petites clairières, ces lieux bien exposés constituant la base pour leurs courtes expéditions. Lorsqu'ils chassent dans les airs, ils volent avec agilité et rapidité, rendant les poursuites brèves. Dans les intervalles consacrés au repos sur les branches, ils se blottissent en files les uns contre les autres et ils procèdent à des lissages rituels de plumes. Quand ils sont à terre, ils sautillent à pieds joints, ayant une allure assez maladroite.

Alimentationmode et régime

Les Langrayens à tête noire consomment presque exclusivement des insectes. Leur vol ressemble superficiellement à celui des étourneaux.

Reproduction nidification

Les nids sont actifs à la fin du mois de juillet et ils sont placés dans les arbres à 15 mètres au-dessus du sol. Ils sont souvent dissimulés à la base d'une grosse touffe d'épiphytes. HBW ne fournit pas d'autres informations supplémentaires. Il n'est pas inutile de rappeler certains éléments de la reproduction des oiseaux de cette famille.
Les artamidés sont des nicheurs arboricoles et monogames Dans les différentes tâches reproductives, ils sont généralement aidés par des assistants issus de couvées précédentes. En raison de la fragilité des nids, le taux de réussite des couvées est assez modeste.

Distribution

Ces oiseaux sont endémiques de l'Indonésie. Leur aire de distribution couvre tout Sulawesi mais également les îles de Salawati, Lembeth, Banggai ainsi que l'archipel des Sulu. Les populations de cette dernière région sont parfois classées sous le nom de sulensis. Les caractères distinctifs n'étant pas suffisamment différenciés, cette race n'est plus considérée comme valide. Cette espèce est donc monotypique.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les Langrayens à tête noire ne sont pas globalement menacés. Ils ont une répartition irrégulière et éparse à Sulawesi. Dans les plaines et les régions de colline, ils sont généralement rares. Ils sont moins courants que les Langrayens à ventre blanc. On les trouve surtout dans les réserves et les aires protégées.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Langrayen à tête noireFiche créée le 09/02/2016 par
publiée le - modifiée le 10-02-2016
© 1996-2021 Oiseaux.net