Microtyran chevelu

Lophotriccus pileatus - Scale-crested Pygmy Tyrant

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Tyrannidés

  • Genre
    :

    Lophotriccus

  • Espèce
    :

    pileatus

Descripteur

Tschudi, 1844

Biométrie
  • Taille
    : 10 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 7 à 8 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

La famille des Tyrannidés est une famille exclusivement américaine, la plus vaste et riche en espèces du continent. Elle groupe des espèces de taille très petite (le plus petit passereau est un Tyrannidé) à moyenne. Ecologiquement, les Tyrannidés sont très divers et occupent des places ten... lire la suite

Description identification

Microtyran chevelu
adulte
Microtyran chevelu
adulte

Chez les oiseaux de la race nominale, les longues plumes du capuchon sont noires avec des bordures rousses, ce qui forme une huppe très caractéristique. Parfois hérissées ou déployées, elle sont rejetées vers l'arrière quand elles sont aplaties. Les lores sont blanchâtres. Les parties supérieures sont olive, les ailes sombres avec 2 barres chamoisées et des terminaisons jaunes. La queue est noirâtre. La gorge et la poitrine ont une teinte blanche striée d'olive. Les flancs et les parties inférieures sont lavés de jaune pâle
Les iris sont jaunes, le bec gris. Les pattes ont une couleur chair. Les sexes sont identiques, mais la femelle a une crête légèrement plus petite que celle du mâle. Les juvéniles ne sont pas décrits.
La race luteiventris a un capuchon brun, des petites couverture liserées de jaune olive. Les grandes couvertures et les primaires ont des bordures vert-olive. Les secondaires ont de larges liserés blanc-jaune.La race sanctaeluciae a une gorge et une poitrine jaune pâle. Les barres alaires sont vagues, les rémiges sont bordées d'olive.La race squamaecrista présente des liserés plus discrets sur les couvertures alaires. La gorge et la poitrine ont des stries plus larges et plus visibles. La race hypochlorus a un dessous bien plus jaune, les bordures latérales des plumes de la gorge sont jaune-olive au lieu de blanc. La poitrine est nuancée de verdâtre constrastant avec le ventre jaune éclatant et les flancs plus verdâtres.

Indications subspécifiques 5 sous-espèces

  • Lophotriccus pileatus pileatus (e Ecuador to c Peru)
  • Lophotriccus pileatus luteiventris (Costa Rica to e Panama)
  • Lophotriccus pileatus santaeluciae (ne Colombia and n Venezuela)
  • Lophotriccus pileatus squamaecrista (w Colombia, c and w Ecuador and nw Peru)
  • Lophotriccus pileatus hypochlorus (se Peru)

Noms étrangers

  • Scale-crested Pygmy Tyrant,
  • Cimerillo Andino,
  • Schuppenkopftyrann,
  • kontyos törpetirannusz,
  • Schubkuifdwergtiran,
  • Tiranno pigmeo crestasquamata,
  • Rosttofsad dvärgtyrann,
  • Fjellalvetyrann,
  • muchárčik červenohrivý,
  • tyránek rezavochocholatý,
  • Skæltoppet Pygmætyran,
  • ruskotöyhtötypäkkö,
  • tirà emplomallat dels Andes,
  • łuskoczubek rdzawopióry,
  • Чешусхохлый тиранчик-гренадер,
  • カンムリハエトリ,
  • 鳞冠侏霸鹟,
  • 鱗冠侏霸鶲,

Voix chant et cris

Microtyran chevelu
adulte

Les microtyrans chevelus émettent des trilles extrêmement puissants qui résonnent comme des sifflets de police, si bien qu'on croirait qu'ils sont produits par des oiseaux de plus grande taille. Ces cris sont délivrés avec persistance durant toute la journée. On peut aussi entendre des notes rudes, de "preek" qui sont parfois largement espacées.

Habitat

Microtyran chevelu
adulte

Les microtyrans chevelus fréquentent les forêt humides et les parcelles parvenues à un bon stade de régénération.

On les trouve également dans les clairières et à la lisière des zones boisées, dans les collines et sur les pentes modérées entre 700 et 2 100 mètres d'altitude. Localement, les limites de leur habitat se situent entre 300 et 2 300 mètres, bien qu'il leur arrive de descendre jusqu'à 100 mètres. Ces oiseaux apprécient également les massifs de bambous, notamment sur le versant oriental des Andes.

Comportement traits de caractère

Microtyran chevelu
adulte

Les microtyrans chevelus ne sont pas très grégaires : ils vivent plutôt en solitaire, sauf quand ils s'apellent.

Dans ce cas, ils forment de petits rassemblements lâches. Ils perchent de façon discrète à l'étage moyen des arbres ou juste au-dessous de la canopée de forêts denses. Ils sont donc assez difficiles à repérer, sauf quand ils émettent leurs vocalises. Ils effectuent des sorties rapides à partir d'un perchoir bien dissimulé pour capturer les insectes qui s'abritent sur la face inférieure des feuilles. Ils pratiquent aussi le vol stationnaire face aux feuillages.

Alimentationmode et régime

Les microtyrans sont principalement insectivores. Au sud-est du Pérou, ces minuscules passereaux consomment plus de 30 sortes d'invertébrés. Le détail du menu est le suivant : 62% de coléoptères, 16% d'hyménoptères (10% de fourmis, 6% de guêpes), 13% d'hémiptères, 3% d'homoptères et 3% d'arachnides. Le reste des insectes constitue également 3%.

Reproduction nidification

En Colombie, ces oiseaux sont en état de se reproduire entre le mois de mars et le mois de juin. Le nid est une sorte de sac pendant recouvert d'un dôme et possédant une entrée latérale surplombée d'un auvent qui l'abrite.

Il est prolongé par un long et fin serpentin ou banderole. Il est construit avec de fines fibres de couleur pâle et suspendu à une frêle branche située à 3 mètres 50 au-dessus du sol. La ponte comprend uniquement 2 œufs dont la femelle s'occupe seule. La durée d'incubation et la longueur du séjour des jeunes au nids ne sont pas connues.

Distribution

Microtyran chevelu
adulte

Les microtyrans chevelus sont originaires de l'Amérique Centrale à partir du Honduras et du nord-ouest du continent sudaméricain jusqu'au sud du Pérou. 5 sous-espèces sont officiellement reconnues : L. p. luteiventris - est du Honduras (collines de l'Olancho), Costa Rica et Panama (jusqu'à l'est du Darién). L. p. sanctaeluciae - nord-ouest du Venezuela (de Zulia en direction de l'est jusqu'à Miranda et Táchira), Colombie voisine. L. p.,squamaecrista - Andes de Colombie et de l'ouest de l'Equateur. L. p. pileatus, la race nominale - Andes de l'est de l'Equateur et de l'est du Pérou (jusqu'à Cuzco). L. p. hypochlorus- sud-est du Pérou à partir de Cuzco (vallée d'Urubamba ) en direction du sud jusqu'à Puno (Rio Madre de Dios).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook des oiseaux du Monde, cette espèce n'est pas globalement en danger. Ils sont communs à relativement communs et même abondants dans certaines régions montagneuses du Panama. Sur l'ensemble de leur aire de distribution, ils sont présents dans les parcs nationaux et autres zones protégées Etant donné sa tolérance pour les habitats dégradés, son espace de vie est très étendu et les véritables menaces sont peu nombreuses.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Microtyran cheveluFiche créée le 28/12/2013 par
publiée le - modifiée le 2014-01-03 12:59:49 © 1996-2019 Oiseaux.net